Chiron en Maison et en Signe

chiron

Pour connaitre la position de Chiron dans votre Thème Natal, faites votre Thème Karmique en ligne.

Chiron en Maison

Chiron en Maison 1

La première maison concerne l’image que nous avons de nous-mêmes, la façon dont nous nous percevons dans le reste du monde, que ce soit en tant que personnalité ou simplement l’image physique que nous véhiculons. Chiron en Maison 1 peut ici mettre en évidence de nombreux éléments : un manque de confiance en soi, une insatisfaction par rapport à ce “regard”. Il peut y avoir un sentiment que la vie est contre vous, ce qui engendre un complexe de victime ou même un défaut physique réel qui peut survenir à la naissance.
Chiron pousse à dépasser cette vision un peu égocentrée de nous-même. En acceptant de vous ouvrir aux autres, même si vous vous sentez très différent, voir mal compris, vous découvrirez les missions de votre vie. Votre tâche consiste à vous accepter tel que vous êtes, avec votre originalité. En tout cas, vous avez beaucoup à donner ! Mais vous devez d’abord vous guérir.

Chiron en Maison 2

La deuxième maison est en lien avec la sécurité matérielle, le domaine financier. Chiron indique ici les difficultés initiales rencontrées dans ce domaine, peut-être en raison d’un mépris inconsidéré des règles. L’activité habituelle qui consiste à gagner sa vie de manière conventionnelle peut sembler trop restrictive. La personne gagne peut-être son argent de manière tout à fait inhabituelle, par le biais de thérapies, d’enseignements spirituels ou de guérisons. Avec Chiron en Maison 2, il est difficile de nous classer dans une catégorie ordinaire. S’il y a de l’argent, il est peut-être mal géré ou dépensé trop librement.
Il est certain que la question de l’estime de soi est à la base de tous les problèmes ici. C’est la tâche de la personne qui possède cette position de Chiron : découvrir sa véritable valeur dans la vie, pour elle-même et pour les autres. Se demander pourquoi elle apprécie ce qu’elle fait. Une réévaluation sérieuse des valeurs est indispensable pour la suite du processus.

Chiron en Maison 3

Dans la troisième maison, nous apprenons à connaître le monde et à rendre aux autres ce que nous avons appris, que ce soit par des échanges occasionnels, l’enseignement, les commérages… Le natif avec Chiron en Maison 3 rencontre des problèmes de communication. Sentiment d’être incompris, sensation d’apprendre lentement, dispersion des idées, sont des conséquences de cette entrave. Des décalages relationnels se créent, d’autant que la personne peut croire qu’elle a toujours raison sur tout. La blessure de Chiron peut avoir été causée par des parents, des frères et sœurs insensibles, ou par un sentiment négatif sur la scolarité.
Pour autant, on peut être mentalement brillant, faire preuve d’intuition, découvrir des vérités cachées et aller au fond des choses. Votre tâche consiste à trouver votre véritable créneau, quelque chose qui comblera votre esprit hyperactif. Vous gagnerez en profondeur et en compréhension.

Chiron en Maison 4

La quatrième maison est le domaine de la maison et de la famille, d’où vous venez, votre appartenance. Elle peut représenter l’un ou l’autre des parents, la mère ou le père, et il est probable que Chiron en Maison 4 produira ici des problèmes douloureux les impliquant. La blessure est en lien avec une marque émotionnelle qu’ils ont laissé. L’individu peut alors passer le reste de sa vie à essayer de compenser, en projetant l’image parentale sur une série de futurs partenaires. Avec le temps, il peut apprendre que les racines qu’il recherche ne peuvent être trouvées qu’à l’intérieur de lui-même, il faut d’abord s’aimer soi-même. Les efforts effectués pour s’autonomiser permettent de s’accomplir dans l’aide désintéressée aux autres. C’est ainsi que ces natifs finissent par guérir leur propre blessure.

Chiron en Maison 5

La cinquième maison montre notre capacité de créativité, de romance et de plaisir. Blessé par l’amour serait la manière dramatique d’interpréter ce placement de Chiron en Maison 5. Le coeur du problème ici porte sur le thème de la créativité, et de notre capacité à nous retrouver à travers nos créations. Lorsque cette “création” est notre projection sur un amant, nous pouvons alors invoquer la blessure de Chiron. On peut avoir l’impression d’être malchanceux en amour et d’être un bouc émissaire, même si notre relation est stable. Cette position s’applique à d’autres questions de la cinquième maison, qu’il s’agisse de notre capacité à profiter de la vie, de notre relation avec nos enfants ou de notre capacité à créer, il peut y avoir une insatisfaction tenace. Pour l’artiste ou le musicien avec Chiron dans la cinquième maison, cela peut être l’incitation à essayer des choses nouvelles et étonnantes. Artiste ou pas, les natifs doivent trouver et exprimer leur sens unique de soi d’une manière ou d’une autre, tout en se rappelant qu’ils sont toujours mortels !

Chiron en Maison 6

La sixième maison est traditionnellement celle du service, du travail, du devoir, de la santé. Le maintien d’une routine saine et efficace est essentiel pour progresser, mais les natifs avec cette position de Chiron en Maison 6 peuvent être assez impatients face aux contraintes. Ils veulent des résultats maintenant, et même lorsqu’ils les obtiennent, ils ne sont pas forcément satisfaits. La blessure peut venir du sentiment que l’on n’est bon qu’à des activités sans avenir, inconsistantes.
Il arrive que de véritables problèmes de santé liés à la naissance les limitent. Mais il s’agit généralement de problèmes créés par l’individu lui-même, nés d’une mauvaise relation avec son corps, qu’il néglige, ou à force de stress. Avec cette position de Chiron, la personne doit réaliser que sa santé passe avant tout, elle doit voir comment son attitude face à la vie l’affecte. Comment l’esprit affecte le corps. Le travail ne doit pas être considéré comme une corvée, des emplois ordinaires peuvent donner d’immenses satisfactions.

Chiron en Maison 7

La septième maison englobe toutes les relations personnelles, le mariage, les accords et les contrats. Avec Chiron dans cette position, on peut avoir le sentiment qu’une personne en particulier est responsable de notre blessure. On a tendance alors à blâmer les autres, à avoir le sentiment de souffrir sans que ce soit de notre responsabilité. On peut avoir un sentiment de répétition selon lequel l’autre personne s’en va dès qu’elle a pris tout ce qu’elle veut. Il s’agit là de scénarios de projections classiques de Chiron en Maison 7, en réalité le comportement de chacun contribue à tout cela. Il s’agit probablement d’une image miroir d’une partie de l’inconscient, on voit dans les autres ce que l’on refuse de voir en soi-même. Mais si vous êtes assez humble, vous verrez peut-être que ce que vous critiquez chez les autres ce sont vos propres imperfections. En faisant l’effort de reconsidérer votre position face aux autres, le processus de guérison peut s’enclencher. Connais-toi toi-même !

Chiron en Maison 8

La huitième maison nous parle de psychologie, des questions d’intimité, des affaires financières. Avec Chiron dans cette position, on peut avoir l’impression que quelqu’un, probablement dans l’enfance, a exercé son pouvoir de manière négative. Aujourd’hui, on est déterminé à ce que personne d’autre n’exerce une emprise similaire.
Chiron en Maison 8
peut également entrainer des difficultés habituelles de cette maison, comme le fait de perdre financièrement au profit d’un autre. Vous essayez donc d’avoir le contrôle suprême de tout, en particulier des sentiments et des émotions, car c’est là que la blessure commence, lorsque vous êtes dans un état de vulnérabilité. Pourtant vous pouvez être un bon guérisseur et conseiller en ce qui concerne les émotions des autres, mais tôt ou tard, vous devrez lâcher prise et faire suffisamment confiance pour laisser entrer quelqu’un dans votre cœur.

Chiron en Maison 9

La neuvième maison est le domaine de la connaissance et de l’éducation supérieure, des voyages à l’étranger, de la religion, des idées spirituelles et de la philosophie. Ce qui unit tous ces domaines est l’expérience de dépasser le monde quotidien, d’accroître sa compréhension de la vie, et donc d’élever sa conscience. Chiron en Maison 9 est le placement classique du personnage “je-sais-tout”. Mais l’individu est également poussé à trouver un système de croyances, une philosophie à suivre.
La blessure de Chiron est en lien avec des déceptions concernant le résultat de ses croyances, soit provenant du système éducatif, soit d’expériences personnelles. Quoi qu’il en soit, vous cherchez quelque chose, que vous ne trouverez peut-être pas à l’extérieur. La blessure intérieure ne guérira que lorsque vous verrez que la quête du bon système de croyances, est à l’intérieure de vous-même. Malgré tout, c’est en vous ouvrant sur l’étranger, la différence, et en vous libérant de vos principes, que vous y parviendrez.

Chiron en Maison 10

La dixième maison est celle du destin, elle parle de là où nous allons, en termes d’ambition, de carrière professionnelle et de prestige social. Ici, il s’agit en fait de notre expérience de l’autorité, et de notre relation avec elle, et la position de Chiron en Maison 10 indique des problèmes dans ce domaine. Il est fort probable que les relations parentales soient à l’origine d’une blessure émotionnelle. Peut-être vous êtes-vous senti inférieur, on vous a poussé trop loin ou simplement négligé. Quoi qu’il en soit, il existe aujourd’hui un désir de se frayer un chemin individuel vers le succès. En effet, votre tâche consiste à découvrir ce que le succès signifie réellement pour vous, au-delà de l’argent et du statut. Il s’agit d’accepter votre propre pouvoir, et non celui de quelqu’un d’autre ! Vos talents de médiateur et de conciliateur vous permettront de guider vos prochains à votre tour.

Chiron en Maison 11

Habituellement, la maison 11 gouverne les amis, les espoirs, les aspirations, les groupes en général, elle porte une étiquette collective. Il s’agit de savoir comment nous pouvons, ou non, nous intégrer dans un contexte social plus large. En général, le natif avec Chiron en Maison 11 a des difficultés d’intégration, et un sentiment d’aliénation par rapport aux amitiés peut être présent dès le plus jeune âge. Il en résulte un sentiment de solitude. Soit vous êtes compulsivement en manque de compagnie, soit vous êtes déterminé à vous réjouir de votre statut de solitaire. Dans les deux cas, votre lien social est blessé d’une manière ou d’une autre. Il se peut que vous ayez des difficultés à entretenir des amitiés ou que vous ayez le sentiment de ne jamais trouver le bon groupe auquel appartenir.
Malgré tout, vous avez beaucoup à donner en tant qu’ami, lorsque vous dépassez la peur d’être exploité. La véritable guérison ne peut se produire que lorsque vous révisez votre notion d’idéal. Vous vous rapprocherez ainsi des valeurs humaines qu’au fond vous recherchiez, et pourrez vous détacher de votre ego.

Chiron en Maison 12

Dans la douzième maison, la volonté et l’ego individuel ont tendance à se dissoudre. Les barrières personnelles disparaissent et nous sommes poussés par des forces qui échappent à notre contrôle. Il s’agit essentiellement d’une zone inconsciente, contenant tout ce qui montre que nous sommes notre propre pire ennemi. Mais cela a aussi à voir avec les valeurs spirituelles, l’inspiration, le sacrifice de soi et la guérison. Chiron en Maison 12 est donc parfaitement à sa place dans cette position. L’énergie peut-être projetée, et on peut se sentir obligé de s’occuper d’une personne malade et dans le besoin, peut-être un parent ou un enfant. Quoi qu’il en soit, blesser et guérir sera un thème majeur de la vie du natif.
Il est certain que vous aurez de fortes convictions spirituelles, même si vous les niez consciemment. Prenez contact avec cet aspect de vous-même. Restez proche des autres et faites de la compassion votre devoir. Guérir les autres, c’est aussi se guérir soi-même.

Chiron en Signe

Chiron en Bélier

En Bélier, Chiron affecte la perception que l’on a de soi. Avec cette position, c’est un voyage à la découverte de nous-même qui nous attend. Il existe un besoin de surmonter un sentiment d’inutilité et de manque de confiance en soi. La blessure concerne l’ego, et la guérison doit d’abord intervenir sur soi-même. Des reproches parentaux ou relationnels sur la façon d’être du natif ont pu altérer sa capacité à exprimer pleinement sa personnalité. La colère, l’impatience, l’irritabilité habitent souvent la personne. Des maux de têtes, des blessures physiques sont également possibles. L’affirmation de soi, l’autonomie, la compétitivité et la patience sont des clés pour guérir. La valorisation de la personne passe par la capacité à s’affirmer et à se réaliser, ainsi elle gagnera en estime d’elle-même et pourra prendre soin d’elle.

Chiron en Taureau

Chiron en Taureau reflète une blessure liée au manque, à un défaut d’amour de soi. La personne a pu se sentir négligée par ses parents ou ses proches, l’impression de ne pas avoir reçu assez de choses, matérielles ou émotionnelles. Elle souffre également de ne pas être perçue à sa juste valeur. Pour compenser, elle amasse des biens, accumule tout ce qu’elle peut pour la rassurer, y compris dans sa façon de se nourrir. Ce remplissage l’entraine vers une inertie physique et mentale. La personne a des difficultés à évoluer dans sa vie, étouffe ses proches et reste camper sur ses positions.
La guérison passe par le développement de ses valeurs personnelles, au profit d’un dépouillement matériel. Plus elle se détache des choses et des gens, plus elle prend confiance en ses capacités et peut s’épanouir.

Chiron en Gémeaux

La blessure de Chiron en Gémeaux est en lien avec une difficulté de communication. Les idées peuvent être désorganisées, la personne a des problèmes pour s’exprimer clairement. De la timidité, un sentiment de manquer d’intelligence, créent un décalage avec les autres. Des réflexions dévalorisantes sur sa façon de parler, une invitation permanente à se taire, ont pu créer cette souffrance. On cherche maintenant à plaire aux autres, plus qu’à exprimer ses propres pensées, la communication est superficielle.
La guérison passe par le développement des capacités cognitives. Le natif doit approfondir ses pensées, défendre ses propres idées pour se différencier. L’écriture, la lecture, la recherche, l’aideront à acquérir ses propres concepts et à échanger avec les autres. Élargir ses champs de pensées et affirmer son originalité, sont les buts recherchés.

Chiron en Cancer

Chiron en Cancer est lié à une blessure d’appartenance. Le natif est en manque de racines et de compréhension. Hypersensible, il est possible qu’on lui ait reproché sa trop grande émotivité, ou qu’on l’ait forcé à ne pas exprimer ses sentiments. La personne éprouve maintenant d’énormes difficultés à trouver sa place dans le monde. Un sentiment d’insécurité et de solitude l’obsède. Pour y pallier, elle cherche à s’occuper excessivement des autres, tout en ayant tendance à les étouffer. Le monde extérieur peut lui faire peur. Elle cherche à créer un foyer sécuritaire dans lequel elle peut se réfugier, au risque d’une forte introversion et dépendance à l’autre.
La guérison passe par le soin qu’elle doit s’apporter à elle-même. Il faut se recentrer sur ses propres besoins afin de développer son individualité et son autonomie. La sensibilité doit être considérée comme une force, et accueillie comme une originalité de sa personnalité. Le passé, les racines familiales, doivent être dépassés pour laisser ses propres valeurs se développer.

Chiron en Lion

Chiron en Lion se rapporte aux capacités créatives du natif. La blessure est en lien avec des reproches entendus sur notre manière de nous mettre en valeur, de briller en société. Il en résulte une difficulté à exprimer ses talents. La personne sait révéler ceux des autres, mais se sent incapable, ou ne s’estime pas assez, pour mettre en valeur les siens. Tout ce qui est de l’ordre de la création est ainsi bloqué. Cela peut toucher toutes les sphères de ses activités, aussi bien que sa capacité à assumer le rôle de parent.
La guérison passe par l’expression de son enfant intérieur. La personne doit retrouver ses capacités créatives, son originalité, sans rechercher l’accord des autres, mais son propre épanouissement. Elle doit utiliser son autorité naturelle pour s’affirmer, sans se montrer dominatrice ou supérieure.

Chiron en Vierge

La position de Chiron en Vierge est relative au perfectionnisme et au contrôle. La personne se montre extrêmement critique, et obnubilée par des détails. Il est possible qu’elle est due faire face à des réflexions rabaissantes, qui la mettent aujourd’hui dans une position d’infériorité et d’angoisse. La santé peut être touchée, en raison du stress permanent infligé. On se sent obligé de tout contrôler, de sécuriser les choses. La nouveauté, le changement nous font peur, comme la maladie et tout ce que nous ne pouvons pas maitriser.
L’utilisation des capacités analytiques et d’organisation du natif sont les clés de sa guérison. En surpassant ses angoisses, et en gagnant en estime de soi, il peut devenir à son tour guérisseur. Car ces natifs savent aider leur prochain et se rendre utiles mieux que tout autre.

Chiron en Balance

Chiron en Balance se rapporte à une blessure relationnelle. Le natif a pu ressentir dans son enfance qu’on ne l’appréciait pas tel qu’il était. Aujourd’hui, ses capacités affectives sont entravées. Il a des difficultés à se lier de façon durable avec ses proches ou ses conjoints. Et peut même se lier avec des personnes néfastes pour lui. Il n’arrive pas à se comporter de façon équilibrée dans ses relations. Il donne trop ou pas assez, refuse de s’engager ou au contraire, se montre étouffant.
Pour guérir, ces natifs doivent apprendre à se recentrer, à trouver une unité au fond d’eux-même. Développer leur individualité va leur permettre de s’affirmer dans les relations, et d’y trouver un réel sens. Le choix de ceux qu’ils côtoient ne peut se baser que sur les apparences et le faire-valoir. Ils doivent s’investir dans de vrais échanges réciproques qui leur apporteront l’équilibre qui leur tient tant à cœur. L’indépendance, le partage sont des clés d’évolution.

Chiron en Scorpion

Chiron en Sorpion renvoie à un traumatisme lié à la perte, à l’abandon de quelque chose de soi. Des reproches sur sa manière d’être en retrait, d’avoir l’air de cacher des choses ou de manigancer, ont pu amener la personne à développer une méfiance et une attitude réservée face aux autres. Ainsi, cette blessure l’empêche d’être spontanée, elle se positionne généralement en observatrice, parfois en critique acerbe. Qu’elles aient du faire face à une mort réelle, ou à une perte figurée d’une partie d’elles-mêmes, quelque chose semble éteint à tout jamais.
La guérison est dans la capacité régénératrice du natif. Il possède généralement une grande force d’adaptation, et le pouvoir de dépasser les obstacles et les transcender. En considérant qu’il ne faut pas se méfier de tout le monde, il pourra laisser aller sa sensibilité naturelle et créer de réels partages. Le pardon, le positivisme, sont des valeurs à développer.

Chiron en Sagittaire

Avec Chiron en Sagittaire, c’est notre faculté d’expansion qui est touchée. Le natif a pu faire face à des brimades concernant son expression naturelle. Soit qu’on l’ait empêché de faire certaine choses, soit qu’on lui ait dit de se conformer à certaines autres. Il en résulte une blessure en lien avec sa capacité à être tolérant et à s’ouvrir sur l’extérieur. Généralement sûr de lui, il peut penser qu’il manque de compréhension. Il peut également faire peser ses échecs sur le monde qui l’entoure.
La guérison s’opère lorsqu’il accepte de s’ouvrir au monde. Il faut accepter de quitter ses principes et son cocon confortable pour évoluer. Aller vers la différence, l’étranger, s’ouvrir à la spiritualité sont des clés de libération. Avec cette position de Chiron, il est indispensable de donner un sens à sa vie et de cultiver la modération et l’écoute.

Chiron en Capricorne

C’est notre capacité à nous réaliser qui est mise à mal par cette position de Chiron en Capricorne. Probablement rejeté ou dévalorisé durant son enfance, le natif peut éprouver des difficultés aujourd’hui à atteindre l’échelle sociale qu’il se fixe. Le travail est au centre de ses activités, c’est au travers de lui qu’il souhaite se réaliser. Mais il peut avoir le sentiment de ne jamais arriver à ses fins. Pour se rassurer, il met toutes choses sous contrôle et se montre rigide, voir insensible dans de nombreuses situations.
La guérison ne peut intervenir sans lâcher-prise. Revoir ses ambitions, apprendre à déléguer, relativiser, sont des clés d’évolution. Abandonner une attitude trop pessimiste et prendre la vie sous un meilleur angle sont nécessaires pour progresser. Il parviendra ainsi à plus de maturité et se verra offrir les responsabilités qu’il recherche.

Chiron en Verseau

Avec Chiron en Verseau, la capacité à s’intégrer aux groupes et à la société peut être entravée. Le natif souffre en général d’une blessure liée à des reproches faits sur son originalité naturelle, sur sa capacité à se distinguer des autres. Très jeune, il peut ressentir des difficultés à s’intégrer au sein d’un groupe, il se sent différent, déconnecté du monde qui l’entoure. Des trahisons d’amitiés, des déceptions sont fréquentes. La personne se sentant exclue peut aller jusqu’à se marginaliser, ou à une révolte excessive.
La guérison passe par l’expression de cette originalité. Le natif souvent visionnaire a des idées novatrices qui peuvent lui permettre de s’intégrer dans des projets. Il doit développer l’esprit de groupe, sa vision humanitaire, se détacher de son ego et ne pas se sentir supérieur. La différence est une force qu’il doit mettre au service des autres.

Chiron en Poissons

Avec Chiron en Poissons, les capacités compassionnelles du natif sont entravées. Ce signe rêveur et utopique a pu se voir reprocher son manque de pragmatisme et de concrétisation. Il en résulte une incapacité à vivre pleinement son imaginaire et sa sensibilité. La personne peut se sentir en état de souffrance permanente, et préférer l’isolement et le renoncement. Elle refoule ses sentiments et peut avoir perdu la foi en l’humain.
La guérison demande de développer notre empathie et notre générosité naturelle. Aider les autres, s’investir dans des causes humaines peuvent permettre de dépasser sa propre souffrance. Vivre le jour présent, ne pas se réfugier dans des rêves utopiques, et aller au bout des choses sont des chemins à explorer.