Degrés symboliques du Bélier

degrés du belier

Interprétation des 30 degrés symboliques du signe du Bélier.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30

Degré 1 du Bélier (0 à 1)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme tenant de la main droite une faux et de la gauche une fronde. »
Caractère laborieux, mais enclin aux querelles.

Volasfera :
« Un homme fort debout, vêtu de peaux, lourdes, lâches, et faites de grossières matières, les épaules presque nues. Dans sa main, il porte une massue. La figure suggère un Hercule. »
Dénote un homme capable de supporter beaucoup de travail, et susceptible d’accomplir de grands actes soutenus par sa force de caractère et son endurance, plutôt que par la bonté du principe, ou la pureté du motif. Le natif est agressif, passionné et querelleur, et bien équipé pour lutter dans les aspects pratiques de la vie.
Degré de force et de passion.

Janduz :
« Un homme robuste portant des peaux ou des tissus d’animaux grossiers se tient fermement sur le sol avec un gourdin dans sa main. Il semble prêt à répondre à tout danger. »

Symbole Sabian :
« Une naïade émerge de l’océan,un dauphin l’embrasse. »
L’individu émerge du collectif et se réalise pour la première fois.

Kozminsky :
« Une boule de feu éclatant à travers un arc-en-ciel. »
Dénote de la force et de l’audace. De nature, le natif est agressif et martial, désireux de conquérir à tout prix. Il est agité et impétueux, apte à prendre de nombreux risques et à endurer de nombreuses épreuves. Le degré est dangereux, menaçant l’esprit et le corps. Degré d’Action.

Degré 2 du Bélier (1 à 2)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme à tête de chien, la main droite étendue et fermée en signe de menace »
Caractère envieux et agressif.

Volasfera :
« Un homme debout, armé d’une épée et d’une lance, richement vêtu d’écarlate et de violet, avec des fermoirs de bijoux, et un casque en laiton fin ou en or. Apparemment préparé pour la bataille et confiant de la victoire. »
Nature fière et guerrière, avec beaucoup de détermination et de confiance en ses propres pouvoirs. Peu d’amis et très indépendant dans son mode de vie. Désireux d’affirmer ses opinions et de prouver son pouvoir. »
Degré d’affichage

Janduz :
« Un homme richement vêtu monte un beau cheval. Sa main droite brandit un sabre, et sa main gauche tient les rênes. Bien que sa monture se cabre sur les serpents qui croisent son chemin, le cavalier garde facilement le cheval sous son contrôle. »

Symbole Sabian :
« Un comédien révèle la nature humaine. »
Compréhension objective de soi et des autres par l’extraction d’éléments saillants de l’être. Découverte de la joie de vivre ou l’évasion par l’humour.

Kozminsky :
« Un homme avec une épée dans la main, chute à travers une lucarne colorée. »
Nature téméraire et impétueuse. Il est fort et courageux, mais il manque de retenue, et est susceptible de s’impliquer dans des activités impopulaires ou des gestes regrettables. Une telle personne devra, tout au long de sa vie, exercer une main forte sur lui-même et ses actions.

Degré 3 du Bélier (2 à 3)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme, la main droite étendue et ouverte, et la gauche passée dans sa ceinture. »
Caractère ami de la concorde.

Volasfera :
« Une femme assise sur une chaise, semblant converser avec quelqu’un. Ses mains sont jointes sur ses genoux, elle affiche un visage aimable et souriant. Elle porte une légère robe grecque, son cou et ses bras sont nus. »
Personne aux manières simples, gentille et accessible à tous. Quelqu’un qui aime la bonne compagnie et la vie agréable. Amoureux de la paix et de l’harmonie. Beaucoup d’amis utiles. »
Degré de luxe et d’aisance.

Janduz :
« Une femme vêtue d’une robe grecque semble expliquer quelque chose à une personne qui n’est pas représentée sur l’image. Son visage s’illumine d’un sourire accueillant. Derrière elle, une femme à moitié nue est allongée sur un tapis jeté par terre. »

Symbole Sabian :
« Le profil d’un homme dans un camée suggère la forme de son pays. »
Le pouvoir du ‘grand Tout’, lorsque l’individu s’identifie à sa vie.
Le moi individuel comme avatar d’une plus grande réalité collective, en tant que participant au schéma plus large de la société ou de la vie.

Kozminsky :
« Un prince sauvant un enfant d’un château en flammes. »
Courageux et avec de nobles qualités dont le sens du devoir méprise les dangers quand les plus faibles l’appelle. On peut compter sur lui en cas d’urgence. Il vise haut matériellement et spirituellement. C’est un degré de Noblesse.

Degré 4 du Bélier (3 à 4)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme aux cheveux hérissés, tenant de la main droite un épervier, et de la gauche un fouet. »
Caractère actif, dissipateur, qui s’enrichira rarement par lui-même, et perdra aisément ce qu’il aura acquis.

Volasfera :
« Un bois, dans lequel abondent des espèces de sous-bois sauvages, et de nombreuses plantes de différentes sortes et couleurs. »
Nature rustique, friande des beautés de la vie à la campagne. N’affichant pas la moindre volonté d’apprendre, mais ayant beaucoup de sagesse naturelle et de richesse de cœur. »
Degré de crudité et de robustesse.

Janduz :
« Un homme se promène dans une forêt où poussent de nombreuses plantes de diverses espèces. Un autre homme aux cheveux hirsutes se cache derrière les arbustes. »

Symbole Sabian :
« Deux amoureux se promènent sur un chemin isolé. »
Pleine participation consciente à la vie sans responsabilité. Clôture d’un cycle d’activité, impliquant la satiété.

Kozminsky :
« Une main maillée tenant un poignard avec une pointe courbée. »
Protection contre les blessures extérieures, mais avec un puissant désir pour l’action martiale en toutes circonstances. Peut être tenté d’utiliser une armure de protection à des fins offensives, oubliant que son poignard est émoussé. Le natif doit retenir son impulsion, réfléchir et étudier toute action envisagée, afin d’être sûr que son poignard sera efficace avant qu’il ne frappe. C’est un degré d’idée fausse.

Degré 5 du Bélier (4 à 5)

Calendrier Thébaïque :
« Deux hommes : l’un fendant du bois avec une hache, l’autre tenant de la main droite un sceptre. »
Élévation laborieusement acquise, heureuse paternité.

Volasfera :
« Une personne escaladant un rocher au milieu d’une violente tempête. Des éclairs de foudre révèlent la figure dans l’obscurité. Il paraît fort et grimpe bien. »
Personne qui témoigne de beaucoup de force de caractère. Fait son chemin malgré des difficultés presque insurmontables, mais dont les efforts seront enfin couronnés par une position de sécurité et de confort.
Degré d’incertitude, de péril et de succès final.

Janduz :
« Dans l’obscurité du ciel, des coups de foudre montrent la silhouette d’un homme fort qui grimpe au sommet d’une montagne, sans effort, sans peur de la tempête. »

Symbole Sabian :
« Un triangle avec des ailes. »
Évolution des valeurs dans la sphère de l’intériorité, mais à un stade non encore étayé. Désir d’un but spirituel.

Kozminsky :
« Un chevalier féodal en armure complète debout sur les murs de son château défiant une multitude de personnes armées. Une figure mystérieuse à l’arrière de la foule joue une note sur une curieuse harpe à six cordes. Les murs s’effondrent et tombent, le défieur est à la merci du défié. »
Désigne celui qui est apte à se fier excessivement aux choses matérialistes et à exulter dans la force et la possession. Au milieu de son pouvoir, une force spirituelle, agissant sur des choses invisibles et émettant une note plus douce que les sons de la trompette de Jéricho, vient le déranger. Le natif peut choisir de se battre pour la cause spirituelle, ou poursuivre dans des instincts matérialistes qui entraineront sa défaite. C’est un degré de fausse sécurité.

Degré 6 du Bélier (5 à 6)

Calendrier Thébaïque :
« Un roi, couronne sur la tête, tenant de la main droite une sphère, et de la gauche un sceptre. »
Supériorité, ascendant, élévation.

Volasfera :
« Un homme monté sur un cheval au bord d’une falaise, regarde dans une vallée où les gens sont au travail. »
Nature bien qualifiée pour gouverner les autres. Semble indiquer que le la force des circonstances placera fréquemment la personne dans une position supérieure aux autres qui n’est pas sans dangers. De nombreuses catastrophes sont à craindre.
Degré de supériorité mais présentant des dangers.

Janduz :
« Un homme monte à cheval un chemin sinueux et escarpé au bord d’un ravin. Il regarde fièrement plus bas dans la vallée où les ouvriers s’affairent. »

Symbole Sabian :
« Un carré avec l’un de ses côtés vivement éclairé. »
Effort primordial vers l’individualité. Intérêt premier et incontrôlé pour une chose donnée. Grande agitation intérieure, nécessitant stabilité et contrôle.

Kozminsky :
« Un forgeron dans son atelier fixe un caducée d’argent de mercure dans une base de cuivre. Autour sont dispersés divers métaux et instruments. »
Compréhension intérieure. Le forgeron par son métier glorifie le pouvoir d’amour et d’intelligence qu’il cimente ensemble. La base de cuivre indique qu’aucune forme d’apprentissage n’a d’importance à moins qu’elle ne soit engendrée par amour et retenu par sa douce et sainte influence. Avec ce degré, le natif a un noble destin. Il est le forgeron, et c’est la marque de sa mission. C’est le degré de la perception mentale.

Degré 7 du Bélier (6 à 7)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme cuirassé, et tenant une flèche posée sur l’arc. »
Caractère prudent, circonspect, en garde contre ses ennemis.

Volasfera :
« Un renard courant le long d’un chemin à l’ombre d’un mur. »
Personne rusée et prudente. Douée de circonspection et de diplomatie. Arrive à ses fins en évitant les dangers par l’esprit et l’astuce, plutôt que par la force ou les moyens agressifs.
Degré d’attention.

Janduz :
« Protégé par l’ombre d’un mur, un renard court le long d’un chemin tranquille vers le bois voisin. »

Symbole Sabian :
« Un homme s’exprimant avec succès dans deux domaines à la fois. »
Dualité consciente par laquelle l’homme se différencie réellement des animaux. Polyvalence dans le travail. Auto-expansion.

Kozminsky :
« Un homme s’empêchant de tomber dans une caverne profonde en agrippant un rosier sauvage. Les épines coupent sa chair mais la plante le soutient. »
Manque de confiance en soi, s’appuyant trop sur des choses plus faibles qui le blessent en le retenant. La personne est dominée par ses sentiments et la facilité. La tâche du natif de ce degré est de s’élever au-dessus des conditions extérieures et de la tyrannie du sentiment. C’est un degré de faiblesse.

Degré 8 du Bélier (7 à 8)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme coiffé d’un casque, tenant de la main droite une fronde. »
Caractère enclin aux contestations, et se laissant facilement entraîner à des violences dangereuses.

Volasfera :
« Un homme entouré d’autres cherche une querelle. »
Individu prompt à la colère, cherchant querelle autour de lui, désireux de combattre les opinions et de troubler la paix des autres. Les personnes nées sous ce degré ont tendance à se heurter à des dangers, et sont souvent victimes de leurs propres imprudences.
Degré impétueux.

Janduz :
« Un homme avec un poignard à la main essaie de provoquer un groupe d’hommes qui jouent tranquillement aux boules. Il bouillonne de rage parce que les joueurs ne lui prêtent aucune attention. »

Symbole Sabian :
« Un chapeau de femme dont les banderoles sont soufflées par le vent d’est. »
Première véritable tentative d’extériorisation de soi et d’incarnation dans la conscience. L’individualisation des forces orientales est suggérée.

Kozminsky :
« Une hache d’argent brisant un bouclier de fer. »
Individu possédant de la compréhension et un intellect pénétrant, qui sera contraint de nombreuses fois dans la vie à exercer ses capacités pour éliminer des obstacles et des ennemis. Doué d’une grande bravoure morale et d’un sens aigu du devoir. Héros dont l’arme de défense est l’esprit.
Degré de pénétration.

Degré 9 du Bélier (8 à 9)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme tête nue, tenant de la main gauche un glaive. »
Caractère prodigue de paroles inutiles. Esprit infatué de sa propre admiration.

Volasfera :
« Un homme debout sur une place en hauteur, les bras croisés et la tête levée. »
Personne de courage possédant beaucoup de confiance en soi. Parvient à ses fins grâce à sa témérité et sa disposition positive. Souvent présomptueux, agité sous la contrainte, aimant la liberté, et méprisant l’assistance. Parfois, trop hautain, finit par attirer l’attention de tout sauf de lui-même.
Degré d’orgueil.

Janduz :
« Un homme se tient debout sur un haut balcon dans une attitude hautaine, les bras croisés et la tête droite. Il regarde fièrement la ville qui s’étend à ses pieds. »

Symbole Sabian :
« Une boule de cristal. »
Éveil de l’intérieur. Tirer parti de tous les facteurs dans une situation donnée et savoir quand prendre des décisions. Assurance.

Kozminsky :
« Un général romain en grande tenue recevant une couronne de fleurs d’une impératrice. »
Personne d’allure fière qui aime les vêtements raffinés et la parade. Souhaite gagner l’admiration, l’honneur et l’avancement. D’une certaine manière, il régnera, car il a des facilités pour les métiers d’exposition. S’il est dans les affaires, il sera fort, courtisé et prospère en finance. S’il est dans l’armée ou la marine, il sera un officier puissant.
Degré de gain.

Degré 10 du Bélier (9 à 10)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme perçant un ours d’un coup de lance. »
Esprit batailleur.

Volasfera :
« Un homme à cheval debout seul au milieu d’un champ de bataille, où autour de lui se trouvent les morts et les mourants. »
Personne qui occupera une position singulière dans la vie. Carrière remarquable, sinon unique, remarqué pour son audace et des exploits dangereux. Succès dans les entreprises et beaucoup de prestige.
Degré de victoire.

Janduz :
« Un chasseur tenant un fusil se tient au milieu des cadavres et des blessés d’un côté, et de l’autre, son tableau de chasse : faisans, perdrix et lièvres. »

Symbole Sabian :
« Un enseignant donne de nouvelles formes symboliques aux images traditionnelles. »
Compréhension profonde, au-delà de la normalité. Capable d’abstraction, d’intégrer l’intérieur et l’extérieur. Don d’interprétation.

Kozminsky :
« Un navire illuminé des rayons roses du matin naviguant vers le soleil levant. »
Avancement spirituel et matériel. Le natif sera en quelque sorte un pionnier dont les travaux seront salués et reconnus. il sera favorisé par le peuple, et attirera facilement l’influence. Pour obtenir les meilleures promesses de ce degré, il peut avoir à se déplacer.
Degré d’influence.

Degré 11 du Bélier (10 à 11)

Calendrier Thébaïque :
« Une femme debout, tenant de la main droite une clef. »
Caractère hospitalier, bonheur dans les amours cachés.

Volasfera :
« Une femme belle au visage gracieux, debout seule, et à moitié recouverte d’une robe qui tombe de l’épaule gauche. »
Disposition douce et aimable. Prodigue des actes de bonté et de charité, mais de volonté faible. Soucieuse de plaire aux autres.
Degré de beauté et de douceur.

Janduz :
« Une belle femme allongée sur un canapé porte un déshabillé qui semble prêt à tomber de son épaule. »

Symbole Sabian :
« Le souverain d’une nation. »
Bonne maîtrise des idéaux collectifs. Bon et utile, mais conformité aux normes, manque d’imagination. Idéalisation.

Kozminsky :
« Un petit enfant nouant un ruban autour du cou d’un agneau, le troupeau gambade joyeusement. »
Personne aux manières simples et à la personnalité aimable qui a le pouvoir de changer la tristesse en joie et d’essuyer les larmes des visages affligés. Celui à qui la confiance est donnée et qui n’en abusera pas.
Degré d’idéalisme.

Degré 12 du Bélier (11 à 12)

Calendrier Thébaïque :
« Un aigle aux ailes étendues, volant autour de son aire. »
Ambition précoce.

Volasfera :
« Un homme conduisant deux enfants par la main. »
Nature sociable et généreuse aux forts instincts domestiques, qui se délecte de ses relations familiales et se sent fier de sa qualité de maître de maison et d’époux. Dignité et honneur dans sa vie sociale et civile, mais ne rencontre pas autant de succès par ailleurs.
Degré de conservatisme.

Janduz :
« Un homme se promène dans son jardin avec deux enfants qu’il tient par la main. Bien qu’il semble attentionné, il est obsédé par son désir d’honneurs. »

Symbole Sabian :
« Un vol d’oies blanches. »
Une âme encore socialement immature et inadaptée. Pas encore capable d’une expression concrète entière et constante. Découverte de soi.

Kozminsky :
« Un druide coupant le gland d’un chêne sacré avec une faucille d’argent. »
Changement et romance. Le natif subira des fluctuations dans ses pensées, sentiments et conditions. Au fur et à mesure qu’il vieillit, il s’affirme et les séductions de la jeunesse ne prennent plus le pouvoir sur lui. De nombreuses errances et aventures étranges composent ses expériences dans les mondes spirituels et matériels.
Degré d’errance.

Degré 13 du Bélier (12 à 13)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme luttant avec un bélier qu’il tient par les cornes. »
Célébrité conquise par le travail et la lutte.

Volasfera :
« Un homme au sommet d’une montagne, éclairé par le soleil couchant, tenant un bâton de sa main droite, et dans sa gauche une couronne. »
Élévation à travers la souffrance, la douleur et le travail acharné. Dignités et honneurs en fin de vie, le natif peut passer de l’ombre à la lumière grâce à ses efforts.
Degré de récompense.

Janduz :
« Au sommet d’une montagne embrasée par les rayons du couchant, un homme vêtu d’un long manteau tient un bâton dans sa main droite et une couronne dans l’autre. »

Symbole Sabian :
« Une bombe qui n’a pas explosé est maintenant bien dissimulée. »
Les peurs intangibles de l’individualité naissante. L’éveil créatif d’une nouvelle perspective et d’une nouvelle identité soudain révélé.

Kozminsky :
« Une épée croisée en acier brillant avec une anse de cuivre étincelante, surmontée d’un cœur d’or d’où jaillissent des rayons de lumière dorée. »
Bravoure, amour et sincérité. L’honneur reviendra à ce natif, ses pensées et ses ambitions le conduisent vers le haut. Guidé par l’Amour, il franchit les obstacles et poursuit un chemin honorable. Sa nature est un peu fière, mais il est généreux et d’esprit noble.
Degré de lumière.

Degré 14 du Bélier (13 à 14)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme debout, les mains enchaînées. »
Menace de plusieurs captivités.

Volasfera :
« Un homme au milieu de l’océan sur un radeau, affamé et dans une détresse pitoyable. »
Solitude et indigence dans la vie. Mènera une vie étrange de paria, avec peu d’amis qui ne veulent pas ou ne peuvent pas l’aider. Ce degré semble contenir l’idée de voyage, peut-être d’exil, et de solitude.
Degré d’isolement.

Janduz :
« Un homme fort et prospère sort d’une cave et lève un verre plein de vin comme pour porter un toast. Devant lui, un lion et un chien échangent des regards amicaux. »

Symbole Sabian :
« Un serpent s’enroulant près d’un homme et d’une femme. »
Le pouvoir de la sagesse supérieure se manifeste dans la complémentarité. Protection par la conscience supérieure du Soi. Accomplissement dans la vérité.

Kozminsky :
 » Un homme debout sur une montagne regardant tristement la vallée en contrebas, où des hommes se battent pour un sac d’or tandis qu’un singe mange leurs aliments. A sa droite se trouve l’esprit de Vérité, à sa gauche l’esprit d’ Aimer, derrière lui, tenant son vêtement, se trouve l’esprit de Haine. »
Personne qui atteint un poste de responsabilité, de pouvoir et d’influence, et cherche à trouver dans l’homme l’étincelle qui le guide vers la lumière. Guide qui s’efforce de conduire les hommes de la vallée des ténèbres à la lumière de la compréhension, mais qui lui-même est menacé par l’erreur et la haine. Et qui, s’il se laisse influencer, chutera de son trône.
Degré d’intercession.

Degré 15 du Bélier (14 à 15)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme cuirassé, tête nue, les bras écartés et tendus. »
Caractère sournois, enclin à usurper le bien d’autrui.

Volasfera :
« Un homme luttant dans l’eau, une passerelle cassée au-dessus de sa tête. »
Nature sujette aux erreurs de jugements. Susceptible d’être trop confiant envers les autres et de s’égarer en confidences. De sorte qu’il est souvent trompé, non seulement dans ses propres pouvoirs, mais dans son estimation du caractère des autres.
Degré de tricherie.

Janduz :
« Une passerelle s’effondre sous un homme qui tombe dans le fleuve et se débat contre le flux. »

Symbole Sabian :
« Un indien tissant une couverture à la lumière du soleil couchant. »
Réalisation pleine et consciente de son identité, à travers la mémoire de tout ce qu’on a acquis dans le passé. Mémorisation.

Kozminsky :
« Un Chevalier croisé avec une croix rouge sur un corselet blanc coulant dans les sables mouvants, un homme se moquant de lui depuis le terrain sûr qu’il a quitté. »
Symbolise un aventurier ou celui qui court des risques et cherche les ennuis. Il porte la croix de la souffrance sur un champ de lumière. Il peut être doué avec quelques nobles sentiments, mais sa témérité et son impétuosité l’entrainent dans l’erreur et les griffes de l’ennemi.
Degré de déviation.

Degré 16 du Bélier (15 à 16)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme versant l’eau contenue dans une urne. »
Caractère simple, amour de la campagne.

Volasfera :
« Un jeune, livre à la main, erre apparemment à travers une clairière surplombée des branches d’arbres environnants. La lumière du soleil est
oblique à travers les arbres, et tombe sur la figure de l’étudiant. »
Aime la nature et apprendre ses lois, et contempler paisiblement la beauté naturelle qui l’entoure. Se consacre aux intérêts supérieurs de son âme, tempérament reclus. Ne cherche pas les connaissances pour sa renommée.
Degré de passivité et de beauté.

Janduz :
« Une femme tient une balance contenant une coupe de vin rouge d’un côté, et un tas d’or et de pièces de monnaie dans l’autre. »

Symbole Sabian :
« Des esprits de la forêt dansent au soleil couchant.
Relation entre les aspects conscients et inconscients de la vie. Symbolise les forces invisibles de l’extérieur.

Kozminsky :
 » Fleurs sauvages poussant au milieu du maïs dans un champ ensoleillé. »
Personne de charme, amoureuse de la liberté et de la nature. D’une beauté simple dont les réalisations sont vouées au succès, et dont l’individualité est reconnue des autres.
Degré d’abondance.

Degré 17 du Bélier (16 à 17)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme richement vêtu, debout et immobile. »
Caractère efféminé, amour du luxe et de la paresse.

Volasfera :
« Une femme tenant une balance, contenant d’un côté une coupe de vin rouge, de l’autre un certain nombre de pièces d’or. »
Nature égoïste et spéculative, qui aime le luxe. Personne dont le cœur est partagé entre plaisir et richesse, mais qui ne connaît pas le véritable usage de l’un ou l’autre.
Degré de matérialisme.

Janduz :
«  »Un jeune étudiant tenant un livre ouvert se promène dans un bois ombragé. A travers le feuillage, les rayons du soleil embrasent son visage. »

Symbole Sabian :
« Deux coquets célibataires assis ensemble en silence. »
Perspective équilibrée et impartiale, impliquant soit une grande dignité et intégrité de soi, soit une incapacité à vivre pleinement sa vie.

Kozminsky :
 » Une belle femme, richement vêtue, allongée sur un divan, avec des fruits et des vases autour d’elle. A portée de main, sur une table ornée de marbre blanc, se trouve un livre ouvert. »
Personne hédoniste, qui se délecte de la facilité et des douceurs de la vie. Les fortunes sont favorisées, mais le natif ne fait aucun effort personnel pour les faire spéculer. L’esprit est romantique et amateur d’art, et le physique gracieux.
Degré de luxe.

Degré 18 du Bélier (17 à 18)

Calendrier Thébaïque :
« Une femme assise sur un trône, la main droite levée. »
Caractère ami de la paix et de la concorde.

Volasfera :
« Un homme et une femme se tenant par la main et se regardant avec affection. »
Personne de nature aimable, au caractère amical et agréable, aimé de ses pairs. Celui qui désire la paix et l’harmonie. Succès grâce à des amitiés.
Degré d’amitié.

Janduz :
« Un homme et une femme se tiennent la main affectueusement. Il lui touche l’épaule dans un geste de relation amicale. »

Symbole Sabian :
« Un hamac vide est suspendu entre de beaux arbres. »
Capacité à se reposer après l’action. Apprendre à récolter les fruits de son activité. Détachement.

Kozminsky :
 » La déesse Vénus tendant les mains à un soldat blessé, qui tente péniblement de l’atteindre. »
Obstacles sur le chemin, mais présence d’une lumière brillante qui dissipe les peurs. Volonté, mais douleur et lutte pour atteindre l’idéal. Le natif doit persévérer car la réussite est à portée de main.
Degré d’insurrection.

Degré 19 du Bélier (18 à 19)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme debout, les mains tendues vers un coffre d’où s’échappe de l’or. »
Caractère avide, enclin à s’emparer du bien d’autrui.

Volasfera :
« Un vieil homme, vêtu d’une simple robe très usée, portant deux sacs d’or serrés sur sa poitrine par ses mains nerveuses. »
Caractère misanthrope et avare, égocentrique et reclus. La perte est une peur constante qui ne manquera pas d’arriver.
Degré d’acquisition.

Janduz :
« Dans une pauvre maison, un vieillard en robe usée tient craintivement deux sacs d’or contre sa poitrine. »

Symbole Sabian :
« Un tapis magique plane au dessus de la réalité déprimante du quotidien. »
Capacité à transcender le quotidien par la créativité et l’imagination.

Kozminsky :
« Une harpe appuyée contre un autel, d’où s’élève une volute de fumée. »
Nature religieuse, pleine de poésie et d’harmonie, dont les efforts peuvent être contrecarrés, mais pas réprimés. Celui pour qui la paix et la bonne volonté sont plus précieuses que de simples paroles, et dont les prières sont désintéressées, attentionnées et sincères.
Degré de consécration.

Degré 20 du Bélier (19 à 20)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme coiffé d’un casque, monté sur une autruche, et tirant un cheval par la bride. »
Instincts malicieux.

Volasfera :
« Un homme équipé pour un difficile voyage, ceinturé et armé. »
Nature aventureuse, se nourrit de découvertes et de voyages. Un pionner dans ses domaines de prédilection qui peut ouvrir de nouvelles voies de connaissance. Actif, curieux, agressif, audacieux et intrépide.
Degré de curiosité.

Janduz :
« Un homme armé en uniforme est prêt pour un voyage difficile. »

Symbole Sabian :
« Une jeune fille nourrissant des oiseaux en hiver. »
Dépassement de sa propre individualité, don de soi et compassion.

Kozminsky :
« Un forgeron martelant un morceau de fer rouge sur une enclume. »
Travailleur déterminé, vigoureux dans la lutte contre l’opposition, transmutateur de lui-même et de ceux qui le combattent. Doué de force d’esprit, jamais méchant. La bassesse ne trouve pas de place dans sa nature. Il déteste l’oisiveté, la douleur et l’expérience lui ont appris la puissance créative.
Degré de résolution.

Degré 21 du Bélier (20 à 21)

Calendrier Thébaïque :
« Un chien assis en face d’un lion également assis. »
Caractère généreux, cœur confiant et loyal.

Volasfera :
« D’apparence forte et prospère, une homme se tient les bras tendus vers l’avant, tenant dans ses mains une coupe pleine de vin. »
Nature généreuse et hospitalière, réussit dignement, mais a un certain sens de ses propres mérites, et désire être reconnu. Personnalité inébranlable et sincère, respecté par ses nombreux amis.
Degré de mérite conscient.

Janduz :
« Sur un radeau perdu au milieu de l’océan, un homme en grande détresse, mais combatif, agite un chiffon blanc à l’aide. »

Symbole Sabian :
 » Un boxeur entrant sur le ring. »
Expression et affirmation de soi par la force physique.

Kozminsky :
« Un homme aux prises avec un serpent féroce tandis que d’autres armés de grands couteaux se précipitent pour l’aider. »
Ennemis secrets, responsables d’ennuis et de fausses accusations. Dans ses relations, il doit toujours faire preuve d’une grande prudence et ne pas se fier au bouche-à-oreille. Heureusement, beaucoup d’amis dévoués. Ses sentiments intenses peuvent lui causer des ennuis, il doit lutter contre l’obscurité.
Degré de contention.

Degré 22 du Bélier (21 à 22)

Calendrier Thébaïque :
« Un ours mordant une poutre. »
Esprit hargneux, querelleur contre toute raison.

Volasfera :
« Un homme chancelant et à la démarche incertaine, porte de l’eau qu’il renverse par terre. »
Nature indécise et changeante, qui se perd dans de nombreuses directions.
Degré d’instabilité.

Janduz :
« Un homme, qui vient de remplir sa cruche à la fontaine, marche si négligemment que l’eau se répand sur le sol. Un ours mord un tronc d’arbre. »

Symbole Sabian :
« La porte du jardin de tous les désirs exaucés. »
Joie et absence totale d’inhibitions. Auto-exaltation ou asservissement à la soif de bonheur.

Kozminsky :
« Un pèlerin se signant devant un temple antique, un fonctionnaire trop habillé et un soldat se moquant de lui ».
Personne dévote qui sera soumise à de nombreuses épreuves et railleries dans vie, mais qui, par la force de sa foi, les vaincra tous. Il vient des masses plutôt que des classes, et sa sympathie sera toujours pour le peuple qui lutte. Reçoit peu d’affection des technocrates et matérialistes.
Degré de foi.

Degré 23 du Bélier (22 à 23)

Calendrier Thébaïque :
« Trois serpents qui en combattent trois autres. »
Beaucoup d’ennemis acharnés.

Volasfera :
« Un homme debout, une coupe dans sa main prête à boire. Deux autres se tiennent à l’écart, parlent ensemble, les visages détournés. »
Personne susceptible d’échouer à cause de mauvaises habitudes et de basses associations. Et qui peut souffrir de l’envie et des intrigues de ses camarades. Manque de pouvoir de décision et se laisse facilement entrainer.
Degré de faiblesse.

Janduz :
« Un homme insouciant, assis sur le coin d’une table, un verre de vin à la main, admire la couleur du vin à travers la lumière du soleil, tandis qu’à une autre table, ses deux amis semblent comploter contre lui. A proximité, deux groupes de trois serpents s’affrontent. »

Symbole Sabian :
 » Une femme enceinte habillée de couleurs pastels. »
Fécondité. Évolution et accomplissement intérieure. Maturité de la conscience.

Kozminsky :
« Un roi absorbé par les flatteries d’un courtisan dont la maîtresse vole des documents importants dans un tiroir. »
Personne qui vit dans la flatterie et la tromperie. Sans rien accomplir de méritant, il accepte les éloges de parasites flatteurs. Ainsi il s’endort dans un sentiment de fausse sécurité, et perd les choses qui ont véritablement de la valeur.
Degré de piège.

Degré 24 du Bélier (23 à 24)

Calendrier Thébaïque :
« Une femme nue, ne portant qu’une ceinture et la main droite étendue. »
Caractère que dominera l’amour des plaisirs sensuels.

Volasfera :
« Un homme jouant avec des balles colorées, une femme impudique debout derrière lui. »
Nature enjouée mais insouciante, adonnée aux plaisirs et aux buts inutiles. Rencontre des problèmes en raison de son intérêt pour le sexe opposé. Peu de force de caractère et de dignité.
Degré de stupidité.

Janduz :
« Un homme allongé paresseusement sur un tapis joue avec des boules brillantes de différentes couleurs. A demi-nu, la femme qui se tient derrière lui le regarde avec un regard méprisant et autoritaire. »

Symbole Sabian :
 » Une fenêtre ouverte et un voilage soufflant dans une corne d’abondance. »
Bonne fortune accompagnant l’effort. Ouverture à des forces spirituelles. Protection.

Kozminsky :
« Un jeune qui saisit une belle femme, qui se transforme en squelette dans ses bras. »
Dénote celui qui peut s’égarer en suivant ses désirs. Il est hautement passionné et se laisse porter par ses sens. Il est alors susceptible de devenir égoïste et de ne pas tenir compte des sentiments et des droits des autres, avec des conséquences désastreuses.
Degré d’illusion.

Degré 25 du Bélier (24 à 25)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme aux cheveux hérissés et monté sur un bélier. »
Caractère dominateur, se heurtant à tout.

Volasfera :
« Un homme de forme puissante, chevauchant sur un cheval agité, dont la bouche
est freinée. »
Personne au caractère fort, capable de maintenir sa dignité et sa position au moyen de ses pouvoirs naturels. Nature indépendante qui suit sa propre voie, parfois tyrannique et injuste. Ne supporte pas l’opposition et ne transige pas avec ses ennemis.
Degré de domination.

Janduz :
« Un homme fort contrôle facilement le cheval têtu qu’il monte et regarde avec mépris un petit homme aux cheveux touffus et paniqué qui s’efforce de ne pas être détrôné par le bélier qu’il chevauche. »

Symbole Sabian :
« Une double promesse révèle ses significations intérieures et extérieures. »
Possibilité d’atteindre deux niveaux de conscience. Coopération fortuite entre les éléments intérieurs et extérieurs de l’être. Nouvelles potentialités.

Kozminsky :
« Un vieil homme avec une faux coupant un champ d’orties. »
Personne qui se fraye un chemin à travers les piqûres, les égratignures et les blessures. Le natif ne se fie pas qu’aux apparences, et sera vif et enthousiaste dans la recherche, le menant ainsi à la découverte.
Degré de révélation.

Degré 26 du Bélier (25 à 26)

Calendrier Thébaïque :
« Un soleil projetant ses rayons sur un autre soleil. »
Ascension à une haute fortune.

Volasfera :
« Une personne royale, présentant un sceptre à celui qui est agenouillé. »
Personne qui, soit par ses mérites, soit par l’influence de personnes de pouvoir s’élèvera au-dessus du niveau de sa condition. Nature méritante et ambitieuse qui bénéficie d’aide extérieure.
Degré de talent.

Janduz :
« Un personnage royal présente un sceptre à un homme qui s’agenouille devant lui. Dans le ciel au-dessus d’eux, un grand soleil envoie ses rayons à un soleil plus petit. »

Symbole Sabian :
« Un homme possédant plus de dons qu’il ne peut en posséder. »
Dotation suprême et inépuisabilité des ressources dans tous les domaines de la vie possibles. Parfois obsession de ses potentialités.

Kozminsky :
« Le gouverneur d’une ville remet les clés à un sombre conquérant fronçant les sourcils. »
Personne qui lutte courageusement contre vents et marées alors qu’elle est assaillie par des ennemis. Après un grand combat, elle devra peut-être remettre ce qu’elle détient à plus fort qu’elle et se contenter de la considération des autres.
Degré de dépendance.

Degré 27 du Bélier (26 à 27)

Calendrier Thébaïque :
« Un grand dragon étendu sur la terre. »
Une grande fortune qui ne se réalisera que dans un âge avancé.

Volasfera :
« Un homme, richement vêtu, ayant perdu pied, tombe au sol. »
Revers de fortune. Faute de jugement et de persévérance, il perdra la dignité et l’influence acquises à la naissance. Éclatement familial et perte des traditions.
Degré de décadence.

Janduz :
« Un homme qui trébuche sur une pierre est sur le point de tomber près d’un dragon qui le regarde. »

Symbole Sabian :
 » Grâce à l’imagination, une occasion perdue est retrouvée. »
Début de la maturité mentale et croissance lente de la faculté créatrice. Révision d’attitude et ménage intérieur.

Kozminsky :
« Un immense sablier, dont le sable s’épuise. »
Personne susceptible de retarder le cours des choses importantes, et de tergiverser jusqu’à ce que l’heure soit trop tard pour servir ses desseins. Tendance à réagir trop lentement lorsque la nature d’un événement l’exige. Action précipitée.
Degré de retard.

Degré 28 du Bélier (27 à 28)

Calendrier Thébaïque :
« Une femme debout, richement vêtue. »
Inclination aux plaisirs.

Volasfera :
« Une femme blonde, richement vêtue, se tenant seule debout. »
Nature riche et bienfaisante, qui saura, par sa bonté de cœur, attirer de nombreux amis et obtenir la réussite. Pas dénuée d’envie de luxe et de reconnaissance, mais douée et généreuse. Rencontrera le succès par une femme, et grâce à de bons conseils.
Degré de récompense.

Janduz :
« Une femme blonde, richement vêtue et debout seule, ouvre les bras dans un geste. »

Symbole Sabian :
« Un large public déçu. »
Une nouvelle lumière est jetée sur des idées préconçues. Confrontation à la réalité. Nécessaire ajustement.

Kozminsky :
« Un lapidaire tenant à la main une magnifique améthyste, qu’il regarde avec admiration. »
Nature douée de force mentale et morale, qui apporte de l’espoir aux personnes tristes et démunies. Personne magnétique et iconoclaste, qui par sa foi et sa volonté, gagne de nombreux adeptes.
Degré de fascination.

Degré 29 du Bélier (28 à 29)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme tenant de ses deux mains une scie. »
Vie laborieuse et difficile.

Volasfera :
« Un homme d’apparence humble, mais avec beaucoup de force, abat un arbre avec une hache. »
Nature pratique, agressive et parfois destructrice, qui trouve satisfaction dans un effort simple et persistant. Rencontrera de nombreux obstacles dans la vie, qu’elle affrontera avec succès. Personne simple, honnête et impulsive qui tracera son chemin malgré les difficultés.
Degré de travail.

Janduz :
« Un homme humble mais fort coupe un arbre avec une hache. Il y a un livre ouvert sur le sol parce que l’homme lit pendant ses pauses. »

Symbole Sabian :
« La musique des sphères. »
Harmonisation de la conscience avec les pouvoirs cosmiques. Compréhension harmonieuse et foi dans l’ordre et le sens de la vie.

Kozminsky :
 » Artiste posant un dallage en mosaïque dans un grand édifice public. Il travaille lentement et avec beaucoup de patience. »
Nature raffinée et patiente qui se contente de travailler dur et lentement dans l’effort afin d’accomplir des objets dignes et durables. Peut-être habile dans les arts, ou admirateur de ceux-ci. Le destin semble être radieux, surtout à la maturité, quand son mérite recevra reconnaissance et faveur. Degré de développement.

Degré 30 du Bélier (29 à 30)

Calendrier Thébaïque :
« Une femme traînant après elle un cheval harnaché. »
Caractère enclin à dominer.

Volasfera :
« Un homme à cheval, armé comme pour le combat, regarde la lune décroissante. »
Personne indépendante, de nature dominatrice, qui sera abandonnée par ses
amis et collègues à cause de cela, et dont les fortunes seront gravement blessées par une femme. Il ne recevra pas d’assistance.
Degré d’isolement.

Janduz :
« Au lieu de monter son beau cheval, une femme le tire par la bride. Plus bas, un homme entièrement équipé pour une bataille semble consulter la lune décroissante. »

Symbole Sabian :
« Une mare aux canards et sa couvée. »
Coopération sociale nécessaire et appréciation de l’individualité. Prise de conscience de ses limites individuelles.

Kozminsky :
« Un homme s’efforçant de maîtriser un feu de forêt qui fait rage avec un seau d’eau. »
Personne qui endurera le chagrin et qui sous-estime la force de son adversaire. Susceptible de se lancer dans de grands projets avec très peu de soutien et de provoquer une dispute sans être préparé à y faire face. Par conséquent, on est continuellement à la merci des forces extérieures. Apte à mener un dur combat avec des armes insignifiantes, et donc à la défaite.
Degré de non-préparation.


Liste des degrés symboliques

degrés symboliques du bélier
Bélier
degrés symboliques du taureau
Taureau
degrés symboliques du gémeaux
Gémeaux
degrés symboliques du cancer
Cancer
degré symboliques du lion
Lion
degrés symboliques de la vierge
Vierge
degré symboliques de la balance
Balance
degrés symboliques du  scorpion
Scorpion
degrés symboliques du sagittaire
Sagittaire
degrés symboliques du capricorne
Capricorne
degrés symboliques du verseau
Verseau
degrés symboliques du poissons
Poissons