Degrés symboliques de la Balance

degrés balance

Interprétation des 30 degrés symboliques du signe de la Balance.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30

Degré 1 de la Balance (0 à 1)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme tenant dans chaque main un javelot. »
Caractère belliqueux.

Volasfera :
« Un homme avec une épée sortie dans un attitude agressive. »
Personne martiale et querelleuse, toujours prête à chercher les conflits et à se précipiter dans le danger. Le natif traversera la vie sans se soucier des sentiments et préjugés des autres, et bien qu’il puisse devenir notoire pour ses capacités exécutives, il rencontrera disgrâce et trouble à cause de son impétuosité. Ce degré indique un danger de mort, le contrôle de ses actes est nécessaire.
Degré de blessure.

Janduz :
« Un homme avec un pistolet dans chaque main marche dans une terre aride, ignorant qu’il est suivi par un homme tenant une épée. »

Symbole Sabian :
« Un papillon naturalisé avec une fléchette au travers. »
La mort symbolique qui est initiation à la réalité spirituelle et à la sagesse. Réveil soudain. Envie de lumière intérieure.

Kozminsky :
« Un lion avec sa patte sur un cœur, au-dessus d’un carré. »
Nature très magnétique et affectueuse qui combine la fermeté mentale à l’endurance. La vie sera remplie d’étranges évènements, d’obstacles et de peines. Les affaires de cœur apportent l’amertume, mais la douceur peut provenir de la douleur.
Degré d’entrave.

Degré 2 de la Balance (1 à 2)

Calendrier Thébaïque :
« Un Mage brûlant de l’encens sur un autel. »
Caractère contemplatif, tendances religieuses.

Volasfera :
« Un homme habillé en médecin de l’ordre monastique de la miséricorde. »
Personne bienveillante et humaine, mais très mélancolique et prédisposée aux pratiques religieuse. Le natif possédera un haut degré d’intellect, il est capable d’enquêter sur les lois des sciences les plus obscures, enclin aux activités spirituelles et à la vie monastique.
Degré de recherche.

Janduz :
« Un prêtre brûle de l’encens sur l’autel des ancêtres. »

Symbole Sabian :
« La lumière de la sixième race transmutée en septième. »
Inspiration à travers l’identification créative au travers du large éventail des cycles. Expansion spirituelle. Une repolarisation des énergies intérieures conduisant à une centralisation créative de la conscience.

Kozminsky :
« Un livre couvert d’or, sur lequel est taillée une croix de Ankh couronnée, flottant dans l’air brumeux. »
Celui qui possède la compréhension psychique, des connaissances particulières et de l’inspiration, qui produira un travail d’utilité, ou à la beauté distincte. La compréhension du natif est particulièrement dirigée vers une certaine connaissance de la continuité de la vie, surtout en ce qui concerne l’existence individuelle. En lui-même fait rage la lutte éternelle entre l’esprit et la matière. A un moment la matière est triomphante, à un autre l’esprit, mais l’esprit gagnera à la fin.
Degré de prévoyance.

Degré 3 de la Balance (2 à 3)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme ayant les pieds et les mains liés. »
Vie difficile, avenir entravé de toutes parts, détresse.

Volasfera :
« Un homme enchaîné. »
Personne au caractère réticent et égocentrique, disposée à vivre selon ses propres opinions et croyances. Le natif souffrira beaucoup en conséquence, et sera éloigné de son peuple. Il sera souvent dans la détresse pour trouver des moyens de subsistance et, à un moment de sa vie, sera privé de sa liberté.
Degré d’enchainement.

Janduz :
« Un homme en bras de chemise assis sur un tronc d’arbre, paraissant rêver, mais ses mains et ses pieds sont enchaînés ; et, dans une maison voisine, une large fenêtre grillagée laisse apercevoir une femme regardant avidement au dehors. »

Symbole Sabian :
« L’aube d’un nouveau jour révèle que tout a changé. »
Pouvoir transformateur des périodes de silence et d’obscurité, qui conduisent à des révélations émouvantes. La possibilité toujours présente de repartir sur de nouvelles bases de valeurs.

Kozminsky :
« Une jeune fille qui s’efforce d’échapper aux cordons immatériels, mais visibles, qui l’entourent ; plus elle se débat, plus ils augmentent. »
Celui qui est en danger d’être entraîné dans des conditions psychiques d’où il est impossible de s’échapper. Une personne qui devrait s’abstenir de se mêler des choses qu’elle ne comprend pas. Le danger peut être en rapport avec l’occultisme, les amours peuvent y être mêlés. Le natif sera doué dans une branche de l’art ou de la science, mais il y a une force particulière qui lutte contre son succès et contre laquelle une calme placidité est la seule protection.
Degré d’implication.

Degré 4 de la Balance (3 à 4)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme à cheval dans un champ. »
Acquisition de bien dans les entreprises agricoles.

Volasfera :
« Un homme avec une charrue cassée debout dans un champ ouvert. »
Personne aux bonnes capacités, mais qui souffrira d’un manque d’opportunités dans la vie. Des obstacles et des infortunes lui empêcheront de récolter des fruits dans la première partie de sa vie. Il perdra plus d’une fois sa place, et sera réduit à un travail subalterne. Sa vie sera difficile et contrariante. On apprécie l’agriculture sous une forme ou une autre.
Degré de privation.

Janduz :
« Un homme découragé regarde sa charrue cassée tandis qu’un homme élégant sur un cheval boiteux vient vers lui. »

Symbole Sabian :
« Un groupe de jeunes est assis en communion spirituelle autour d’un feu de camp. »
Communauté d’idéaux supérieurs qui soutient les individus sur leur chemin ardu vers la Réalité. Participation douce à la vie.

Kozminsky :
« Une alliance brisée posée sur une table. »
Celui dont le chemin sera rempli d’amertume, dont les affections sont durables, mais dépourvus de véritable amour. Il est voué à souffrir afin d’atteindre le développement et l’expansion de l’esprit, pour cela les erreurs seront nombreuses. Les expériences du natif le forceront à comprendre le but de la vie.
Degré d’isolement.

Degré 5 de la Balance (4 à 5)

Calendrier Thébaïque :
« Un oiseau noir, avec le bec et les pieds rouges. »
Esprit peu développé, intelligence médiocre dans les entreprises.

Volasfera :
« Un triangle rouge. »
Personne d’une grande intelligence aux aspirations élevées, mais très encline à l’usage de la force au lieu de la persuasion. Un homme qui se fait du tord, qui perd facilement son sang-froid, et qui disperse ses énergies avec sa raison. Il sera en danger de blessure par l’épée ou par le feu, et doit faire attention à l’élément martial.
Degré d’impulsion.

Janduz :
« Alors qu’il tente d’aider une jeune femme à gravir un chemin montagneux, un homme tombe du haut d’un rocher dans le lac qui est plus bas. »

Symbole Sabian :
« Un homme enseignant la véritable connaissance intérieure à ses élèves pour construire un nouveau monde. »
Connaissances et expérience mises à l’épreuve. Transmission. La nécessité pour les jeunes esprits d’apprendre d’un enseignant qui, par sa longue expérience a pu aboutir à des vérités solides et éclairantes, c’est-à-dire des idées germinatives.

Kozminsky :
« Un bras et une main nus, d’où coule du sang. Au-dessus, une épée. »
Celui qui atteint l’influence et un degré de pouvoir par l’agression, la force et le combat. Il est d’une nature aventureuse et endure la blessure pour la gloire de l’avoir et de l’honneur qu’elle lui vaut, et il aura de nombreuses blessures.
Degré d’intrusion.

Degré 6 de la Balance (5 à 6)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme traînant la charrue. »
Vie laborieuse, dépendance, asservissement à autrui.

Volasfera :
« Une génisse tirant une charrue, poussée par l’aiguillon. »
Personne malheureuse, qui sera contrainte à un travail dur et pénible pendant une certaine période de sa vie. Le natif est patient, endurant, et capable d’une grande autonomie. À la fin, il récoltera assurément le fruit de ses efforts.
Degré de travail.

Janduz :
« Un fermier marche derrière sa charrue tirée par des bœufs vers de grosses meules de foin bien alignées au bout de son champ. »

Symbole Sabian :
 » Un homme regarde ses idéaux prendre une forme concrète dans sa vision intérieure. »
Le besoin de visualiser clairement ses rêves ou ses idéaux afin de les concrétiser efficacement. Formulation intérieure.

Kozminsky :
« Un engin de traction voyageant le long d’une route nouvellement construite dans un pays très charmant.
Dénote une nature artistique et une disposition laborieuse mais puissante qui est appelée à faire un travail de pionnier. C’est un partisan de la force, et il utilisera sur les autres la discipline avec laquelle il s’est forgé.
Degré du pionnier.

Degré 7 de la Balance (6 à 7)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme tenant de la main droite un anneau. »
Facilité à contracter des liaisons dangereuses.

Volasfera :
« Un homme nu tombant d’un rocher dans un lac. »
Personne sensible et faible de nature, se laissant facilement entraîner et susceptible d’être détruit par les agissements du sexe opposé. Le natif peut atteindre une position élevée dans la vie, mais quelle que soit sa position, il est toujours en danger de chute. Qu’il prenne garde de la séduction du monde.
Degré de chute.

Janduz :
« Un rapace, le sang coulant de ses griffes, vole devant un triangle de feu qui semble être suspendu entre ciel et terre. »

Symbole Sabian :
« Une femme nourrissant des poulets et les protégeant des faucons. »
Contrôle des forces naturelles par l’intelligence supérieure. Apprivoiser les forts, élever les faibles. Transmutation par le service.

Kozminsky :
« Un globe ailé sur le dos d’un dauphin sportif. »
Désigne une personne porteuse d’un grand message, qui voyage partout et dont les pensées et les sentiments s’en trouvent élargis et élevés. Ses pérégrinations sont souvent dirigées au-delà de cette terre, vers les champs célestes et vers les terres de ceux qui sont détenus dans des corps matériels. Il est capable d’accomplir beaucoup de bonnes actions pour les autres et est toujours prêt à résister aux actions indignes d’un homme, il méprise la mesquinerie.
Degré de mouvement.

Degré 8 de la Balance (7 à 8)

Calendrier Thébaïque :
« Une femme pleurant au chevet d’un malade. »
Grands chagrins.

Volasfera :
« Une jeune fille pleurant sur une tombe. »
Nature mélancolique et retirée, très sensible et de vives sympathies. Le natif sera en danger de deuil précoce, et à un âge précoce, laissé sans liens familiaux et amis.
Degré d’effacement.

Janduz :
« Deux gladiateurs se battent l’un contre l’autre. »

Symbole Sabian :
« Une cheminée flamboyante dans une maison déserte. »
Présence constante d’agences de soutien invisibles dans chaque activité. Le besoin de réaliser que même pendant les heures les plus vides, un pouvoir spirituel est toujours prêt à accueillir et à réchauffer la conscience capricieuse. Espérance.

Kozminsky :
« Un groupe de personnes debout devant les portes fermées d’une grande institution financière. »
Celui qui devra faire preuve d’une très grande prudence quant à ses biens matériels. Une telle personne devrait se tenir à l’écart des spéculations, des entreprises et des gens rusés, et ne rien entreprendre de nature à risque.
Degré de renoncement.

Degré 9 de la Balance (8 à 9)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme brandissant un glaive nu. »
Caractère agressif.

Volasfera :
« Un gladiateur, armé d’un poignard et d’un bouclier, prêt pour la mêlée. »
Personne vive, impétueuse, de nature querelleuse et agressive, qui provoquera de nombreux conflits dans la vie à cause de sa nature irascible, et se fera beaucoup d’ennemis. Le natif risque de perdre la vie dans une bagarre, et doit savoir s’incliner pour sa défense de lui-même, ce qui sera la plus grande de toutes ses conquêtes.
Degré de combat.

Janduz :
« Près d’un homme alité, une femme se tient près d’un enfant qui pleure. Une jeune fille pleure sur les escaliers d’un mausolée. »

Symbole Sabian :
« Trois « maîtres anciens » suspendus dans une salle spéciale d’une galerie d’art. »
La nécessité de revenir à la source lors d’une recherche confuse de nouvelle valeur dans un environnement chaotique de la société.

Kozminsky :
« Une grande balance. Deux hommes se disputant derrière. »
Celui qui devrait éviter la loi et les conflits. L’inharmonie est pour lui un état de mal qui le maintient dans un sillon du destin, et en servitude. Il devrait s’efforcer, par la puissance de son âme, de maintenir la balance égale et de ne rien faire qui puisse nuire à sa tranquillité.
Degré d’inégalité.

Degré 10 de la Balance (9 à 10)

Calendrier Thébaïque :
« Un oiseau noir, fouillant la terre avec son bec. »
Des instincts avilissants, des goûts dépravés.

Volasfera :
« Une porte de prison avec des pointes en fer, encadrée de poutres métalliques.
Personne aux tendances vicieuses, qui le conduiront dans les dangers les plus graves. Il subira une contrainte ou un emprisonnement, ou mènera une vie d’isolement forcé. Il n’échappera pas à la critique, et le malheur pèsera lourdement sur lui: pourtant même l’oiseau en cage chante, et chaque prison a une issue.
Degré d’isolement.

Janduz :
« Devant la porte fermée d’une forteresse en décomposition, il y a un gibet et trois corbeaux qui picorent autour. »

Symbole Sabian :
« Un canoë arrivant à sécurité après la traversée d’eaux dangereuses. »
La récompense de tout dépassement de soi sincère et audacieux dans la vie. Dépendance aux compétences et aux circonstances. La maîtrise de soi et l’équilibre nécessaires pour atteindre un état de stabilité intérieure.

Kozminsky :
« Un vieil ermite, dans une grotte, tenant un crucifix. »
Indique une personne à l’esprit conservateur et religieux qui est attirée par la solitude. Il a beaucoup d’ennuis, il endure la mortification et la souffrance, mais il dirige ses pensées vers le grand idéal qui se matérialise au fur et à mesure que la vie avance, et c’est le bonheur.
Degré de solitude.

Degré 11 de la Balance (10 à 11)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme au visage noir, avec les mains et les pieds blancs. »
Esprit tardif, vacillant, et qui ne trouvera qu’avec peine le chemin de la fortune.

Volasfera :
« Un centaure mi-homme, mi-cheval, armé d’un arc et d’une flèche. »
Nature subtile et changeante, capable de simuler les vertus et les vices des autres par diplomatie. Le natif sera tour à tour poussée vers de hautes voies d’efforts ou vers de bas instincts. Son père mourra prématurément ou il ne le connaitra pas.
Degré d’alternance.

Janduz :
« Un homme au visage noir, mais aux mains et aux pieds blancs, essaie de sauter sur un centaure qui tient un arc et des flèches. »

Symbole Sabian :
« Un professeur qui regarde ses étudiants par-dessus ses lunettes. »
Coopération d’agents supérieurs avec des êtres moins évolués. Bonne volonté d’aider et de protéger. Bonté.

Kozminsky :
« Un corbeau avec un gros rat dans son bec. »
Celui qui est susceptible d’être assailli par des ennemis, mais qui, étant conscient de sa propre force, se contente d’attendre patiemment que par de fréquentes attaques ils tombent enfin en son pouvoir. Il est doué de patience et sagacité, compréhension et diplomatie.
Degré de défiance.

Degré 12 de la Balance (11 à 12)

Calendrier Thébaïque :
« Une femme debout, regardant derrière elle. »
Caractère paresseux et ne songeant qu’au passé.

Volasfera :
« Une femme blonde regarde son visage dans un miroir à main. »
Personne frivole et légère, imprévoyante et insensée, ni concernée par l’avenir ni profitant du passé, elle se rit du destin et ferme les yeux à l’expérience, quelqu’un d’égocentrique et mondain. Le natif aura beaucoup de malheurs, mais restera sur ses positions jusqu’à la fin d’une insensée carrière.
Degré de folie.

Janduz :
« Deux femmes se tiennent debout de part et d’autre du ravin qui les sépare. L’une d’elles regarde derrière elle, et l’autre se regarde dans un miroir. Aucune d’elles ne sait qu’elle peut tomber dans le précipice. »

Symbole Sabian :
« Des mineurs sortent d’une profonde mine de charbon. »
Profondeur de la participation au travail collectif. Don de soi de toute son âme au service ; ou incapacité à se mettre à l’effort. Extraction.

Kozminsky :
« Un homme tombant d’un pont, non sécurisé et cassé, dans une fosse sombre en contrebas ».
Celui qui souffrira principalement d’un manque de confiance en soi et de capacité à réaliser ses propres pouvoirs et limites. Les maux peuvent assaillir sa santé ou sa situation financière, et le placer dans des situations dangereuses auquel il ne peut échapper que par le pouvoir d’une volonté résistante.
Degré de timidité.

Degré 13 de la Balance (12 à 13)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme et une femme qui se séparent. »
Caractère querelleur et qui s’isolera des affections.

Volasfera :
« Un pilier de marbre noir debout sur un rocher grossièrement taillé. »
Personne d’une nature particulière, parfois mélancolique et misanthrope, qui contracte des relations fausses ou peu profitables avec ses semblables et le sexe opposé. Le natif fera un mauvais parti, et sera malheureux en mariage, avec une séparation probable. En concentrant ses affections sur un seul objet, il aura des déceptions.
Degré de solitude.

Janduz :
« Un homme et une femme s’éloignent d’une colonne antique à moitié détruite et suivent des chemins opposés. »

Symbole Sabian :
« Enfants soufflant des bulles de savon. »
Stimulation saine par le jeu et la joie des rapports humains. Fantaisie créative. Les fantasmes culturels à travers lesquels les jeunes esprits rêvent d’un épanouissement parfait.

Kozminsky :
« Une femme dans un costume bleu foncé entrant par la porte d’un couvent. Sa tête est droite, ses bras levés et elle n’écoute pas un beau cavalier qui lui offre des fruits et des fleurs. »
Désigne une nature raffinée et très sensible, religieuse et disposée au sacrifice. Le natif sera béni par les dons du monde, mais au milieu de sa vie, il saura combien la richesse du monde est faible et impuissante à satisfaire les besoins de l’esprit.
Degré d’abdication.

Degré 14 de la Balance (13 à 14)

Calendrier Thébaïque :
« Un grand miroir suspendu à la muraille. »
Caractère vaniteux.

Volasfera :
« Un masque de déguisement. »
Personne de nature subtile, capable de simuler le caractère d’autrui et de s’adonner au mimétisme et à l’imitation. Pas toujours sincère, et qui peut se mentir à elle-même en matière d’émotions et de sentiments. Le natif a une aptitude naturelle pour le théâtre, en particulier la comédie, et est capable de beaucoup de sottises et de flatteries. Si c’est une femme, elle est coquette.
Degré d’imitation.

Janduz :
« Masques, perruques et autres accessoires destinés au déguisement sont posés sur une table sous un miroir. Cachés derrière des tentures, un homme et une femme s’épient. »

Symbole Sabian :
« Dans la chaleur de midi, un homme fait la sieste. »
Un bon ajustement au rythme de la nature. Foi dans le schéma ordonné des choses. Le besoin de récupération dans le modèle social de l’activité quotidienne. Relaxation.

Kozminsky :
« Un paon au plumage brillant se pavane près d’un mur, derrière lequel deux hommes déroulent un filet. »
Celui qui, s’il n’est pas né dans la richesse du monde, l’obtiendra d’une autre manière. Il aura beaucoup de chance et en conséquence se sentira indûment ravi et fier. C’est alors que le danger est proche. Il peut être pris au piège dans un faux investissement et perdre en une nuit tout ce qu’il a gagné depuis des années.
Degré de piège.

Degré 15 de la Balance (14 à 15)

Calendrier Thébaïque :
« Deux cœurs ailés. »
Caractère frivole, inconstant.

Volasfera :
« Un homme marchant avec deux femmes, leurs bras liés dans les siens. »
Personne indigne de confiance, frivole, hypocrite, capable de duplicité ; d’un
esprit léger et joyeux, perdant parfois la raison. Le natif sera trop indulgent envers lui-même et à la flatterie des femmes. Il aura ainsi des ennuis dans les relations amoureuses et dans le mariage.
Degré de vacillation.

Janduz :
« Une aurore boréale illumine une mer de glace alors que deux hommes chevauchent un traîneau tiré par des rennes. »

Symbole Sabian :
« Chemins circulaires. »
Participation parfaite et sans effort à l’ordre universel. Approche douce de l’expression de soi, autosatisfaction inerte. Accepter l’inévitabilité d’établir des rythmes réguliers d’activité.

Kozminsky :
« Un homme qui vient de quitter la table d’un banquet dans un état hébété, tenant sa tête dans sa main comme s’il essayait de se souvenir de quelque chose.
Désigne une nature trop psychique pour supporter l’abus de boissons ou de nourriture. Ceux-ci le déséquilibrent et endommagent la fine machinerie de son cerveau extrêmement sensible. Ses excès le rendent susceptible d’ obsession ou de suggestion maléfique. S’il résiste à ces maux, ses dons se manifesteront et lui feront honneur.
Degré d’obsession.

Degré 16 de la Balance (15 à 16)

Calendrier Thébaïque :
« Un chameau courant. »
Intelligence active et que rien ne lasse.

Volasfera :
« Un iceberg, à l’arrière duquel on voit un spectacle d’aurores boréales. »
Personne aux immenses réserves de forces, très active, pleine d’énergie et d’éclat. Un esprit alerte et original, qui lui procurera des honneurs et des distinctions. Le natif est susceptible de voyager dans des pays nordiques lointains, d’explorer les régions arctiques, ou de poursuivre des études dans les sciences de l’électricité.
Degré de force.

Janduz :
« Un homme marche entre deux femmes avec les bras enlacés. »

Symbole Sabian :
« Après une tempête, un débarcadère a besoin d’être reconstruit. »
Résultats constructifs de forces apparemment destructrices, stimulation à de nouvelles réalisations. La nécessité de maintenir en fonctionnement des liens stables entre le vaste inconscient et la conscience de l’ego.

Kozminsky :
« Un grand trou d’où s’échappent des gaz. Des oiseaux cherchant à le traverser sont submergés par les fumées et tombent dans la brèche, au-dessus de laquelle un seul est passé sans encombre. »
Désigne celui qui prendra plusieurs risques et s’exposera à des dangers inutiles. Il devrait être particulièrement attentif à la proximité de substances subtiles, de gaz, de poisons, etc., et s’efforcer de toujours empêcher les autres d’avoir une mauvaise influence sur lui. Beaucoup de personnes voyageant avec lui tomberont en chemin, étant ignorantes des dangers qui s’approchent, il devra prendre en compte sa propre perception.
Degré de subtilité.

Degré 17 de la Balance (16 à 17)

Calendrier Thébaïque :
« Un merle perché et battant des ailes. »
Caractère insouciant.

Volasfera :
« Une vieille porte dans laquelle se trouve un poignard bloqué. »
Personne à l’esprit critique et à la nature querelleuse, susceptible de critiquer les opinions des autres pour le plaisir de la controverse, on tape sur les systèmes et les lois existants alors même qu’on est incapable de les améliorer. Sa moquerie, son esprit provocateur, apportera au natif une série de problèmes dans la vie.. il ne sera éventuellement convaincu de sa folie que par la main forte du châtiment.
Degré de folie.

Janduz :
« Un poignard est planté dans la porte d’entrée d’un taudis. »

Symbole Sabian :
« Un capitaine de vaisseau à la retraite surveille les navires entrant et sortant du port. »
Participation indirecte ou douce à la vie. Transfert d’activité du physique au mental; ou une implication personnelle dans le passé. La capacité à acquérir une compréhension objective et sereine des expériences humaines dans lesquelles on était autrefois profondément impliqué.

Kozminsky :
« Un pied magnifiquement formé émergeant d’une brume de vagues de couleur. »
Indique une personne artistique, réfléchie et capable, un idéaliste d’une nature très sensuelle dont le but est de mélanger la pensée matérielle avec la compréhension spirituelle, qui perçoit que la beauté des formes doit se fondre dans la sublimité de l’esprit. Il aura des pouvoirs d’inventeur, car ses inspirations sont de nature hautement utilitaire, malgré les envolées neptuniennes auxquelles elles appartiennent.
Degré de sensibilité.

Degré 18 de la Balance (17 à 18)

Calendrier Thébaïque :
« Une belle maison entourée de fleurs. »
Richesse et succès.

Volasfera :
« Une maison lumineuse avec la porte ouverte. »
Personne de nature hospitalière et accueillante, toujours prête à divertir ses amis et connaissances. Le natif sera apprécié pour son ouverture d’esprit et la sincérité de ses sentiments. Il sera à la fois prospère et heureux, et se réjouira de la compagnie de ses amis.
Degré d’hospitalité.

Janduz :
« Une belle maison avec sa porte et ses fenêtres grandes ouvertes. »

Symbole Sabian :
« Deux hommes placés en état d’arrestation. »
Responsabilité de l’individu envers la société en termes de comportement normal. Retour aux valeurs. Obligation de faire face à des faits objectifs.

Kozminsky :
« Un pompier sauvant un petit enfant d’une maison en feu. »
Personne de nature simple, dotée d’un fort esprit d’abnégation et d’une bravoure inhérente. Son chemin dans la vie sera parfois embrouillé, et elle aura besoin de son énergie pour le remettre sur les rails. Le natif est d’une aide efficace pour lui-même et pour les autres, et il ne fait pas passer ses propres besoins en premier.
Degré d’abnégation.

Degré 19 de la Balance (18 à 19)

Calendrier Thébaïque :
« Une citadelle sur un rocher. »
Élévation dans la profession des armes.

Volasfera :
« Un bloc de marbre carré, sur lequel sont gravés un sceptre et une couronne. »
Personne de nature fière et ambitieuse, désireuse d’être tenue en estime et qui possède une telle force de caractère qu’elle triomphe de ses rivaux et adversaires. Quelle que soit sa condition de vie, le natif manifestera de la domination et de l’autorité, et influencera le destin des autres.
Degré de gouvernance.

Janduz :
« Une couronne et un sceptre sont posés sur un bloc de marbre, dans lequel un trône est sculpté. »

Symbole Sabian :
« Une bande de braqueurs se cachant. »
Protestation contre la perpétuation des privilèges sociaux et de la richesse non mérités. Répudiation de la servitude. Défi à la coutume.

Kozminsky :
« Un lion surgissant du sang d’un soldat blessé. »
Désigne une personne à l’esprit puissant et actif, et au savoir magique qui connaît l’étendue de sa propre force et de ses capacités et qui, le sachant, se concentre et souffre pour donner naissance à un idéal de force et de noblesse combinées. Une force et une noblesse aptes à gouverner les hommes et à démontrer, même aux faibles, que la réunion des capacités est la clé de la grandeur individuelle.
Degré de maîtrise.

Degré 20 de la Balance (19 à 20)

Calendrier Thébaïque :
« Un autel où fume l’encens. »
Élévation dans le sacerdoce.

Volasfera :
« Un homme en robe de prêtre debout dans un cloître sous la lumière d’une fenêtre. »
Personne sincère, aux tendances religieuses et goût pour les carrières ecclésiastiques qu’il embrassera probablement. La vie sera calme, paisible, à l’abri des évènements, peut-être isolée. Le natif aura la protection et la faveur des personnes de haute position et dignité intellectuelle.
Degré de religion.

Janduz :
« Au coucher du soleil, un prêtre dans un cloître se tient près d’un autel où brûle de l’encens. »

Symbole Sabian :
« Un rabbin exerçant ses fonctions. »
Intérêt pour les valeurs permanentes plutôt que transitoires. Accumulation de sagesse ancienne mise à profit. Service compétent.

Kozminsky :
« Une jeune fille au milieu des fleurs au soleil portant une guirlande de roses et en tissant d’autres. »
Désigne une personne pour qui la beauté naturelle offre le plus grand attrait, dont le bonheur réside dans les choses simples, dans l’art, la littérature et la science. Le plaisir ne l’intéresse que lorsqu’il est lié à l’art. Il peut garder un secret mieux qu’il ne peut garder son argent et ses biens, et il doit faire attention à ne pas se laisser entraîner dans des extravagances qui dépassent sa philosophie de simplicité.
Degré de douceur.

Degré 21 de la Balance (20 à 21)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme monté sur un âne. »
Instincts serviles.

Volasfera :
« Un pont dans une ville délabrée s’étendant sur le lit sec d’une rivière. »
Personne de nature peu pratique, susceptible d’occuper des postes pour lesquels elle n’est pas qualifiée, et qui fait peu ou pas de progrès dans la vie. Ses ressources s’épuiseront à court terme, il sera déserté par des amis, occupera un poste subalterne, formera des projets pour les voir échouer l’un après l’autre et suivra généralement le mauvais chemin.
Degré d’effondrement.

Janduz :
« Un nain monté sur un âne saute par-dessus un pont cassé. »

Symbole Sabian :
« Une foule sur une plage. »
Popularité fondamentale des valeurs naturelles. Un contact revivifiant avec la force-mère de la nature et du vivre ensemble. Association.

Kozminsky :
« Une femme habillée de façon voyante chante, un verre de vin levé dans sa main droite. D’un côté, l’esprit de la joie, de l’autre, l’esprit de la tristesse. »
Désigne celui qui est susceptible d’être égaré par des éléments extérieurs, qui s’accroche à l’ombre et manque la substance. Les ornements et les choses qui satisfont les sens exigeants ne font qu’attirer, mais ne satisfont jamais, on en veut toujours plus. Si, dans la maîtrise de soi, le natif n’emploie pas le soin et l’intelligence, il se trouvera piqué par un serpent, et la blessure ne pourra jamais être guérie.
Degré de rétribution.

Degré 22 de la Balance (21 à 22)

Calendrier Thébaïque :
« Deux chevaux sellés et accroupis. »
Esprit plein de désirs, mais qui obtiendra peu de réalisations.

Volasfera :
« un homme endormi à côté de sacs d’argent. »
Personne peu vigilante, trop indulgente, qui manque soit du sens du devoir, soit de l’énergie du devoir, soit de l’énergie pour l’accomplir. Le natif perdra beaucoup à cause de son insouciance, de sa fausse sécurité et prudence. Il vivra dans le souvenir du passé et dans les rêves de l’avenir, tout en oubliant les exigences des devoirs actuels.
Degré de négligence.

Janduz :
« Un homme dort sur l’herbe avec plusieurs bourses d’argent à ses côtés, tandis que ses chevaux attendent. »

Symbole Sabian :
« Un enfant donnant à boire aux oiseaux à une fontaine. »
Compréhension intuitive des âmes simples en matière spirituelle. La joie de vivre de la jeunesse. Nouvelle compréhension des besoins de l’âme.

Kozminsky :
« Un jeune qui cherche une bague ornée de bijoux qu’il porte au doigt. »
Indique quelqu’un qui perd du temps qu’il pourrait économiser en utilisant son esprit et ses sens. Le natif sera favorisé par la fortune, possédera un esprit délicat avec un goût pour tout ce qui est brillant et charmant, mais il y a un danger de négligence et de manque de prudence qui lui causera du tort s’il laisse faire.
Degré d’irréflexion.

Degré 23 de la Balance (22 à 23)

Calendrier Thébaïque :
« Un médecin examinant un liquide à travers une fiole. »
Aptitude aux sciences thérapeutiques.

Volasfera :
« Un vieil homme avec un costume et une calotte, comme un médecin, entouré d’instruments chimiques et autres. »
Personne à l’observation attentive, systématique et patiente, très encline à l’étude de la science, en particulier la chimie, la médecine ou l’alchimie. Un chercheur des secrets de la nature, qui se consacre à l’établissement minutieux et précis de recueils d’analyses qui s’avéreront utiles pour la science, et par ce moyen, le natif gagnera une certaine distinction et honneur.
Degré de recherche.

Janduz :
« Un homme d’âge mûr portant une blouse et une coiffe d’érudit travaille dans son laboratoire au milieu de cornues, d’un globe terrestre et d’outils de précision. »

Symbole Sabian :
« Le chant d’une chorale annonce le soleil levant avec des tonalités exubérantes. »
Capacité de se ressourcer aux sources intérieures d’une vie toujours renouvelée. Une réponse créative et joyeuse aux processus de la vie.

Kozminsky :
« Une paire de boussoles posée sur une carte du monde. »
Indique une personne dont les affaires exigent des déplacements et des voyages. Le natif est un amoureux du voyage, car avec lui, la pierre qui roule n’amasse que de la mousse et celle qui est immobile ne fait que stagner. C’est un voyageur et un chercheur, qui cherche à connaître, non seulement ce monde, mais aussi ce grand au-delà dans lequel il voyage également lorsque le sommeil retient son corps mortel.
Degré de dépassement.

Degré 24 de la Balance (23 à 24)

Calendrier Thébaïque :
« Un centaure combattant un serpent. »
De grandes luttes contre des ennemis rusés.

Volasfera :
« Un arbre solitaire sur une hauteur rocheuse, derrière laquelle se trouve un sombre et menaçant nuage. »
Personne d’une grande indépendance d’esprit, de confiance en soi, de fierté et aimant les honneurs. Le natif souffrira d’un sentiment d’isolement, et sera en danger de trahison par les machinations de perfides ennemis. lorqu’il atteindra les honneurs, il tombera sous la main jalouse de ses ennemis.
Degré de fierté.

Janduz :
« Près d’un arbre splendide au sommet d’un promontoire rocheux, un centaure tire des flèches aux serpents qui s’enfuient dans l’herbe. »

Symbole Sabian :
« Une troisième aile sur le côté gauche d’un papillon. »
Potentialité de nouvelles formes et opportunités dans chaque vie. Expansion instinctive de soi. La capacité à développer, par le renforcement intérieur, de nouveaux modes de réponses aux situations de base.

Kozminsky :
« Un tourbillon dispersant une masse de papiers dans l’air. »
Celui qui souffrira d’une nature trop confiante qui néglige des détails qui, pour insignifiants qu’ils puissent paraître, sont aussi nécessaires pour la sauvegarde de ses intérêts que l’eau l’est à la terre. Sa mentalité est bonne, et il est capable de réflexion, mais il peut perdre les résultats de son travail, et en souffrir de bien des façons.
Degré de piège.

Degré 25 de la Balance (24 à 25)

Calendrier Thébaïque :
« Un paon faisant la roue. »
Orgueil.

Volasfera :
« Un promontoire, illuminé par le soleil de midi, et couronné par de nombreuses fleurs diversement colorées. »
Nature encline à l’autosatisfaction, qui se prête à la flatterie, au coeur fier mais futile en esprit et dans ses relations. Ce degré peut conférer un charme et une séduction considérable, qui procureront aux natifs de nombreuses faveurs.
Degré d’élévation.

Janduz :
« Le soleil brille sur un promontoire fleuri où un paon étend sa queue. »

Symbole Sabian :
« La vue d’une feuille d’automne apporte au pèlerin la soudaine révélation du mystère de la vie et de la mort. »
Découverte d’éléments de sagesse plus profonds après que la connaissance intellectuelle se soit lassée. Croissance par la prise de conscience des significations de base.

Kozminsky :
« Une femme nue debout sur un croissant de lune, les étoiles scintillant derrière elle dans un ciel bleu. »
Personne attirante qui risque d’être retenue dans les chaînes de ses sens et par la volonté des autres. Sa nature est impulsive et artistique, agitée et éprise de plaisir. Ses désirs sont forts et peuvent se déchaîner avec sa raison. Il y a un penchant pour l’artificiel, le théâtre, et la danse et un amour très sensuel de la vie terrestre.
Degré de vacillation.

Degré 26 de la Balance (25 à 26)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme armé d’un bâton et combattant un lion. »
Fortune dans la profession des armes.

Volasfera :
« Un homme fort coiffé et empanaché, avec une lance couchée, prêt pour l’attaque, un chevalier du champ. »
Désigne quelqu’un d’inébranlable dans la défense de ses droits et ceux de son pays, toujours prêt se jeter dans la bataille de la vie quotidienne, et doté d’un courage et de détermination qui, conjugués à sa vigilance et la prudence, lui donneront la victoire sur tous ses ennemis.
Degré de victoire.

Janduz :
« Un chevalier coiffé d’une cotte de mailles et tenant une épée vole au secours d’un homme menacé par un lion. »

Symbole Sabian :
« Un aigle et une grande colombe blanche se transformant l’un en l’autre. »
Coopération nécessaire entre l’esprit, la volonté, l’esprit et le cœur, l’amour. Pouvoir d’équilibre psychologique et de compensation. Unité.

Kozminsky :
« Un candidat élu au Parlement s’adressant au peuple après une élection. »
Dénote celui qui profitera des masses. Il est subtil, diplomate et capable de traiter des sujets de différents points de vue et de respecter l’interprétation que la majorité considère comme correcte. Sa philosophie lui apprend à subordonner ses idées aux volontés de ceux dont il défend la cause.
Degré de diplomatie.

Degré 27 de la Balance (26 à 27)

Calendrier Thébaïque :
« Un arbre touffu, qui étend au loin son ombre. »
Acquisition de biens, surtout dans les entreprises agricoles

Volasfera :
« Un chalet rustique, surmonté d’un grand cèdre. »
Nature qui s’accorde aux œuvres de la bienveillance et de la simplicité familiale, attentive aux affaires de la vie quotidienne, soucieuse de paix et de confort, et toujours prête à abriter, se lier d’amitié et secourir le voyageur au bord de la route sans négliger ceux qui sont à sa porte.
Degré de bienveillance.

Janduz :
 » Dans un joli petit jardin, il y a une jolie maisonnette rustique sous un beau cèdre. »

Symbole Sabian :
« Un avion navigue, haut dans le ciel clair. »
Évoluer au-dessus du stress normal de l’existence. Vision mentale supérieure. Observation objective calme, force intérieure tranquille.

Kozminsky :
« La lune jetant ses rayons sur une petite hutte de brousse au milieu des arbres de la forêt. Un orage vient de passer. »
Dénote celui qui, en dehors d’aspects maléfiques, se contente de peu et est agréable et gentil avec les hommes et les animaux. Sa nature est dévotionnelle et sensible, il est capable d’assimiler des connaissances sur les astres et les conditions atmosphériques. Il influence les autres pour le bien, répandant le contentement dans les couloirs de l’inharmonie.
Degré d’harmonie.

Degré 28 de la Balance (27 à 28)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme piochant la terre. »
Vie laborieuse, obstacles à surmonter.

Volasfera :
« Un âne attaché au timon d’un moulin. »
Nature endurcie aux travaux pénibles et domestiques. Le natif suivra les sentiers battus d’une vie sans ambition, avec peu d’égard pour ses limitations et encore moins d’intérêt aux évolutions d’autrui.
Degré de servitude.

Janduz :
« Un âne est attaché à un moulin à vent. »

Symbole Sabian :
« Un homme dans une profonde tristesse. Invisible, les anges viennent à son aide. »
Soutien spirituel donné à celui qui s’ouvre à sa pleine destinée. Réalisation lente de l’amélioration. Aide non sollicitée. La prise de conscience, à n’importe quel niveau de l’existence, qu’on n’est jamais seul, et que la communauté, visible ou invisible, soutient ses efforts.

Kozminsky :
« Une masse de quartz à travers laquelle des veines d’or fin peuvent être tracées. »
Personne pour qui le dur travail semble être la seule chose qui vaille la peine dans ce monde, et qui applique ses convictions à lui-même. Il est conservateur dans ses idées et se bat pour maintenir les repères ancestraux.
Degré d’effort.

Degré 29 de la Balance (28 à 29)

Calendrier Thébaïque :
« Une femme debout, immobile. »
Caractère indolent.

Volasfera :
« Une piscine d’eau sombre dans l’ombre d’un feuillage dense. »
Nature sans ambition ni effort, encline à un sombre fatalisme qui rend la vie insipide et mélancolique. Le natif cède sans raison et fait preuve d’adaptabilité sans but. Son caractère est dépourvu de tout degré d’éclat et sa vie sera obscure.
Degré de morosité.

Janduz :
« Dans un bois épais, près d’un étang profond, un jeune homme est allongé sur l’herbe avec un livre à la main. Quelques rayons de soleil brillent à travers les arbres. »

Symbole Sabian :
« Le vaste effort continu de l’humanité pour atteindre des connaissances transférables de génération en génération. »
Désir intense de surmonter la vie aveugle de la passion et d’élever les autres. Un sens profond de la participation et de l’engagement envers les processus sociaux qui visent à apporter aux hommes la Vérité et une Vie plus grande.

Kozminsky :
« Une éclipse de soleil. »
Celui qui devra faire attention à ses agissements. Une grande prudence est nécessaire dans les affaires financières, car des pertes importantes peuvent survenir, entrainant le natif dans de lourdes responsabilités. Il ne devrait jamais devenir caution pour les autres, et doit se concentrer sur ses réalisations personnelles et sur la conservation de ses possessions. La mort fera des incursions dans ses cercles familiaux et amis proches.
Degré de déclin.

Degré 30 de la Balance (29 à 30)

Calendrier Thébaïque :
« Un lièvre sortant d’un bois. »
Inquiétude, timidité, fortune inconstante.

Volasfera :
« Un homme qui dort sur un paquet de vêtements. Au-dessus de lui plane un vautour, tandis que d’un côté se trouve un serpent prêt à frapper et de l’autre un léopard en train de jaillir. »
Nnature insouciante et imprudente, celui qui est bêtement inconscient de son environnement, se croyant en sécurité tout en étant entouré de dangers et livré à l’auto-indulgence et aux plaisirs intempestifs qui le rendent sujet au malheur et à la violence.
Degré d’indifférence.

Janduz :
« Dans une clairière, un homme allongé sur un tas de vêtements ne remarque ni l’épervier qui vole au-dessus de lui, ni le loup et le serpent prêts à attaquer. »

Symbole Sabian :
« Trois monticules de connaissances sur la tête d’un philosophe. »
Capacité à lire des significations spirituelles dans des objets concrets. Objectivation des vérités abstraites. Sagesse dans la compréhension.

Kozminsky :
« Un garçon qui se morfond sur son livre dans une salle de classe. »
Celui qui devra se réveiller sinon il sera évincé de tout par d’autres plus vigoureux. Il possède de bonnes qualités mentales, est bien élevé et de bonne humeur, mais il permet aux autres de profiter de lui, et il souffrira de la tromperie et de l’injustice.
Degré d’inertie.


Liste des degrés symboliques