Degrés symboliques du Scorpion

degrés scorpion

Interprétation des 30 degrés symboliques du signe du Scorpion.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30

Degré 1 du Scorpion (0 à 1)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme tenant un dard à la main. »
Instincts avides et malfaisants.

Volasfera :
« Un guerrier nomade, équipé d’un javelot et d’armes à feu. »
Personne toujours prête pour la bataille, susceptible d’être impliquée dans de nombreux conflits et querelles, et de recourir à la force plutôt qu’à la raison pour obtenir la victoire. Le natif pourra faire l’objet d’accusation de violence envers les autres, et traversera difficilement la vie sans blesser un ou plusieurs de ses semblables. De corps robuste, à l’esprit offensif, il se fera de nombreux ennemis.
Degré d’offense.

Janduz :
« Un homme blessé est allongé aux pieds d’un guerrier armé à côté d’un coffre débordant de bijoux. »

Symbole Sabian :
« Un bus touristique rempli de touristes. »
La perspective que le loisir donne aux activités quotidiennes. L’empressement humain fondamental à élargir son horizon social et à faire l’expérience des résultats des réalisations collectives et des nouveaux modes de vie. Les relations sociales.

Kozminsky :
« Un homme, enragé, déchirant un livre en morceaux. »
Désigne quelqu’un de nature passionnée et déterminée. La personnalité est forte et magnétique, mais avec un manque de bons sentiments faisant de la vie quelque chose de plus grand qu’une simple succession de perturbations. Le natif éprouve des difficultés à se discipliner et se contrôler, mais sa volonté est forte, et qu’est-ce qu’un cheval hargneux pour un maître déterminé ?
Degré d’irritation.

Degré 2 du Scorpion (1 à 2)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme monté sur un éléphant. »
Avenir heureux et stable.

Volasfera :
« Un grand promontoire sur lequel le soleil se lève. »
Celui qui est grand et magnifique, imprégné de sentiments de magnanimité et de force tranquille. Ses opinions sont élevées, ses vues larges, et la stabilité de ses buts est à tous égards égale à sa force d’esprit. Il regarde vers l’avenir avec confiance, et ses espoirs ne seront pas déçus.
Degré de grandeur.

Janduz :
 » Au sommet d’un promontoire, un homme monté sur un éléphant contemple le soleil se lever sur la mer. »

Symbole Sabian :
« Une bouteille cassée et un parfum renversé. »
Le fin parfum des bonnes actions tant il persiste dans la mémoire des hommes. Souvenir stimulant. Immortalité spirituelle.

Kozminsky :
« Deux hommes profondément absorbés par une partie d’échecs. »
Dénote un excellent cerveau analytique, capable de concentration intense et continue. L’esprit est mercurien et pénétrant, maîtrisant les problèmes difficiles avec une relative facilité.
Degré de compréhension.

Degré 3 du Scorpion (2 à 3)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme debout, immobile. »
Caractère indolent.

Volasfera :
« Un vieil homme assis à l’ombre d’un arbre, la tête penchée dans ses pensées. UN pèlerin. »
Personne adonnée à la solitude et à la pensée philosophique profonde, un amateur de ce qui est mystérieux et abscons. Impressionné par l’irréalité des choses qui l’entourent et la versatilité des relations humaines, il se destine à étudier les vérités éternelles et n’a pas besoin de compagnie. Ce n’est ni un misanthrope ni un pessimiste, mais il a une juste vision du mensonge et considère les choses et les personnes à leur véritable valeur.
Degré de désillusion.

Janduz :
« Au bord d’un canal, un homme d’âge moyen assis sous un arbre médite. »

Symbole Sabian :
« Des voisins aident à une fête de construction de maison dans un petit village. »
Le partage d’expérience constructif qui érige des valeurs sociales. Échange d’efforts. Nécessité d’apprendre la coopération.

Kozminsky :
« Un forgeron frappant l’enclume, l’impact provoquant un éblouissant rayon de lumière vive. »
Celui qui s’efforce d’apporter la lumière de la vérité dans un monde de ténèbres. Il ne lui suffit pas d’obtenir progressivement des reconnaissances individuelles. Conquérir des esprits, bien qu’utile, n’est pas ce qu’il désire le plus. Il doit réveiller les masses de leur sommeil, et le coup qu’il porte sur l’inertie du matérialisme apportera une lumière plus brillante que les étoiles.
Degré de pénétration.

Degré 4 du Scorpion (3 à 4)

Calendrier Thébaïque :
« Une lyre. »
Amour des plaisirs et des arts.

Volasfera :
« Une lyre au bras de laquelle pend une couronne de lauriers. »
Nature presque entièrement consacrée à l’étude et la pratique des beaux-arts. L’esprit est harmonieux, généreux et paisible. La vie sera exempte d’inquiétudes et de détresses, l’harmonie inhérente et le raffinement de ce caractère se refléteront dans toutes ses œuvres. Il s’efforcera par l’utilisation de la douceur des arts, d’illustrer et d’interpréter les émotions les plus fines de l’âme. Il se distinguera dans la musique, la peinture, le théâtre, ou autre activité artistique.
Degré de son.

Janduz :
« Une couronne de laurier est accrochée à un clavecin. Des violons, une palette de peinture et des pinceaux sont posés sur une table voisine. »

Symbole Sabian :
« Un jeune tenant une bougie allumée dans un rituel de dévotion. »
Début de la participation spirituelle au travail du monde. Le pouvoir éducatif des cérémonies qui impriment les grandes images d’une culture sur ses participants réunis.

Kozminsky :
« Un fabricant d’épée qui trempe une épée. »
Indique une personne à l’esprit habile et à la nature agressive qui désire s’élever dans la vie et diriger, mais qui reconnaît la nécessité d’une préparation et d’une planification minutieuses avant de s’aventurer. Lorsqu’il sera prêt, il utilisera sa nature innée et son tact, en s’assurant que ses armes sont affûtées et performantes.
Degré de préparation.

Degré 5 du Scorpion (4 à 5)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme sans jambe. »
Esprit fécond en projets, stérile en actes.

Volasfera :
« Une prairie balayée par les tempêtes. »
Libre comme l’air est l’esprit de celui né sous ce degré. Violent et impétueux, il déploiera beaucoup de force en vain, et son chemin sera marqué par le gaspillage et l’extravagance. Des idoles déchues et des temples dévastés seront le résultat de son génie, et détruire là où il ne peut construire apparaîtra comme sa quête sans but. Finalement, il sera le symbole d’une tombe profanée de nombreux espoirs déçus et anéantis.
Degré d’insouciance.

Janduz :
« Un vent orageux détruit un champ couvert de blé mûr. »

Symbole Sabian :
« Un rivage massif et rocheux résiste au martèlement de la mer. »
Révélation d’éléments absolument stables dans toute vie. Forte confiance née d’une perception fondamentale, ou l’inertie spirituelle.

Kozminsky :
« Temple antique d’où jaillissent des éclairs d’électricité. »
Désigne quelqu’un de singulièrement doué et doté d’un grand pouvoir d’observation qui a la capacité de transformer les pensées philosophiques anciennes en triomphe matérialiste. Il est disposé à considérer les pensées des hommes et y réfléchir, et à utiliser ce que la plupart des gens mettraient de côté comme inutile. Les échecs n’intimident pas son esprit, car il sait que le succès provient d’échecs répétés.
Degré de réussite.

Degré 6 du Scorpion (5 à 6)

Calendrier Thébaïque :
« Un âne bridé. »
Esprit rétif aux conseils de la raison, peu de succès dans les entreprises.

Volasfera :
« Un grand monticule de terre et de pierres, au sommet duquel se trouve un arbuste à fleurs. »
Désigne un esprit qui fait attention aux petites choses et à le souci du détail, dont le cœur est à la tâche, et dont l’âme sait se contenter des simples fruits de celui-ci. Le natif se forgera un nom et une position à force de travail patient et laborieux, que ce soit en sciences naturelles ou dans l’exercice ordinaire d’une vie commerciale, et à la fin il sera justement récompensé.
Degré de continuité.

Janduz :
« Un beau jardin bien entretenu. Un champ non cultivé avec un âne qui donne des coups de pied. »

Symbole Sabian :
« Une ruée vers l’or arrache les hommes à leur terre natale. »
La quête passionnée des valeurs universelles, destructrice de l’aisance culturelle. La recherche passionnée de nouvelles valeurs qui, à tous les niveaux, promettent une vie plus abondante.

Kozminsky :
« Un aigle avec un serpent dans son bec. »
Caractère énergique et déterminé qui ne s’imposera pas facilement. Le natif déteste la tromperie et les actions mesquines, il fait taire les mensonges en écrasant le menteur. Il est continuellement en guerre avec lui-même, influencé par deux émotions, l’une édifiante, l’autre dégradante. Ce qu’il souhaite maîtriser restera.
Degré de vigilance.

Degré 7 du Scorpion (6 à 7)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme tenant d’une main une bourse, et de l’autre une coupe d’or. »
Acquisition de biens dans le négoce.

Volasfera :
« Un homme debout avec son pied gauche sur le dos d’une pelle. Une pioche se trouve sur le sol, et dans sa main il tient un bijou quireflète les rayons du soleil. »
Celui qui gagnera sa position dans le monde par des moyens fortuits, et acquerra des richesses considérables par l’exploration et la découverte. Il peut devenir un grand commerçant en métaux précieux, un découvreur de minéraux rares, ou le pionnier d’un pays sous-développé. Quelque soit sa vocation, il aura un succès inhabituel, et grâce à sa bonne fortune il s’élèvera à une position qu’il n’aurait jamais envisagée.
Degré de bonne fortune.

Janduz :
« En labourant son champ avec une bêche, un jeune homme trouve un diamant. »

Symbole Sabian :
« Un scaphandrier. »
Plongée délibérée et audacieuse dans les mystères de la vie. Accomplissement de l’individualité par l’étude des énergies inconscientes.

Kozminsky :
« Un cheval ailé survolant une forteresse. »
Celui dont le destin est de triompher de la simple force matérielle. Un grand esprit, qui sera en mesure de démontrer combien plus grandes et édifiantes sont les pensées de l’homme lorsqu’elles s’appliquent à combattre le matérialisme. Sa nature et ses pensées sont libres, et il désire voir tous les hommes accéder à la vraie liberté et à la compréhension.
Degré d’élévation.

Degré 8 du Scorpion (7 à 8)

Calendrier Thébaïque :
« Un grand coq battant des ailes. »
Grande intelligence, et aptitude à la culture des belles lettres.

Volasfera :
« Un archer tirant ses flèches vers un vol d’oiseaux. »
Celui qui est agité, volage et indéterminé, qui agit sans concevoir, utilisant ses forces au hasard, et s’engageant fréquemment dans des conflits pour des futilités. Socialement, il sera dissolu et irrespectueux des conventions, il aura plus d’histoires d’amour qu’il ne pourra gérer avec succès. Intensité, enthousiasme et nonchalance sont les principales caractéristiques de son caractère.
Degré d’inconséquence.

Janduz :
« Un beau coq bat des ailes près de plusieurs poules qui picorent pendant qu’un archer tire sur une volée d’oiseaux. »

Symbole Sabian :
« La lune qui brille sur un lac. »
Illumination de l’âme par la sagesse transcendante. Une ouverture silencieuse à une inspiration supérieure. Tranquillité.

Kozminsky :
« Une liasse de papiers flottant sur une rivière sombre et sinueuse sous un ciel étoilé. »
Celui dont le but est d’acquérir des connaissances et qui s’efforce d’atteindre ses envies. Dans ses relations avec les autres, il place la pensée au premier plan, et essaie de diriger la lumière de ses acquis sur des choses matérielles. Il a la capacité de rendre son travail sur terre intéressant et populaire, et de gagner sa vie par une activité en rapport avec les morts. Mais le bonheur ne sera pas le sien tant qu’il tiendra la fausse lumière du matérialisme devant ses yeux. Celui-ci est dans l’idéal et la vérité.
Degré d’ardeur.

Degré 9 du Scorpion (8 à 9)

Calendrier Thébaïque :
« Un enfant assis sur un tas de pierres. »
Facultés débiles.

Volasfera :
« Un nid d’oiseaux jeunes, et ne sachant pas voler, posé sur le sol. »
Ce degré est révélateur d’une enfance passée dans des circonstances défavorables, et d’une nature susceptible d’être en danger de dégénérescence par négligence dans les premiers stades de sa croissance. Privé de parents et de gardiens dès le plus jeune âge, le natif est voué à l’affirmation de soi et à l’effort, ou bien à la désolation et au désespoir. D’origine obscure, et élevé parmi des étrangers, il est pourtant capable d’atteindre une distinction considérable.
Degré d’orphelinat.

Janduz :
« Au milieu d’une forêt, un enfant vêtu de haillons et assis sur une bûche d’arbre fixe un nid et ses oisillons tombés au sol. »

Symbole Sabian :
« Un dentiste au travail. »
L’inventivité mécanique et le contrôle de la nature nécessaires pour équilibrer l’accent mis par l’homme sur l’esprit et le soi. Créativité appliquée. Surmonter les résultats négatifs des pratiques sociales et des envies d’ego.

Kozminsky :
« Un ancien navire de guerre hellénistique gisant au bord de la mer. »
Indique une personne pour qui les traditions, la poésie et la vie antique exercent un fort attrait, et dont l’âme retourne à des jours anciens, souvent en pensée, souvent dans le sommeil. Mais sa nature est plus positive que négative, et il peut montrer un tempérament agressif ou guerrier. Il ferait bien de céder à sa nature artistique et de ne pas laisser le bruissement du vent troubler ses rêves supérieurs. Qu’il laisse la guerre se reposer comme le vieux navire des Grecs, car les jours cruels de la guerre sont passés.
Degré d’antiquité.

Degré 10 du Scorpion (9 à 10)

Calendrier Thébaïque :
« Une tête d’homme grimaçante. »
Esprit habile à déguiser sa pensée.

Volasfera :
« Un homme portant un masque comme dans une pièce de théâtre. »
Celui dont le caractère ne s’exprime jamais complètement, mais qui est capable de simuler des qualités et des caractéristiques qui ne sont pas les siennes. La nature est taciturne, sarcastique et critique, parfois trompeuse, et toujours capable de jouer un rôle, que ce soit en bien ou en mal. Difficile à comprendre et à pénétrer, la pensée est plus joueuse que malveillante, et peut s’attirer des amis et des admirateurs sans s’engager à aucune obligation.
Degré de simulation.

Janduz :
« Un homme porte un masque et le déguisement de Méphistophélès. »

Symbole Sabian :
« Un souper fraternel réunit d’anciens camarades. »
Compagnonnage enraciné dans les performances passées. Émergence de la personnalité de groupe. Fraternité d’idéaux édifiant les efforts individuels.

Kozminsky :
« Une étoile tournante qui dégage de nombreuses couleurs et nuances de couleur. »
Désigne quelqu’un capable de recevoir, de traduire et de présenter de nombreuses nuances d’opinion, principalement en ce qui concerne les philosophies ou les sciences avec lesquelles il s’identifie. Il est peu orthodoxe dans la pensée, mais raisonnable, désireux de ne pas condamner, mais plutôt d’éclairer les autres. Il peut voyager beaucoup, mais sans s’enrichir, et il doit éviter les risques de toutes sortes. Sa richesse est en lui-même.
Degré de discrimination.

Degré 11 du Scorpion (10 à 11)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme tenant un scorpion par la queue. »
Caractère curieux.

Volasfera :
« Un lièvre assis sur une butte au-dessus d’un terrier, derrière on voit la lune montante. »
C’est l’indice d’un esprit timoré et vigilant de nature, appréhendant des dangers qui ne sont pas apparents et inconscient de ceux qui sont inévitables, comme à la tombée de la nuit. Une telle personne est susceptible d’être prise au dépourvu et trompée, et bien qu’astucieux, le natif s’avérera souvent plus vigilant et prudent que sage et prévoyant.
Degré d’insécurité.

Janduz :
« Un lièvre regarde une étoile brillante dans le ciel et ne voit pas que le pistolet est pointé sur lui. »

Symbole Sabian :
« Un homme qui se noie est secouru. »
Sensibiliser la chaleur du caractère humain. Idéaux humanitaires. La préoccupation profonde du groupe social pour la sécurité des individus.

Kozminsky :
« Jolies petites fleurs poussant sur un vieux mur couvert de mousse dans un vieux chemin de campagne verdoyant. »
Désigne quelqu’un de poétique, intense, conservateur, imaginatif, idéaliste et artistique, celui pour qui la beauté simple a un attrait durable. Ses pensées sont au-dessus des limites étroites de la forme, de la croyance et de la coutume, et ses actions sont marquées par la douceur et le sentiment. La veine scientifique de sa nature est nourrie de la science uranienne, et il n’est que peu sensible aux théories les plus sauvages de certaines spéculations matérialistes modernes. Tout ce qu’il manipule doit être délicat, doux et artistique. Il aime les enfants, les fleurs, la campagne et toutes ces choses qui prêtent grâce et charme à la vie terrestre.
Degré de sérénité.

Degré 12 du Scorpion (11 à 12)

Calendrier Thébaïque :
« Un essaim de mouches assaillant un serpent. »
Prudence et ruse, avec inclination à mal faire.

Volasfera :
« Un petit chalet entouré d’un bosquet. »

Janduz :
« Un serpent essaie de se débarrasser d’un essaim de mouches, en vain. Au fond, une maison isolée est entourée d’un bouquet d’arbres. »
C’est l’indice d’un esprit prudent et ingénieux, prévoyant et réservé. Mais aussi de quelqu’un qui est entouré d’ennemis et susceptible d’embuscades et de tromperies. Ces circonstances lui demanderont de faire appel à toutes les facultés inférieures et funestes de sa nature, et tout en le mettant à l’abri des ennemis, il dépravera son esprit.
Degré d’autodéfense.

Symbole Sabian :
« Un bal officiel de l’ambassade. »
Reconnaissance sociale de l’accomplissement comme matière d’un rituel, d’une association élitiste. Attestation de grade. Ambition.

Kozminsky :
« Un défibrillateur reposant sur un support en fer rouillé. »
Indique une personne d’un tempérament étrange et sensible, occulte, réfléchie et originale. Une personne qui, comme le défibrillateur dans le symbole, donnera des chocs à beaucoup. Le natif a des particularités et des excentricités, et il ne sera pas tout à fait facile de s’entendre avec lui, non pas que son tempérament soit méchant, mais parce que ses vibrations sont fortes et ses émotions très puissantes. Il est enclin à l’austérité et à des règles de vie rigides qui influencent fortement les autres.
Degré d’immolation.

Degré 13 du Scorpion (12 à 13)

Calendrier Thébaïque :
« Une tour. »
Fermeté, constance laborieuse, acquisition de biens.

Volasfera :
« Une tour grande et solitaire s’élevant d’une éminence rocheuse. »
Nature puissante et indépendante, s’appuyant sur ses propres ressentis et capable de se débrouiller seul. Une certaine mélancolie et réserve s’ajoutent à la fixité générale de l’esprit de ce natif, et le dispose à imposer le respect et la considération des autres. Son poste sera élevé, sa réussite dans la vie sera assurée par sa force innée, et sa fortune restera intacte.
Degré de stabilité.

Janduz :
« Une tour crénelée sur un rocher dominant la mer. »

Symbole Sabian :
« Un inventeur réalise une expérience en laboratoire. »
L’impulsion vers l’accomplissement, qui est à la racine de la civilisation. Activité autonome. Capacité à mettre en relation des faits non liés.

Kozminsky :
« L’eau bouillonne sur les rochers et se jette dans une grande rivière. »
Indique une personne dont l’œuvre est destinée à durer et à influencer les hommes longtemps après qu’elle aura quitté la terre, de nature intensément psychique, sensible et médiumnique. Le natif devra lutter et trouvera de nombreuses pierres acérées sur le chemin de son progrès. De plus, il souffre d’un manque absolu d’intérêt pour les questions matérielles. Ses pérégrinations dans l’eau-delà lui apportent cependant une paix et une joie infinie au milieu de la douleur.
Degré de rêveries.

Degré 14 du Scorpion (13 à 14)

Calendrier Thébaïque :
« Un puits dont l’eau déborde. »
Intempérance d’esprit qui laissera échapper ses secrets, vicissitudes de fortune.

Volasfera :
« Deux hommes assis à une table avec des verres de vin devant eux. »
Esprit jovial et sympathique, disposé à un certain degré d’auto-indulgence, et passible d’indiscrétions qui s’avéreront nuisible à sa fortune. Le natif a beaucoup de libéralité et de franchise d’esprit, mais est de nature faible, malgré sa connaissance très pointue du caractère humain.
Degré de camaraderie.

Janduz :
« Sous une tonnelle fleurie, un groupe d’invités joyeux fait un festin. L’eau déborde d’un puits orné de belles roses. »

Symbole Sabian :
« Monteurs de lignes téléphoniques au travail installant de nouvelles connexions. »
La nécessité d’établir de nouveaux canaux de communication. Volonté d’association ou de compréhension.

Kozminsky :
« Un garçon versant de l’eau dans un tamis au lieu d’une grande cruche et regardant deux autres se battre. »
Celui dont l’esprit est disposé à vagabonder et être distrait par les événements. Il a besoin de se concentrer et de lutter contre l’éparpillement de ses pensées. Il a la capacité de bien faire en ne s’occupant que d’une chose à la fois. La tendance est de perdre par négligence ce qu’il gagne par le travail.
Degré de distraction.

Degré 15 du Scorpion (14 à 15)

Calendrier Thébaïque :
« Une belle femme debout, immobile. »
Vanité et paresse.

Volasfera :
« Un ours qui dort sous un arbre autour duquel se trouve un essaim d’abeilles. »
Esprit paresseux et inactif, s’appuyant sur une fausse idée de l’invariable nécessité des choses plutôt que de faire des efforts de sa propre initiative, et disposé à adopter une vision fataliste de la vie. Mais le ciel et la terre conspirent contre lui, et tandis qu’il reste insouciant des travailleurs tout autour de lui, les douceurs de la vie lui restent inconnu. Il finira par être poussé à une activité aveugle et stérile, et soudainement privé de ses facultés naturelles.
Degré d’indolence.

Janduz :
« Un ours qui dort sous un arbre est entouré d’un essaim d’abeilles. »

Symbole Sabian :
« Enfants jouant autour de cinq monticules de sable. »
Le monde des cinq sens comme terrain de jeu de Dieu et de l’Âme. Honnêteté dans l’expression de soi. Les premières étapes du développement d’un esprit cherchant à s’adapter au niveau supérieur de l’évolution humaine.

Kozminsky :
« Un grand navire à terre sur une côte de pierre ferreuse, des vagues se précipitant sur lui. »
Désigne quelqu’un disposé à voyager et à se complaire dans l’aventure et le changement. Le natif a une personnalité vigoureuse, mais est enclin à prendre aux autres plus qu’il n’est prêt à donner. Il atteindra peut-être un poste, et exercera son influence sur les autres, cela lui permettra d’apprécier une vie plus paisible. Sinon le grand navire sera jeté sur une côte dangereuse à cause d’étranges évènements, et le désastre sera au rendez-vous.
Degré de conflit.

Degré 16 du Scorpion (15 à 16)

Calendrier Thébaïque :
« Une femme donnant l’aumône à un pauvre. »
Bonté de cœur.

Volasfera :
« Une tasse ou un gobelet d’où partent des rayons de lumière rougeâtre. »
Nature bienveillante, généreuse et humaine, toujours désireuse de se lier d’amitié et de réconforter ceux qui pourraient être en détresse de corps ou d’esprit. La grandeur et l’élévation spirituelle de cette âme lui procureront beaucoup d’amis, et son travail de charité et de bienveillance s’amplifiera au fur et à mesure, jusqu’à ce qu’il enveloppe toute l’humanité.
Degré d’humanité.

Janduz :
« Au bord de la mer, des oiseaux de proie chassent un loup qui tente de s’approcher d’une carcasse. »

Symbole Sabian :
« Le visage d’une fille s’éclaire d’un sourire. »
Fervent dépassement de soi dans des moments de pure beauté. Aller à la rencontre des potentialités de la vie. S’épanouir.

Kozminsky :
« Un ancien guerrier à genoux, avec une épée croisée plantée dans le sol devant lui, priant. »
Celui qui est mêlé aux batailles de la vie et se bat chaque jour d’avantage. Doué d’endurance et d’un esprit pénétrant, il se fraye un chemin parmi les obstacles, pour rencontrer finalement plus d’obstacles plus tard. Mais il sait, malgré tout, que la Puissance qui le soutient est fidèle, et qu’il prie pour la paix en pleine guerre.
Degré de contrition.

Degré 17 du Scorpion (16 à 17)

Calendrier Thébaïque :
Un loup courant dans un champ. »
Instincts rapaces.

Volasfera :
« Une carcasse de bateau gisant sur le rivage. »
C’est le symbole d’une vie qui est détruite et battue par les vents de l’adversité, des conditions de misère et d’abandon les plus profondes. La vie sera faite d’errance, à l’image d’une dérive sans gouvernail sur des eaux troubles, et que ce soit par sa faute ou sa folie, ou encore par un implacable destin, les fortunes finiront par être en danger de naufrage et de ruine, et le natif deviendra un abandonné de la grande mer de la vie.
Degré d’abandon.

Janduz :
« Près d’une pierre taillée en facettes émettant des rayons de lumière, un homme vêtu d’un costume de bouffon donne l’aumône à un mendiant. »

Symbole Sabian :
« Une femme, remplie d’esprit, est le père de son propre enfant. »
Pleine autonomie et destin individuel. Coopération entre les organismes spirituels et matériels. Pure révélation de soi.

Kozminsky :
« Un poignard avec une poignée en bijoux, coincé dans un document. »
Dénote des conditions de naissance particulières, mais une personne douée qui, bien que menacée de dangers les surmonte et produit des œuvres notables. Son âme puissante et énergique se mêle à l’idéalisme, à la poésie et à la beauté. Il y a de la fermeté dans tout ce qu’elle fait, et une puissance qui lui donne une force pénétrante et l’excellence.
Degré de romantisme.

Degré 18 du Scorpion (17 à 18)

Calendrier Thébaïque :
« Une femme à demi cachée derrière une porte. »
Esprit soupçonneux et défiant, paresse.

Volasfera :
« Une femme charmeuse de serpents, dont l’un s’enroule autour de son cou. »
C’est l’indice d’un être vigilant, courageux, mais méfiant et de nature jalouse. Le natif bravera beaucoup de dangers pour passionner les autres, et maîtrisera l’art de la séduction. Néanmoins il est possible que cela mette sa vie en danger, et, au-delà de la perte de puissance qui est ce qu’il désire le plus, qu’il soit victime d’un empoisonnement amoureux, ou d’une folie encore plus sinistre qui menacera de l’écraser et de l’anéantir.
Degré de jalousie.

Janduz :
« Caché derrière une porte, un homme regarde une femme qui joue avec un serpent enroulé autour de son bras. »

Symbole Sabian :
« Un chemin à travers les bois riche en couleurs d’automne. »
La lumière qui transfigure l’âme après que les passions se sont évanouies. Révélation de la richesse intérieure. Consommation rayonnante de la vie.

Kozminsky :
« Une danseuse de ballet qui vient de quitter la scène en parlant à des hommes qui la flattent. »
Celui pour qui le plaisir cache un danger. Ses passions sont hautes et pas faciles à contrôler, et ses appétits ont tendance à suivre ses désirs. Le natif aime la grâce artistique, le mouvement et le son qui le poussent à l’excitation et aux sensations. Il tente de se contrôler, mais est susceptible de se tromper lui-même à la fin.
Degré d’enflammement.

Degré 19 du Scorpion (18 à 19)

Calendrier Thébaïque :
« Un chien à gueule béante et larges oreilles. »
Protection d’éminents personnages.

Volasfera :
« Un stylet et une table. »
C’est l’indice d’un esprit qui s’adonne aux disputes et aux assauts, avide de conflits et pourtant prudent en matière de légitime défense. Le natif se montrera un adversaire redoutable et infatigable, mais en même temps un compagnon convivial, avec un goût excessif pour les bonnes choses de la vie, un homme de conviction à l’esprit vif. Il se fera des amis facilement, mais ses ennemis seront tout aussi nombreux. Têtu au caractère bien trempé, il se montrera courageux et honorable dans les conflits, et ses ennemis auront beaucoup de respect pour lui, tandis que ses amis l’élèveront en champion.
Degré d’avidité.

Janduz :
« Les gens sont réunis autour d’un buffet offrant un large éventail de plats et de boissons agréables. Un stylet et une cravache sont posés sur un coin de la table. »

Symbole Sabian :
« Un perroquet répète une conversation qu’il a entendue. »
Dépendance à l’environnement intérieur ou extérieur pour la matière de la compréhension. Transmission des savoirs.

Kozminsky :
« Une femme habillée de façon flashy et ornée de bagues, de bracelets et de nombreux bijoux scintillants, cherche avec des yeux nostalgiques dans la vitrine d’un bijoutier. »
Désigne celui qui est séduit par le scintillement de la terre comme un papillon de nuit l’est par l’éclat de la lampe. Il trouve difficile de satisfaire le désir ardent de posséder toujours plus, comme celui qui a une faim anormale qui n’est jamais satisfaite. Qu’il s’inquiète que cet engouement ne le saisisse corps et âme, et qu’il ne fasse de lui l’esclave victime de ses passions.
Degré de rétrogradation.

Degré 20 du Scorpion (19 à 20)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme assis sur un chameau. »
Esprit solide et patient.

Volasfera :
« Un soleil qui se lève sur l’océan. »
Ce degré est révélateur d’un esprit voué à l’agitation et au voyage pour la découverte. Le lever du Soleil est un symbole d’élévation et d’honneur à venir, tandis que le mouvement incessant des eaux dénote de nombreux changements et de longs voyages, surtout en direction de l’Orient. La fortune et la distinction l’attendront et il deviendra célèbre dans le secteur de l’exploration et de la découverte.
Degré d’éclat.

Janduz :
« Au bord de la mer, un homme monté sur un chameau regarde avec étonnement le soleil se lever sur l’horizon. »

Symbole Sabian :
« Une femme écartant deux rideaux sombres qui fermaient l’entrée d’un chemin sacré. »
Courage nécessaire pour élargir la sphère de l’être. Etre prêt à aller au-delà de soi. La révélation à la conscience humaine de ce qui se trouve au-delà de la connaissance dualiste.

Kozminsky :
« Un beau garçon, grimpant sur une échelle, regarde vers le ciel. »
Désigne quelqu’un de particulièrement favorisé, à la personnalité magnétique, qui s’élève par ses propres efforts et son esprit indomptable. Il gagne en étant droit, méprisant les actions basses et indignes, et malgré les obstacles qui s’élèvent contre lui. Il apporte aux autres plaisir et aide.
Degré de détermination.

Degré 21 du Scorpion (20 à 21)

Calendrier Thébaïque :
« Un cheval sans frein, courant à travers champs. »
Caractère qui ne se peut soumettre à aucune discipline.

Volasfera :
« Un buffle debout sur une éminence tape le sol et renifle. »
Nature audacieuse, indépendante et énergique, qui ne connaît ni retenue ni loi, et qui souffrira de grandes privations pour maintenir un semblant de liberté.
Degré d’indépendance.

Janduz :
« Au sommet d’une butte, un taureau piaffe violemment le sol. Dans le champ en contrebas, un cheval galope librement. »

Symbole Sabian :
« Obéissant à sa conscience, un soldat résiste aux ordres. »
Conflit entre anciennes et nouvelles perspectives. Une disposition à faire face aux résultats d’un refus de suivre les schémas autoritaires d’une société agressive.

Kozminsky :
« Un géant à deux têtes, dans sa main droite une massue, dans sa gauche un arbre, des racines et du feuillage. »
Celui qui conçoit la nature dualiste de l’homme. Il soutient que le connexion de l’esprit et de la matière est la force initiale à partir de laquelle toutes les autres forces se mettent en place. Il n’admet aucune force intermédiaire, insiste sur ses convictions avec toute la certitude des faits prouvés et avec toute la véhémence dont sa nature puissante est capable.
Degré de forcer.

Degré 22 du Scorpion (21 à 22)

Calendrier Thébaïque :
Un torrent qui bondit de roche en roche. »
Instabilité et grandes vicissitudes de fortune.

Volasfera :
« Une cascade tombant d’un rocher d’un bord à un autre. »
Nature qui est poussée par la force des circonstances qui le précipite dans de dangereux projets. Un esprit agité et impulsif, manquant de prévoyance et jamais conscient du danger jusqu’à ce qu’il soit là. La vie sera limitée et restrictive, et si largement déterminée par la force des circonstances qu’il risque de tomber d’un niveau à l’autre, jusqu’à ce qu’il se perde dans l’obscurité et soit englouti dans les sables du temps.
Degré de contrainte.

Janduz :
« L’eau d’une cascade rebondit d’un rocher à l’autre avant de disparaître dans le sable. »

Symbole Sabian :
« Chasseurs tirant sur des canards sauvages. »
Quête agressive de subsistance extérieure ou intérieure. Satisfaction délibérée du désir. La libération socialement acceptée des instincts agressifs d’un individu ou d’un groupe.

Kozminsky :
« Un collecteur d’impôts exigeant des cotisations d’un pauvre poète. »
Celui qui est forcé par les circonstances d’entreprendre des tâches qui ne sont pas toujours de nature agréable. Son destin est de s’adapter et d’exiger, et les nécessités de sa vie s’opposent aux recherches d’un idéal ou d’une psychologie.
Degré de collecte.

Degré 23 du Scorpion (22 à 23)

Calendrier Thébaïque :
« Petits ruisseaux qui s’échappent d’une même source. »
Esprit qui dissipera ses forces en projets disséminés.

Volasfera :
« Un homme semant dans le vent. »
C’est l’indice d’un caractère qui se soucie peu de l’adéquation des choses, et qui, pour cette raison, est apte à gaspiller ses talents et à dissiper ses énergies, s’occupant continuellement de projets vains et illusoires ; semant là où il n’y a rien à récolter, et allant constamment à l’encontre des opinions et des conseils des autres. Un tel individu peut s’emparer d’une fortune et elle sera dispersée, ou bien, doté de facultés supérieures, il les utilisera avec peu d’avantage.
Degré de dissipation.

Janduz :
« Un homme sème contre le vent. »

Symbole Sabian :
« Un lapin métamorphosé en esprit de la nature. »
Révélation de pulsions vitales inattendues latentes chez tous les êtres. Grandes potentialités créatives. L’élévation des pulsions animales à un niveau supérieur.

Kozminsky :
« Un homme faisant des bulles, un registre à ses pieds. »
Désigne celui qui risque d’être égaré et entraîné dans des entreprises qui ne peuvent aboutir qu’à l’échec et au regret. Même s’il tente d’initier les choses lui-même, il ressentira la mortification de voir ses espoirs s’envoler. Il doit se contenter de ne prendre aucun risque.
Degré d’incertitudes.

Degré 24 du Scorpion (23 à 24)

Calendrier Thébaïque :
« Une femme tenant de la main droite un fuseau. »
Caractère laborieux.

Volasfera :
« Un homme habillé de rudes vêtements taillant du bois près d’une cabane en rondins. »
C’est l’indication d’un esprit satisfait et laborieux, qui travaille paisiblement pour des choses utiles, et naturellement adaptable aux circonstances. Il saura façonner sa vie à partir des matériaux que la nature lui fournira en réponse à son travail, et à partir d’éléments aussi grossiers, il acquerra éventuellement une habitation et un nom qui seront légués aux générations futures. Le travail et la stabilité marqueront son caractère, tandis que la vertu et l’humilité orneront son âme.
Degré d’utilité.

Janduz :
« Un bûcheron coupe un arbre près d’une jolie cabane en bois pendant que sa femme file la laine. »

Symbole Sabian :
« Des foules descendent de la montagne pour écouter un homme inspiré. »
Le pouvoir des idées bien formulées de devenir des faits réels. Inspiration pratique, ou encore incapacité à faire face à un défi vital. La nécessité d’intégrer des expériences et des enseignements inspirants dans la vie de tous les jours.

Kozminsky :
« Un voyageur fatigué sur une route humide et poussiéreuse obtenant un verre d’eau d’une paysanne. »
Dénote celui qui donne et reçoit, qui aime une vie itinérante et fait face à des épreuves et des difficultés. Mais peu importe à quel point la route peut être difficile, la protection arrive à la fin de chaque journée.
Degré de réciprocité.

Degré 25 du Scorpion (24 à 25)

Calendrier Thébaïque :
« Un loup portant une oie à sa gueule. »
Instincts rapaces.

Volasfera :
« Un loup debout sur la carcasse d’un cheval. »
C’est l’indice d’un esprit prédateur et aventureux, avare et rusé, rapide à percevoir et à s’octroyer des intérêts, mais lent à cultiver les habitudes sociétales. Cela le conduira à la détresse et à une vie conflictuelle, il ne profitera pas longtemps de ses conquêtes. Ce qu’il aura arraché à quelqu’un, il sera contraint de le céder à d’autres ; et à cause de son égoïsme, ses amis l’abandonneront.
Degré de saisie.

Janduz :
« Un homme nage dans une mer agitée. »

Symbole Sabian :
« Une photographie aux rayons X. »
Pouvoir pénétrant de la réalité. Dépendance des faits extérieurs vis-à-vis des structures ou causes de base. La capacité d’acquérir une connaissance des facteurs structurels de toute existence.

Kozminsky :
« Un usurier comptant ses gains devant un coffre-fort rempli d’objets de valeur. »
Désigne celui qui est perdu dans le labyrinthe du gain et dont le seul bonheur est dans sa richesse toujours croissante. Sa nature est dure et il juge ses semblables selon ses propres normes. Sa devise est : Traiter tout homme comme un voyou jusqu’à ce que vous découvriez qu’il est honnête, et quand vous découvrez qu’il l’est, réfléchissez à nouveau avant de lui faire confiance.
Degré de dureté.

Degré 26 du Scorpion (25 à 26)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme chargé d’une besace pleine et courant. »
Inclination à s’emparer du bien d’autrui.

Volasfera :
« Un homme nageant dans une mer en colère. »
Personne de nature résolue et courageuse, insouciante du danger et disposée à prendre de grands risques pour le bien des autres. Le natif aura une vie difficile, avec de nombreux changements de fortune, et sera inhabituellement secoué par les vagues de l’adversité. Pourtant, il va endurer, et malgré sa disposition à aider les autres à son désavantage, il rencontrera la reconnaissance, voire l’honneur, en tant que vecteur d’espoir.
Degré de sacrifice.

Janduz :
« Le soleil levant éclaire une croix taillée dans le roc d’une colline près d’une petite chapelle. »

Symbole Sabian :
« Indiens faisant un camp dans un nouveau territoire. »
Capacité à se sentir chez soi dans n’importe quel environnement extérieur ou intérieur. Fonctionnement efficace. Se retirer dans le familier et le connu.

Kozminsky :
« Un joli petit oiseau debout sur le dos d’un lion, chantant. »
Dénote un personnage à la fantaisie charmante, un chanteur de chansons douces, une personnalité créative. Le natif est exposé à la ruse de ceux chez qui il a suscité des sentiments d’envie, mais il est sous une protection puissante et a peu à craindre. Qu’il sème des graines au lever du soleil de la vie et qu’il soit prêt à récolter la moisson au coucher du soleil.
Degré de poésie.

Degré 27 du Scorpion (26 à 27)

Calendrier Thébaïque :
« Deux hommes debout et conversant. »
Caractère sociable et sympathique.

Volasfera :
« Un guerrier empanaché, haranguant une multitude de soldats armés. »
Désigne celui qui a une force et une souplesse d’esprit, une langue persuasive et un esprit courageux. Le natif conduira les autres par le pouvoir de l’autorité couplé à la raison et soutenu par la capacité d’expression. D’un tel homme, un appel équivaut à un commandement, et une exhortation à un reproche. Il assumera de hautes fonctions et responsabilités dans la vie grâce à sa force intérieure.
Degré de persuasion.

Janduz :
« Un homme harangue la foule. A ses côtés, un livre et une épée sont posés sur une table. »

Symbole Sabian :
« Une fanfare militaire défile bruyamment dans les rues de la ville. »
Désir d’impressionner les autres par la gloire de son éminence sociale. Matérialisation de valeurs normalement subjectives. Spectacle.

Kozminsky :
« Un roi, tenant un disque solaire illuminé sur un fer de lance, parlant à ses ministres. »
Indique une personne capable de pensées élevées et de grandes envolées mentales. Ce natif possède une diplomatie subtile et forte qui ne peut pas être facilement évaluée par les autres, mais il se connaît, il connaît son propre esprit ambitieux et sa foi toujours plus grande ; une foi qui ne vacille jamais, peu importe qu’il se réjouisse des compliments ou qu’il doive se protéger des froncements de sourcils.
Degré de distinction.

Degré 28 du Scorpion (27 à 28)

Calendrier Thébaïque :
« Un temple. »
Élévation dans le sacerdoce.

Volasfera :
« Une éminence rocheuse dans laquelle est sculptée une croix de pierre. Elle se dresse face au soleil levant comme auréolée de lumière divine. »
Nature qui fait preuve de facultés supérieures, et d’une prédisposition aux études spirituelles et religieuses. L’esprit est ferme et fiable, les goûts sont monastique et austères, et tout le caractère est lumineux mais pondéré, fidèle et solitaire.
Degré de sécurité.

Janduz :
« Un loup s’enfuit après avoir volé une oie dans une ferme. Un autre loup hurle devant un cheval mort. »

Symbole Sabian :
« Le roi des fées se rapproche de son domaine. »
Nécessaire respect des valeurs symboliques porteuses de forces vitales. La capacité de l’homme à reconnaître et à rendre hommage à un Principe intégrateur au noyau de toute existence. Réalisation de soi par la dévotion.

Kozminsky :
« Un marin dirigeant un navire dans une mer agitée, regardant anxieusement devant lui. »
Dénote un esprit courageux, aventureux et scientifique qui osera et fera de quoi satisfaire les exigences des curieux. Sa vie sera exposée à de nombreux dangers, qu’il sera prêt à affronter pour la plupart, car il est barreur, et une mer agitée ne lui fait pas peur.
Degré d’aventure.

Degré 29 du Scorpion (28 à 29)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme assis, tenant un livre ouvert. »
Aptitude aux sciences.

Volasfera :
« Un homme assis à une table tenant un stylo. Devant lui, des cailloux sur une feuille de papier. »
Indique un esprit studieux et sérieux, se délectant des problèmes supérieurs de l’intellect, et disposé aux études comme la littérature, la science et surtout les mathématiques. Il peut devenir l’initiateur de certaines nouvelles méthodes de calcul, ou pionnier d’une nouvelle science. Il mènera une vie sédentaire et la fortune viendra à la fin.
Degré de facultés.

Janduz :
« Une femme en tenue d’apparat brandit un sceptre à tête de dragon autour duquel un serpent est enroulé. »

Symbole Sabian :
« Une femme indienne implorant le chef pour la vie de ses enfants. »
La médiation de l’âme entre l’esprit et la matière. Auto-éveil à la nécessité d’agir. L’amour comme principe de rédemption.

Kozminsky :
« Un professeur d’université donnant des conférences à ses étudiants. »
Désigne quelqu’un à l’esprit tout à fait capable et apte à jeter un peu de lumière sur les problèmes les plus sombres de la vie. Il est sans peur et cultivé, exprimant des théories et s’en tenant aux faits. Son influence en séduira plus d’un, et sa personnalité lui fera gagner la confiance.
Degré de performance.

Degré 30 du Scorpion (29 à 30)

Calendrier Thébaïque :
« Un serpent à tête de dragon. »
Esprit prudent et rusé.

Volasfera :
« Une femme en robe longue agite une baguette autour de laquelle s’enroule un serpent. »
Nature à la fois intelligente et rusée, capable d’affirmer son pouvoir sur d’autres par persuasion ou fascination. Le natif obtiendra un poste de commandement élevé ou une position de confiance, et le succès sera atteint par le charme personnel et la puissance magnétique.
Degré d’attraction.

Janduz :
« Un homme lit un livre à son bureau avec plusieurs échantillons de pierres placés devant lui. »

Symbole Sabian :
« Enfants en costumes d’Halloween se livrant à diverses farces. »
Nécessité de donner libre cours aux instincts asociaux dans le cadre des traditions sociales. Libération planifiée de la pression intérieure.

Kozminsky :
« Une main sortant du ciel tenant une paire de balances parfaitement équilibrées, l’étoile Vénus étincelante en dessous. »
Indique une personne ayant un idéal élevé de justice véritable qui, à son avis, n’est pas possible sans amour pur. Il est destiné à transmettre des connaissances pratiques et philosophiques qui aideront de nombreuses personnes sur le chemin rocailleux de la vie. Il est lui-même une personne juste et généreuse, ses principes guidant ses actes dans la vie.
Degré de justice.


Liste des degrés symboliques