Degrés symboliques du Sagittaire

degrés sagittaire

Interprétation des 30 degrés symboliques du signe du Sagittaire.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30

Degré 1 du Sagittaire (0 à 1)

Calendrier Thébaïque :
« Trois hommes sans têtes, et debout. »
Amour de la justice et esprit religieux.

Volasfera :
« Un homme allongé sur un tas de pierres au bord de la route. »
C’est l’indice d’un esprit porté à des projets qui ne sont pas rentables et à des rêves qui ne mènent à aucun résultat pratique. Les relations du natif se font plutôt par caprice que par prudence, et à la fin, son lit sera dur pour s’allonger. Néanmoins, sa liberté d’esprit et son amour de la simplicité le réconcilieront de toutes les difficultés et privations. Au fond, il sera content.
Degré de privation.

Janduz :
« Au bord de la route, un jeune homme allongé sur un tas de pierres joue avec un compas. »

Symbole Sabian :
« Les vétérans de l’armée à la retraite se réunissent pour réveiller de vieux souvenirs. »
Pouvoir cohésif de l’expérience sociale. La camaraderie, née des réalisations collectives, qui vivifie le moi. Retrouvailles ferventes.

Kozminsky :
« Une femme vêtue de l’habit d’un ordre religieux luttant dans une vallée sombre et balayée par les tempêtes, une ancre lumineuse au-dessus d’elle. »
Indique une personne d’une grande intelligence, dotée d’une éloquence persuasive. Le natif est poétique, révérencieux et inspirant. Il atteint un certain pouvoir et une certaine dignité après avoir lutté contre les soucis et l’inharmonie. Sa volonté est fermement dirigée et ne peut être brisée, car il a avant tout foi en lui-même et connaît ses propres pouvoirs.
Degré de triomphe.

Degré 2 du Sagittaire (1 à 2)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme qui lance des pierres avec une fronde. »
Caractère agressif.

Volasfera :
« Un homme debout avec une épée nue. »
Caractère enclin aux querelles et aux agressions, que ce soit dans des attaques en armes ou dans des polémiques. Il mènera une vie de guerre continuelle, et de litiges, et sera en danger de blesser et d’être blessé. Partout où il ira, il se fera des ennemis et risquera ainsi sa vie. Armé, il n’est pas encore protégé, et c’est un défi que même les dieux n’ignorent pas.
Degré de blessure.

Janduz :
« Un homme en uniforme brandit une épée tandis qu’un enfant tire des pierres avec une catapulte. »

Symbole Sabian :
« Les vagues ornées d’écume blanche affiche la puissance du vent sur l’océan. »
Bonne réponse à un appel vital à l’activité. le pouvoir de remuer et d’imprimer son propre rythme sur les matériaux. La mobilisation des énergies inconscientes sous la pression du motif.

Kozminsky :
« Une femme au visage colérique tenant un poignard à la main. »
Indique une personne fortement passionnée et avantagée qui a du mal à maîtriser et à contrôler les forces par lesquelles elle est influencée. Le natif a donc tendance à faire beaucoup de choses regrettables. Il peut être entraîné dans des litiges et des querelles de toutes sortes, et peut être tenté par des actions agressives et des attitudes menaçantes. Progressivement, le côté le plus fin de son caractère sera caché, sinon corrompu, par l’emploi du plus grossier.
Degré de mutinerie.

Degré 3 du Sagittaire (2 à 3)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme assis sur un bélier. »
Esprit obstiné et querelleur.

Volasfera :
« La déesse de la miséricorde intronisée. »
C’est l’indice d’une nature humaine, féconde et pleine de nobles intentions. Aimé pour ses bonnes œuvres, comme pour sa vertu inhérente, le natif se fera beaucoup d’amis, et toutes les difficultés qu’il pourra endurer seront volontairement pour le bien des autres. Il sera attaché à son foyer et à sa famille, mais sa sympathie ne se limitera pas à son cercle, elle s’étendra de manière bénéfique dans de nombreuses directions.
Degré de sympathie.

Janduz :
« En haut des escaliers d’un temple, une Madone bénit les fidèles comme les ennemis. »

Symbole Sabian :
« Deux hommes jouant aux échecs. »
Création d’un monde de manifestation à travers les symboles et l’intelligence. La ritualisation transcendante du conflit.

Kozminsky :
« Un homme au visage méprisant avec une grande épée dans une main, portant un enfant. »
Indique quelqu’un sur qui pèsent les ténèbres au début de sa vie et qui, s’il y échappe, sera impliqué dans des entreprises dangereuses dont il sortira triomphant ou tombera, peut-être pas en vain. L’esprit est porté à l’intensité, et le natif se sent appelé à défendre une grande cause. Il sera suivi par de nombreux adeptes.
Degré de redressement.

Degré 4 du Sagittaire (3 à 4)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme marchant la pique à l’épaule. »
Instinct rapace.

Volasfera :
« Un soldat, tenant une arbalète, se tient derrière une embrasure. »
Symbole de prudence et de précaution, allié à un certain degré d’audace et d’amour du combat. C’est une nature qui ne prend pas de risques, mais qui, tout en étant armée pour la bataille de la vie, se prémunit pleinement contre ses dangers et se tient continuellement sur la défensive. Réservé et prudent, le natif doit être mise à l’épreuve par les circonstances, avant de s’épanouir pleinement, il sera alors bien paré.
Degré de prudence.

Janduz :
« Un homme armé d’une hallebarde monte la garde sur une tour de forteresse. Derrière une meurtrière, un archer est prêt à tirer. »

Symbole Sabian :
« Un petit enfant qui apprend à marcher. »
La gentillesse de la vie qui crée des opportunités de croissance en toute sécurité. Pleine appréciation de l’opportunité. Crise de l’épanouissement personnel.

Kozminsky :
« Deux flèches croisées et entourées de zones de lumière blanche scintillante. »
Indique une personne qui a tendance à tirer dans des directions opposées. La lutte entre les désirs et la raison sera constante, et un acte d’hostilité sera suivi d’un profond remords. C’est un combat entre le monde de la matière et le monde de l’esprit. Il peut y avoir des changements particuliers dans la vie, et ce qui est le plus inattendu est ce qui a le plus de chances de se produire.
Degré d’hésitation.

Degré 5 du Sagittaire (4 à 5)

Calendrier Thébaïque :
« Une femme portant un berceau sur son dos . »
Caractère laborieux.

Volasfera :
« Un homme d’âge moyen surveillant un berceau. »
Nature vouée au chagrin et à la solitude, liée par des liens de parenté ou d’amour à ceux qui sont affaiblis ou dépourvus de santé et fortune. Il y a dans ce caractère une résignation mélancolique aux décisions du destin, et une soumission sans complaisance aux injustices de ce monde. Souffrant lui-même en silence, il ne pourra guère contribuer à alléger le fardeau des autres, mais sa fidélité et sa sympathie naturelle l’empêcheront de les abandonner complètement. Une telle personne subira de graves deuils et chagrins.
Degré de chagrin.

Janduz :
« Un homme d’âge moyen veille sur un enfant qui dort dans son berceau tandis que sa femme envisage de le quitter. »

Symbole Sabian :
« Une vieille chouette dans un arbre. »
Observation posée sur le drame de la vie. Un jugement serein. Confiance ancrée dans la situation et la valeur de soi.

Kozminsky :
« Un banc de nuages sombres passant devant le soleil et coupant ses rayons de la terre. »
Désigne une personne de nature mélancolique, réservée et occulte qui est attirée par une vie d’austérité et dont la recherche porte sur ce Graal caché qui contient le nectar de la vie et la connaissance suprême. Il est religieux et sincère, mais il doit faire attention à ce que son attitude particulière ou sa méthode d’approche du secret ne le cache pas à sa vue, comme le sombre banc de nuages cache les rayons du soleil.
Degré monacal.

Degré 6 du Sagittaire (5 à 6)

Calendrier Thébaïque :
« Un bœuf à trois cornes. »
Intelligence supérieure.

Volasfera :
« Une roue de moulin actionnée par le vent. »
Esprit ingénieux, inventif, consacré à l’étude et à la pratique de l’artisanat, mais d’une nature si souple qu’il est toujours passible d’imposition et d’injustice de la part d’autrui. Sa vie sera consacrée à créer de nouvelles inventions au service du monde, sans grand avantage pour lui-même, il n’y gagnera ni crédit ni respect.
Degré de servitude.

Janduz :
« Un bœuf est attaché près d’un moulin à vent. »

Symbole Sabian :
« Une partie de cricket. »
Socialisation des pulsions compétitives de l’homme. Le développement des compétences dans des situations de groupe testant des objectifs collectifs.

Kozminsky :
« Un homme en robe noire portant une baguette noire, au sommet de laquelle se trouve un main, le pouce tenu entre les doigts de Jupiter et de Saturne, tandis que les doigts du Soleil et de Mercure sont pointés vers le haut. »
Désigne un caractère puissant d’un esprit religieux et pénétrant, par la vertu duquel il s’élève à une position de renommée durable. Force, richesse et trahison s’opposent à son pouvoir et à son influence, et peuvent finalement freiner, voir mettre fin à sa carrière. Mais ses actions vivront et son esprit s’élèvera au-dessus de la puissance des contraires.
Degré de vaillance.

Degré 7 du Sagittaire (6 à 7)

Calendrier Thébaïque :
« Une femme debout, immobile. »
Caractère indolent.

Volasfera :
« Un groupe de bovins broutant au soleil. »
Nature patiente, satisfaite, heureuse et confiante, capable de tenir des occupations sédentaires et familiales sans se plaindre, et très attirée par le calme des joies de la simplicité de la vie domestique. Le natif mènera une existence tranquille et paisible, heureuse dans ses liens familiaux, et se dévouera patiemment à un travail d’une vocation peu ambitieuse.
Degré de placidité.

Janduz :
« Bœufs et chèvres paissent dans un pâturage sous le soleil. »

Symbole Sabian :
« Cupidon frappe à la porte d’un cœur humain. »
Le bonheur qui attend tout homme prêt à accepter sa plénitude. Une agitation des désirs individuels d’amour romantique. L’appel à la fête de l’amour.

Kozminsky :
« Un grand navire sur une mer calme dans une nuit noire sans étoiles, un oiseau noir de type corbeau assis sur le haut du grand mât. »
Dénote quelqu’un dont la position peut avoir une certaine importance, mais dont la vie ne sera pas particulièrement remarquable, sauf dans la manière de la quitter. Il n’est pas doté d’une énergie exceptionnelle, ni d’ambitions particulières, mais il rencontrera l’envie et la haine, dont il pourra souffrir. Il est conservateur par nature, et ne cédera pas facilement aux autres.
Degré de représailles.

Degré 8 du Sagittaire (7 à 8)

Calendrier Thébaïque :
« Deux hommes jouant aux dés sur une table. »
Amour du jeu, esprit aventureux qui compte sur les bénéfices du hasard.

Volasfera :
« Deux hommes jouant aux cartes. »
Personne qui se livre aux aléas de la spéculation, pleine d’espoir, joviale et aventureuse. Le natif mènera une vie de changements et de hasard, ne comptant sur rien au-delà du jour, et se contentant d’être satisfait de son sort, tant qu’il l’obtient sans effort. Au milieu du besoin et de la privation, il gardera un visage plein d’espoir et un bon cœur. On ne peut pas dire qu’il fera beaucoup de bien aux autres, mais il ne fera pas de mal intentionnellement, et sa bonne humeur réjouira ceux qui ont trop facilement tendance à se décourager.
Degré de hasard.

Janduz :
« Les joueurs jouent aux cartes et aux dés. »

Symbole Sabian :
« Au plus profond des profondeurs de la terre, de nouveaux éléments se forment. »
Le feu alchimique qui à la fois purifie et transforme la substance même de l’être humain, sa vie intérieure. Cristallisation du but et de la volonté à partir de l’expérience.

Kozminsky :
« Cheval de trait tirant une charge de chaînes en haut d’une colline, au sommet de laquelle se trouve une grande roue tournante. »
Désigne quelqu’un de limité, d’étroit, de borné, de restreint, dont le chemin est pavé de difficultés qui menacent et tourmentent. Il est exposé à des dangers jusqu’à la fin de sa septième année, et si ceux-ci sont passés, il est destiné à un chemin étroit. Il pourrait se rappeler la vieille maxime talmudique, Ceux que Dieu aime, Il les opprime par la souffrance, et s’efforcer de saisir le but de sa vie.
Degré d’oppression.

Degré 9 du Sagittaire (8 à 9)

Calendrier Thébaïque :
« Un bûcher en flammes. »
Fortune dans les professions qui font usage du feu.

Volasfera :
« Une maison en feu. »
Ce degré est révélateur d’une nature enthousiaste et inspirée, très impulsive et têtue, mais ayant un but précis dans la vie, auquel tout le reste est subordonné. Le natif peut être un visionnaire, ou un homme consumé par le feu d’un génie subtil, mais sa nature peu pratique lui vaudra de sévères sanctions. Après une existence courte et fiévreuse, le réservoir de ses forces vitales sera épuisé.
Degré de zèle.

Janduz :
« Une maison en feu. »

Symbole Sabian :
« Une mère conduit son petit enfant pas à pas dans les escaliers. »
Progression consciente de l’individualité d’un plan à l’autre. Vrai courage dans toute approche de la vie. Guidage intérieur dans toute croissance.

Kozminsky :
« Un puits de pétrole en feu dans lequel les hommes versent des quantités d’eau. »
Désigne une personne douée d’une certaine richesse mentale, mais qui est quelque peu diffuse et irrégulière. Il a des qualités remarquables et une bonne puissance intellectuelle, mais il est faible dans l’application et la méthode. Il a néanmoins de la sagesse et peut diriger avec une force et une détermination magnétique.
Degré de retenue.

Degré 10 du Sagittaire (9 à 10)

Calendrier Thébaïque :
« Un monceau d’or, d’argent et de plomb. »
Richesses variées.

Volasfera :
« Une pleine lune brillant dans un ciel clair. »
C’est le signe d’une nature sympathique et adaptable, aux aptitudes supérieures et dotée d’une grande assimilation et imitation. Le natif brillera par réflexion, mais il déploiera ses facultés avec tant d’aisance et de grâce, dans les endroits où elles seront appréciées, qu’il passera pour un génie naturel, qu’il acquerra la renommée et la richesse, et enfin, surpassera tous les autres dans sa sphère.
Degré de capacité.

Janduz :
« La pleine lune brille sur des pièces d’or et d’argent éparpillées sur le sol. »

Symbole Sabian :
« Une représentation théâtrale d’une déesse de l’opportunité aux cheveux dorés. »
Le pouvoir de signification créatrice, car il transforme de simples faits en symboles universels. Extériorisation des pulsions intérieures.

Kozminsky :
« Une grande boule métallique reflétant diverses couleurs. »
Indique une personne d’un haut niveau intellectuel, naturellement scientifique, et qui gagne en reconnaissance et estime. Le natif sera capable de jeter beaucoup de lumière sur des sujets obscurs et des problèmes complexes, et gagnera le respect pour ses travaux. Il est très inspirant et adhère à une école d’occultisme ou à une pensée peu commune.
Degré de croissance.

Degré 11 du Sagittaire (10 à 11)

Calendrier Thébaïque :
« Un singe assis sur un loup. »
Caractère rusé qui triomphera de la force.

Volasfera :
« Un tigre accroupi comme s’il allait agresser. »
Caractère perfide et agressif, disposé à parvenir à ses fins avec subtilité et à les conserver par la force. Il y a ici une combinaison à la fois diplomatique et affirmée, qui doit donc être traitée avec réserve et fermeté. Le natif réalisera beaucoup de ses ambitions et se fera de nombreux ennemis au cours de sa carrière. Ses projets le conduiront dans de nombreux dangers et peuvent même provoquer sa fin prématurée.
Degré de stratégie.

Janduz :
« Un singe chevauchant un loup fait des grimaces au tigre qui rampe derrière lui. »

Symbole Sabian :
« La lampe de l’illumination physique à gauche d’un temple. »
Influence de la masse sociale sur l’individu. Puissance des images primordiales de l’inconscient. La valeur du retour au corps prônée par les penseurs modernes pour équilibrer l’accent mis sur l’intellectualité et la conscience objective.

Kozminsky :
« Un pêcheur avec un filet sur l’épaule assis sur un panier, un groupe de personnes avançant vers lui. »
Indique un médium compétent et réputé. Il peut occuper une position publique ou se présenter devant le public d’une manière ou d’une autre. Son tempérament est quelque peu saccadé et sa nature un peu irritable, mais il possède un bon pouvoir de contrôle et une volonté ferme. En tant que collecteur et éditeur de connaissances, ce natif a un génie particulier.
Degré de projection.

Degré 12 du Sagittaire (11 à 12)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme monté sur un bouc. »
Esprit contradicteur.

Volasfera :
« Une femme blonde s’installant sur un canapé. »
C’est l’indice d’un esprit qui s’adonne aux plaisirs des sens, voluptueux et sybaritique, complaisant et indolent, mais ambitieux d’honneurs et de richesses. Les plaisirs des sens s’avéreront un leurre et un piège, conduisant le natif d’un plaisir à un autre, jusqu’à ce qu’il tombe dans une une sénilité prématurée et une incapacité qu’il n’aura pas la force de réveiller. Les femmes de ce degré devraient être soigneusement chéries et entretenues.
Degré de sensualité.

Janduz :
« Une femme allongée sur un canapé tend les mains vers un coffret plein de bijoux. Dehors, un homme est piétiné par un bouc. »

Symbole Sabian :
« Un drapeau qui se transforme en un aigle qui chante. »
Développement de la conscience de l’abstrait au concret, du général au personnel. Montée en puissance de la maîtrise. Bonne fortune extrême.

Kozminsky :
« Un serpent enroulé, au-dessus duquel se trouve un crâne souriant. »
Désigne quelqu’un au tempérament vicieux susceptible d’être obsédé et manipulé par les forces obscures. Un pouvoir fort et bienfaisant sur lui peut transmuter sa nature et l’aider à surmonter le mauvais sort, mais le mal est plus susceptible de l’accompagner et d’en faire sa victime.
Degré de renversement.

Degré 13 du Sagittaire (12 à 13)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme debout, les mains liées derrière le dos. »
Oppression.

Volasfera :
« Une grande herse gardant l’entrée d’une prison. »
C’est le symbole d’une nature vouée à l’isolement et à la solitude, soit à cause de certaines blessures incurables à la chair ou en raison d’un esprit misanthrope et pervers. Le natif se déplacera dans des limites étroites, et sa progression dans la vie sera circonscrite par une impérieuse nécessité. Il sera en danger de contention, de captivité ou de prison, et sa vie sera pleine de dangers.
Degré de restriction.

Janduz :
« Un homme debout à l’extérieur d’une prison regarde sa porte fermée. »

Symbole Sabian :
« Le passé d’une veuve est mis en lumière. »
L’appel éternel à l’accomplissement par l’amour qui surmonte la sensibilité personnelle et les schémas établis. Le karma des actions passées en ce qu’il affecte les opportunités présentées par un nouveau cycle.

Kozminsky :
« Un archer, à la robe tachée de sang, tirant sur un cerf. »
Indique une personne aux très fortes vibrations et de nature martiale qui aura des responsabilités et le pouvoir de les remplir. Le natif rencontrera des oppositions et sera exposé à des dangers considérables, surtout dans la dernière partie de sa vie. Il est prophétique et doué dans certains domaines, mais il doit contrôler son irritation et l’apaiser chez les autres.
Degré de provocation.

Degré 14 du Sagittaire (13 à 14)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme tenant un livre ouvert. »
Aptitude aux sciences.

Volasfera :
« De nombreux livres et papiers en désordre. »
C’est l’indice d’un esprit qui se consacre à l’étude de la littérature, de l’histoire et d’autres activités intellectuelles. Le goût littéraire et scientifique sera cultivé et formé à des fins utiles, mais quelque peu impopulaires ou nouvelles. La mémoire sera très rémanente, et l’imagination vive mais bien maîtrisée. Une telle personne peut devenir un écrivain prolifique, combinant la science et l’invention avec un art pour la fantaisie romantique. Travailleur acharné et tempéré, il ne manquera pas de rencontrer la distinction.
Degré d’intelligence.

Janduz :
« Après avoir décoché une flèche, un cavalier s’accroche au cou de sa monture en panique. »

Symbole Sabian :
« Les pyramides et le sphinx. »
Réalisation basée sur la grandeur passée. Pouvoir des innombrables morts sur les vivants. La puissance durable de la connaissance occulte et de ses Gardiens quasi divins d’un cycle d’existence antérieur.

Kozminsky :
« Un œil humain entouré d’un cercle de flammes. »
Désigne quelqu’un au pouvoir pénétrant et aux dons de clairvoyance qui sera apprécié par ses associés et sélectionné pour des postes d’influence. Il est naturellement attiré par la philosophie occulte, l’apprentissage peu commun, et les connaissances sur les conditions de la vie et de la mort. Des forces magnétiques particulières et intensément actives sont associées avec ce degré.
Degré de connaissance.

Degré 15 du Sagittaire (14 à 15)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme à cheval, se cramponnant au cou de sa monture. »
Faiblesse d’esprit.

Volasfera :
« Une flèche dans les airs. »
C’est l’indice d’un esprit pénétrant, intentionné et ambitieux. Une telle personne peut gagner en distinction par des envolées fortuites. Il rencontrera l’honneur, obtiendra une position de élevée, mais soutenu uniquement par sa propre inertie, il subira un déclin rapide, et finalement sera renversé. Entreprenant et progressiste d’esprit, il réussira au cours des première partie de sa vie et plus tard aura raison de regretter ses projets.
Degré de direction.

Janduz :
« Des tas de documents et de livres sont entassés ici et là dans l’étude d’un érudit. »

Symbole Sabian :
« La marmotte cherche son ombre le jour de la marmotte. »
Révélation des objectifs fondamentaux de la vie et des cycles à travers les présages. La valeur de l’anticipation des nouveaux événements et de la détermination des perspectives d’avenir. Divination.

Kozminsky :
« Un peintre à son chevalet sur un plateau forestier, n’observant pas les lourds nuages noirs qui trahissent une tempête qui approche. »
Dénote celui à l’esprit raffiné et sensible, capable de devenir si absorbé dans ses études qu’il se détache du monde et de ses occupants. L’amour de la nature et du beau est très grand et peut le priver de sympathie pour la routine ordinaire des désirs et des ambitions terrestres. Il peut obtenir l’excellence dans sa sphère et un certain degré d’honneur, mais il y a une fatalité liée à ce degré qui se déclarera tôt ou tard.
Degré de radiation.

Degré 16 du Sagittaire (15 à 16)

Calendrier Thébaïque :
« Un char vide. »
Esprit impuissant et stérile en œuvres.

Volasfera :
« Un trou noir ou une caverne dans une roche. »
Esprit qui s’adonne à des choses futiles ou des projets vides de sens, inconstant et aux efforts infructueux, si bien que sa fortune est maigre et que sa position est faible. Toujours ouvert pour profiter des autres, mais qui n’apporte rien de son côté, il manquera d’amis et de fortune, et la fin de sa vie n’offrira qu’une perspective noire et stérile.
Degré de vide.

Janduz :
« Un homme conduit un char vide tiré par trois chevaux hors d’une caverne et se dirige vers une vallée fertile où des ouvriers travaillent près d’un château. »

Symbole Sabian :
« Les mouettes volent autour d’un navire à la recherche de nourriture. »
Les moments de pause qui soutiennent et présagent le changement. Alerte de préparation à l’action, ou la détresse de ne pas savoir ce qui nous attend.

Kozminsky :
« Une femme devant une vieille ruine sous un ciel étoilé, un ange blanc près d’elle à droite, un ange noir à sa gauche. Les étoiles (les lampes à l’extérieur du palais des Saints) brillent. »
Désigne un esprit intense capable de grands actes. Très médiumnique, il est fortement influencé par ses impressions et ses impulsions. Le chemin de sa vie est plein de dangers variés, et il doit être prudent pour ne pas se tromper de route. Qu’il lève souvent les yeux vers les étoiles et prie pour que le Bon Dieu le guide.
Degré de retenue.

Degré 17 du Sagittaire (16 à 17)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme décrépit, appuyé sur un bâton. »
Menace d’infortune.

Volasfera :
« Un homme à flot sur un radeau. »
Personne isolée et solitaire d’esprit, qui s’adonne à des projets de nature extraterrestre, à d’audacieuses entreprises et aventures uniques. Le natif sera éloigné de ses parents et de sa famille, et mènera une vie de grandes vicissitudes et difficultés, échouant dans la dernière partie de la vie dans certaines aventures audacieuses dans laquelle il s’impliquera. Sa position dans la vie sera instable et comme posée sur les eaux. Il peut être marin et faire naufrage, ou dans d’autres circonstances rencontrer des épaves de fortunes et être abandonné par les siens.
Degré d’abandon.

Janduz :
« Au milieu de la mer, un vieil homme sur un radeau s’appuie sur un bâton. »

Symbole Sabian :
« Un service au lever du soleil de Pâques. »
Une vie spirituelle conforme à la loi naturelle. Sortir du doute et du désespoir. Une foi inébranlable en une puissance supérieure proche. Le désir culturellement stimulé pour la participation du groupe dans un processus de renaissance.

Kozminsky :
« Cupidon tenant une flèche brisée dans sa main droite et une ancre miniature dans sa gauche. »
Dénote d’un tempérament artistique et romantique, friand de poésie et de beauté, et de cette branche de la science qui élève l’âme de l’homme au-delà des simples limites du monde jusqu’aux terres célestes et aux montagnes lunaires. Il peut laisser une œuvre durable de sciences, de poésie ou de romance. Quoi qu’il fasse, il a foi en lui, et quoi qu’il fasse, il fait mouche.
Degré de transmission.

Degré 18 du Sagittaire (17 à 18)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme tenant d’une main un oiseau par la queue, et de l’autre une torche. »
Aptitude à l’étude des sciences occultes.

Volasfera :
« Le visage d’un homme peint de grotesques volutes, et entouré d’une masse de cheveux emmêlés. »
Esprit déséquilibré, qui se livre à des projets vains et fous, ni utile ni heureux. Le natif est en danger de perdre la raison par déception de ses efforts insensés et inutiles. Son mode de vie sera excentrique, et l’expression de sa pensée colorée d’un grotesque singulier et particulier. Il peut y avoir du génie, mais si c’est le cas, d’un type peu pratique et infructueux ; plus probablement, il manquera de raison.
Degré de désordre.

Janduz :
« Un homme bizarre brandit une torche dans une main et tient un hibou dans l’autre, à côté d’une étrange femme aux cheveux emmêlés et portant un masque. »

Symbole Sabian :
« Petits enfants jouant sur la plage, protégés par des capelines. »
Protection qui sauvegarde le libre comportement des individus. Contact vivifiant avec les énergies de la vie collective. La protection que la société accorde aux individus encore immatures lorsqu’ils commencent à traiter avec les puissantes énergies de leur nature inconsciente.

Kozminsky :
« Le sabot d’un cheval ailé, écrasant un papillon. »
Désigne une personne d’une grande puissance d’esprit dont les pensées extérieures menacent la gloire de son âme. Car ses pensées sont des puissances qui s’efforcent sans cesse de mêler le spirituel et le matériel en un seul grand moule. Il réalise à un haut degré la puissance des petites choses, et il est assez sensible pour ressentir vivement la souffrance et faire tout ce qui est en son pouvoir pour repousser la cruauté.
Degré de subjuguer.

Degré 19 du Sagittaire (18 à 19)

Calendrier Thébaïque :
« Une maison entourée de torches ardentes. »
Existence entourée d’embarras.

Volasfera :
« Un serpent entouré d’un cercle de Feu. »
Désigne celui dont l’esprit est subtil et tortueux, rancunier et passionné. Il sera continuellement impliqué dans les difficultés, et entouré de périls. À un certain moment de sa vie, le natif peut se retrouver dans une ville assiégée, ou dans une cruelle contrainte, à laquelle il échappera non sans mal à sa personne ou à sa fortune. Dans une forme ou une autre, il sera appelé à traverser une épreuve ardente, et tout au long de sa vie son esprit sera irrité et torturé par le stress et les limites.
Degré de captivité.

Janduz :
« Alors qu’il tente de s’échapper d’une maison en flammes, un serpent est arrêté par un cercle de feu. »

Symbole Sabian :
« Les pélicans, dérangés par les ordures des gens, déplacent leurs petits vers un nouvel habitat. »
Réaccentuation intérieure des fondations. Récupérer en se retirant à l’intérieur. La nécessité pour les personnes concernées par l’avenir de découvrir une nouvelle façon de vivre et un environnement plus sain.

Kozminsky :
« Une baguette divisée par une étoile. »
Dénote une force philosophique capable de se manifester du silencieux vers l’extérieur. C’est pourquoi sa qualité ne s’explique pas en termes ordinaires. Il possède beaucoup de force et de magnétisme personnels qui, s’ils sont exercés à des fins élevées, deviendront un signe avant-coureur de la paix sur cette planète d’expériences et de souffrances.
Degré d’éveil.

Degré 20 du Sagittaire (19 à 20)

Calendrier Thébaïque :
« Trois hommes se promenant, les bras entrelacés. »
Caractère sociable et sympathique.

Volasfera :
« Un jardin aux nombreuses fleurs colorées. »
Esprit génial, bienveillant et sociable. Une telle personne aura de nombreux amis et admirateurs. Sa vie sera remplie d’heureuse associations, et son esprit sera consacré à l’art, l’ornement et l’esthétique. La belle nature l’attire, il s’entourera d’éléments de concorde et d’amitié.
Degré de concorde.

Janduz :
« Un groupe d’amis se promène dans un beau jardin où les fleurs poussant dans les régions tempérées sont mélangées avec des plantes exotiques. »

Symbole Sabian :
« En hiver, les gens d’un village nordique coupent la glace d’un étang gelé, pour l’été. »
Profondeur d’opération nécessaire pour se préparer à la prochaine phase de la vie. Sacrifice du présent au futur. Rigueur de l’action. L’utilisation prévisionnelle des ressources naturelles pour répondre aux besoins futurs.

Kozminsky :
« Un bateau de plaisance sur une rivière pittoresque. »
Dénote celui qui se délecte de ce que le monde peut offrir de mieux et qui s’efforce de garder les soucis et les ennuis éloignés. Tout ce qui est beau dans la forme, la couleur et le son l’attirent. C’est un amoureux des cérémonies et de la paix des rêveries, et sa réputation dans les arts qu’il cultive sera grande, non pas par un pouvoir spécial, mais simplement parce que c’est ainsi.
Degré de facilité.

Degré 21 du Sagittaire (20 à 21)

Calendrier Thébaïque :
« Un Mage, la tiare au front, et le sceptre à la main. »
Aptitude aux hautes sciences.

Volasfera :
« Deux triangles entrelacés, un troisième superposé. »
C’est l’indice d’un esprit d’une capacité supérieure à la moyenne, pour qui la conquête des choses mentales et spirituelles sera le principal objectif de vie. Un tel individu combinera en lui l’équilibre des forces physiques et mentales dans une mesure égale, et le pouvoir de les utiliser de façon considérable. Ce degré donne une aptitude à l’étude des sciences sociales, et confère la capacité à gouverner.
Degré de maîtrise.

Janduz :
« Devant deux triangles entrelacés surmontés d’un troisième, un mage portant une coiffe sacerdotale prononce une incantation. »

Symbole Sabian :
« Un enfant et un chien portant des lunettes d’emprunt. »
Utilité de faire semblant. S’élever aux situations par l’imagination. L’utilisation de l’imagination et de la simulation pour anticiper les étapes supérieures du développement.

Kozminsky :
« Un raz de marée géant. »
Celui qui, de l’obscurité relative, s’élève à une position de rayonnement. Le natif est quelque peu inconstant et incertain, mais il écrase l’opposition et tous ceux qui défient sa voie. Il doit faire attention à ce que la force qu’il utilise ne se retourne contre lui-même, aussi puissante soit-elle.
Degré de précipitation.

Degré 22 du Sagittaire (21 à 22)

Calendrier Thébaïque :
« Deux hommes qui se percent mutuellement de leur glaive. »
Instincts homicides.

Volasfera :
« Deux flèches croisées. »
C’est le symbole d’un esprit agressif, qui s’adonne à la dispute et à la querelle, et une âme qui est à contre-courant du sentiment et de l’opinion publique. Une telle personne va à l’encontre des lois établies de la vie sociale, et sera continuellement engagé dans la poursuite de ses propres excentricités. Il y a danger de litige et menace d’une fin violente.
Degré de confrontation.

Janduz :
« Deux hommes se battent avec des poignards. Au fond, un Livre de Loi, sur lequel on voit une balance et un gibet, est ouvert. »

Symbole Sabian :
« Une lessiveuse chinoise. »
Se retirer dans son monde intérieur après l’accomplissement extérieur. Retour en toute sécurité aux schémas de comportement ancestraux. Utiliser son origine raciale et culturelle particulière pour survivre et prospérer dans un environnement étranger.

Kozminsky :
« Un chien sur un mur hurlant à la lune. »
Désigne une personne aux manières agitées et au tempérament incertain, qui cherche toujours l’inaccessible et s’inquiète parce qu’elle ne l’obtient pas. Dans son cri, cependant, il y a de la poésie, une poésie triste et sans espoir, comme si elle annonçait la fin de l’ambition, du pouvoir et de l’aspiration.
Degré de soupir.

Degré 23 du Sagittaire (22 à 23)

Calendrier Thébaïque :
« Deux femmes qui se poignardent mutuellement. »
Instincts homicides.

Volasfera :
« Un coeur humain entouré d’une bande de fer et percé d’un poignard avec une poignée en bijoux. »
Les affections incertaines, la confiance mal placée, le ressentiment amer et la jalousie sont les résultats malheureux d’un amour manquant de discrétion et d’un bon jugement. Le natif traversera la vie accompagné d’une foule d’espoirs déçus, aimant sans pouvoir susciter de réponses, agissant par impulsion sans raison, et à la fin, il deviendra étroit d’esprit et misanthrope, le fer de la déception lui rongeant l’âme. Un danger de maladie cardiaque ou, ce qui est pire, le chancre de la jalousie peut s’avérer fatal.
Degré de restriction.

Janduz :
« Un poignard au manche incrusté de pierres précieuses transperce un cœur pris dans un fil grillagé. »

Symbole Sabian :
« Immigrants entrant dans un nouveau pays. »
De nouvelles ouvertures qui s’offrent à tous ceux qui sont prêts à se risquer pour une plus grande autonomie. Réorientation, transition. Accepter consciemment les voies d’une nouvelle étape de l’expérience, en vue des opportunités qu’elle présentera. »

Kozminsky :
« Une abeille piquant un lion rugissant. »
Indique une personne à l’esprit vif et piquant, aux sentiments démocratiques et à l’intelligence fine, qui ne manquera pas de se distinguer d’une manière ou d’une autre. Il aura une vision claire et extrêmement sensible des choses, et sera capable de mesurer et de construire. La note de son sarcasme est dirigée contre une certaine autorité, et force l’action quand la passivité semble fermement fixée.
Degré de stimulation.

Degré 24 du Sagittaire (23 à 24)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme qui se poignarde. »
Suicide.

Volasfera :
« Un arbre cassé frappé par un éclair de foudre. »
C’est l’indice d’un esprit occupé par des projets avortés, des ambitions vaines, et des relations malheureuses. Sa vie risque d’être courte et sa fin soudaine. Toutes ses ambitions ne seront pas suivies d’accomplissement, et une terrible catastrophe coupera ses espoirs avant qu’il ne puisse récolter la moisson de ses efforts.
Degré d’abscission.

Janduz :
« Un arbre foudroyé est sur le point de tomber sur un homme penché sur le parapet d’un pont, et qui regarde le torrent qui fait rage en dessous de lui. »

Symbole Sabian :
« Un oiseau bleu qui se tient à la porte de la maison. »
Les bénédictions accordées à tous ceux qui sont fidèles à eux-mêmes. Une aide inattendue. Le bonheur. La chance pure et simple.

Kozminsky :
« Un sac de pièces d’or qui tombe dans l’océan. »
Désigne une personne qui adhère à la philosophie du destin et qui n’en écoute aucune autre. Il commet des erreurs et effectue des actions erratiques. En matière d’argent, il doit être extrêmement prudent et ne doit pas s’engager dans des domaines spéculatifs, car de lourdes pertes le menacent. Il doit garder ce qu’il peut et avoir confiance en Dieu et en lui-même.
Degré d’erreurs.

Degré 25 du Sagittaire (24 à 25)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme vomissant. »
Vie débauchée.

Volasfera :
« Trois coupes de vin posées sur une table formant un triangle. »
C’est l’indice d’un esprit qui s’adonne à l’indulgence et à l’enthousiasme excessif dans les domaines spirituelles et mentaux, celui qui suivra ses projets sans se soucier des conséquences, poussé comme par une sorte d’ivresse mentale. Le fond et la forme de ce degré est lié à la nature supérieure, mais si les appétits charnels prennent l’ascendant sur lui, il dégénérera, selon toute probabilité. La modération doit être son mot d’ordre même dans les choses spirituelles.
Degré d’excès.

Janduz :
« Après un banquet, un homme et une femme semblent épuisés. A un bout de la table, trois coupes forment un triangle. »

Symbole Sabian :
« Un garçon potelé sur un cheval de bois. »
La croissance par le biais d’expériences imaginatives et indirectes, que la vie pourrait nous refuser. Détachement de la réalité. La jouissance anticipée de pouvoirs que l’on ne peut encore que rêver d’utiliser.

Kozminsky :
« Un château en ruine près d’une chute d’eau, près duquel se trouve une femme nue tenant une grappe de raisin à un vieux philosophe qui, assis sur un rocher, étudie un manuscrit. »
Désigne une personne d’esprit romantique, aimant et se penchant sur la philosophie et les pensées anciennes, dans lesquelles il est maître. Les forces jouent autour de lui et les tentatives des deux mondes seront faites pour l’attirer de ses pensées profondes vers la frivolité, la folie et les joies transitoires de la terre. Il sera souvent ébranlé, mais son pouvoir est trop grand pour les dépassements sensuels. Au lieu de cela, il jette au monde le vin de la vie pour que ceux qui en sont capables puissent le boire.
Degré de luttes spirituelles.

Degré 26 du Sagittaire (25 à 26)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme qui joue avec des baguettes. »
Caractère léger, dissipé, amour du théâtre.

Volasfera :
« Un masque représentant le visage d’un chien. »
C’est le signe de quelqu’un pour qui les apparences sont susceptibles de compter beaucoup, mais qui possède néanmoins une nature vraiment profonde et sympathique. La fidélité et l’amitié sont des caractéristiques proéminentes. Le natif est adroit dans le maniement des armes, apte à imiter les manières , et ferait un acteur compétent, doué pour la représentation dramatique. D’une nature aimable et sympathique, il s’attirera facilement des amis, mais peu le connaîtront pour ce qu’il est vraiment.
Degré d’imitation.

Janduz :
« Un jongleur avec les accessoires pour ses tours de magie. Un masque de lévrier est accroché sur le mur derrière lui. »

Symbole Sabian :
« Un porte-drapeau dans une bataille. »
Exaltation de la valeur physique en tant que soutien nécessaire aux nobles idéaux du collectif. Effort spectaculaire. L’asservissement noblement accepté de l’individu aux valeurs et aux objectifs collectifs.

Kozminsky :
« Deux jeunes filles sur une balançoire, gaiement vêtues, un homme en costume au centre tenant une coupe de vin à la main. »
Désigne une personne attirée par le sport et les gaietés de la vie, et pour qui les plaisirs physiques constituent l’essence de l’existence. Le natif peut se laisser aller à des extravagances et ressent les hauts et les bas de la vie. Sa philosophie favorise la poursuite du bonheur, et ses dons mentaux seront dirigés vers l’avancement de ses pensées.
Degré de plaisir.

Degré 27 du Sagittaire (26 à 27)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme pendu par les mains. »
Grand embarras.

Volasfera :
« Un homme sous la patte d’un lion déchaîné. »
C’est l’indice d’une nature manquant d’objectifs et d’initiative. Une telle personne trouvera de nombreux ennemis, à la fois puissants et agressifs, pour lui barrer le chemin du succès dans la vie. Le natif peut s’élever à une bonne position, mais il risque de tomber sous le reproche de son roi ou de son dirigeant. Son chemin sera parsemé de difficultés et de dangers, et ceux-ci seront principalement dus à son manque de stabilité et d’objectifs.
Degré d’impuissance.

Janduz :
« Un lion essaie d’attraper un homme pendu à un arbre par les pieds. »

Symbole Sabian :
« La vision du sculpteur prend forme. »
Maîtrise de l’intelligence formative sur la substance. Expression permanente de soi. La capacité de projeter sa vision et de donner forme à des matériaux.

Kozminsky :
« Mercure tenant son caducée de la main droite et, de la gauche, aidant un homme tombé à se relever. »
Désigne une personne inspirée et douée, prophétique, poétique et artistique, dont la mission est d’élever la société. Il apporte à travers les chemins sombres la lumière et l’extase, et ceux qui entendent la musique verront leurs blessures guéries. Voir la nature est pour lui la connaître, et le miel de la sagesse coule de sa bouche.
Degré d’éloquence.

Degré 28 du Sagittaire (27 à 28)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme assis sur un chameau. »
Fermeté et patience.

Volasfera :
« Une tortue. »
Nature patiente et constante, celui pour qui toutes les tâches sont insignifiantes, et les difficultés naturelles, et qui n’est pas consterné par la perspective d’un labeur sans fin. La constance, la patience et l’endurance caractérisent sa vie et son œuvre, et malgré tous les obstacles, il atteindra la position qu’il s’est fixé.
Degré de patience.

Janduz :
« Une tortue suit un homme monté sur un chameau. »

Symbole Sabian :
« Un vieux pont sur un beau ruisseau constamment utilisé.
Éléments durables à comprendre comme symboles de la communauté invisible de l’homme, mort et vivant. Les éléments pérennes d’une société qui révèlent sa capacité à lier significativement legénie de ses individus aux besoins quotidiens de la collectivité.

Kozminsky :
 » Une femme simplement vêtue brise une épée sur son genou. Dans les cieux, des masses de nuages sombres se dispersent devant le soleil levant. »
Désigne une personne qui possède du pouvoir, mais qui n’a pas de grandiloquence. Pour le natif, la guerre, les querelles et toutes les formes d’hostilité, bien que répugnantes, ont un pouvoir de réparation. Sa nature inspire l’espoir et la sécurité, et les sombres menaces du mal s’envolent devant ce soleil levant.
Degré de bienveillance.

Degré 29 du Sagittaire (28 à 29)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme qui saute d’un lit sur un autre. »
Puérilité.

Volasfera :
« Un lièvre. »
Esprit à la fois cultivé et timide, mais doté d’un sens moral considérable, d’une énergie physique et d’une agilité remarquables. Une telle personne peut facilement s’égarer et en venir à une fin malheureuse, à cause de son sens aigu de la justice et de l’honnêteté, et de son extrême méfiance à affirmer ses convictions. Il sera en danger d’un certain degré d’affection au cerveau, qui peut l’abattre et le rendre incapable d’agir pendant de nombreuses années. Il peut être poussé à bout par la force des conditions.
Degré d’inefficacité.

Janduz :
« Un homme fait des culbutes dans un champ de foin tandis qu’un lièvre s’enfuit. »

Symbole Sabian :
« Un gros garçon qui tond la pelouse dans une élégante banlieue. »
Désir de remise en forme inhérent à tous les êtres vivants. La nécessité de s’occuper des tâches quotidiennes qui assurent à la fois une valeur sociale ou de la respectabilité, et profitent à sa constitution. »

Kozminsky :
« Un char décoré de guirlandes de fleurs, accidenté sur la chaussée. »
Désigne une personne pour qui le faste, les paillettes et le spectacle exercent un fort attrait, associé à l’amour des voyages et du plaisir. On ne saurait trop recommander la prudence à une telle personne. Ce n’est pas un char gaiement décoré qui favorise son pouvoir. La richesse combinée à la force en dit long.
Degré de vanité.

Degré 30 du Sagittaire (29 à 30)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme brandissant un marteau. »
Acquisition de bien par les arts qui travaillent le fer.

Volasfera :
« Une bêche qui dépasse du sol. »
C’est le symbole de l’esprit qui est capable de soutenir un travail important et difficle, celui à qui certains des sombres secrets de la nature seront révélés. Il peut montrer un certain goût pour l’agriculture ou peut suivre la fortune de grandes industries minières ou la recherche archéologique, et dans un de ces domaines, il sera un découvreur. Quelle que soit sa direction de vie, son travail sera difficile et prolongé, mais le succès finira par couronner ses travaux. Le natif est doté d’un esprit vif et incisif, et d’une forte détermination, il ignorera les conseils d’amis et ne comptera que sur ses propres efforts.
Degré de découverte.

Janduz :
« Dans sa forge, un forgeron travaille sur une enclume. A proximité, une bêche est plantée dans le terrain. »

Symbole Sabian :
« Le pape bénit les fidèles. »
Richesse des ressources spirituelles qui peuvent être exploitées pour la glorification de chaque relation. Forme concrète des idéaux. La nécessité de rendre hommage aux valeurs traditionnelles sur lesquelles la Communauté Invisible de l’esprit est construite.

Kozminsky :
« Un bouclier, avec une tête de gorgone en relief, attaché à une colonne. »
Indique une personne dotée d’une importante force mentale, indispensable à ses amis et une épine pour ses ennemis. Il est capable de voir les événements bien avant qu’ils ne se matérialisent et compte les années du progrès humain dans son mouvement de balancier. Il a en lui un fort esprit combattif et un sentiment inébranlable de victoire.
Degré de suprématie.


Liste des degrés symboliques