Degrés symboliques du Lion

degrés lion

Interprétation des 30 degrés symboliques du signe du Lion.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30

Degré 1 du Lion (0 à 1)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme tenant de la main droite une tête de lion. »
Audace et puissance dans l’accomplissement des entreprises.

Volasfera :
« Là se tient un lion sur une élévation regardant le soleil se lever. »
Personne d’une extrême dignité de caractère, avec beaucoup d’autonomie, d’intrépidité, de noblesse et de liberté. ne personne ambitieuse, quelque peu jalouse, souvent sujette aux louanges et aux flatteries. Le natif sera apte à gouverner autrui, et maître de lui, mais à moins que le cœur soit gentil, il ne sera qu’un tyran pompeux.
Degré de dignité.

Janduz :
« Un lion sur un rocher regarde le lever du soleil, tandis qu’un homme brandit avec mépris une tête tranchée de lion. »

Symbole Sabian :
« En cas de stress émotionnel, le sang afflue à la tête d’un homme. »
Un symbole fondamental de l’Homme, l’entrée forcée et dangereuse dans le royaume de l’Âme. Irrésistible effusion de soi. Une irruption d’énergies bio-psychiques dans le champ de conscience contrôlé par l’ego.

Kozminsky :
« Un roi descendant de sa voiture recevant un document d’un groupe de citoyens. »
Celui qui sera habilité à exaucer ou à refuser d’exaucer les vœux des autres. Il atteindra une position d’importance et recevra de nombreux honneurs et avantages. La finalité porte sur une compréhension de l’usage, et non de l’abus, du pouvoir.
Degré d’autorité.

Degré 2 du Lion (1 à 2)

Calendrier Thébaïque :
« Un navire couché sur le flanc au milieu des flots. »
Malheur dans les entreprises qui emploient la navigation, et péril de mort par submersion.

Volasfera :
« Un fanion ou une banderole, comme ceux utilisés par les marins pour indiquer
la course du vent. »
Personne d’une nature extrêmement vacillante et de disposition faible et changeante, passant d’une opininion à une autre. Le consentement l’emporte généralement sur le sentiment, on est incapable de prendre des décisions indépendamment d’autrui. Le natif est susceptible de connaitre d’étranges revers de fortune, l’errance, de nombreux changements de lieux, peu de permanence lui sera assuré. Parfois excessivement plein d’espoir, puis déprimé et nerveux, il fera peu de progrès.
Degré de faiblesse.

Janduz :
« Les bannières flottent dans des directions opposées sur le mât d’un navire. »

Symbole Sabian :
« Une épidémie d’oreillons. »
Résultat constructif des désagréments de la vie dans le développement des valeurs communes. Le pouvoir de propagation des crises individuelles à travers une collectivité.

Kozminsky :
« Un rouleau de papiers tombé de la main d’un érudit mourant est rattrapé avec empressement par un éminent professeur sur le visage duquel il y a un regard de triomphe. »
Celui dont la jeunesse est menacée et qui entrera plus tard en possession de secrets matériels découverts par un autre après les avoir longtemps souhaités. Les ayant obtenues, il revendiquera ses découvertes comme les siennes, gagnant ainsi l’avancement professionnel et la réputation. Son triomphe peut durer jusqu’à ce qu’il rende son dernier souffle, alors il apprendra ce qu’en dépit de tout son savoir il ne sait pas, et son action d’ hier apportera le remords au lendemain.
Degré d’artifice.

Degré 3 du Lion (2 à 3)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme triste, assis sur un escabeau. »
Adversités, chagrins.

Volasfera :
« Une vague ligne de lumière nébuleuse, obscurcie par un nuage au milieu. »
Personne changeante, peu développée d’esprit, aux principes incertains susceptibles de conduire à la ruine et la turpitude morale. Le natif mènera une vie quelque peu irrégulière, et sera généralement inconséquent et peu fiable dans ses actions. L’obscurité dans laquelle cette personne sera de temps en temps sera due à son état d’esprit inachevé, et les mauvaises directions prises, le seront par ignorance de la faculté morale.
Degré d’errance.

Janduz :
« Un homme à l’air triste est assis sur un tabouret devant une lumière obscurcie par un nuage noir. »

Symbole Sabian :
« Une femme mûre, dans l’air du temps, qui se fait couper les cheveux. »
Sentiment de liberté par rapport à l’âge et prise de conscience de la valeur de la jeunesse. Auto-création et indépendance du destin. Volonté de relever le défi de l’âge en termes de glorification de notre société moderne de jeunesse.

Kozminsky :
« Une énorme tête humaine. De l’œil gauche émane un rayon de vapeur noire, du droit un rayon jaune, et du centre du front un rayon blanc. »
Désigne une personnalité remarquable qui a un compréhension des sujets complexes. Riche, courtisé et fort, il peut utiliser ses forces pour la bénédiction ou le fléau des hommes. Il y a aussi un côté entièrement occulte à ce degré qui exprime le même sens d’un point de vue spirituel.
Degré de leadership.

Degré 4 du Lion (3 à 4)

Calendrier Thébaïque :
« Un poisson flottant entre deux eaux. »
Caractère prudent, esprit rusé, astuce, perfidie.

Volasfera :
« Un chat à l’affût d’une proie. »
Personne des plus prudentes, à l’esprit circonspect et patient, capable d’aller au bout d’elle-même pour accomplir ses désirs. On est doué de diplomatie et de suavité, de retenue et de vigilance, désireux d’observer mais lent à tirer des conclusions, malicieux lorsqu’on l’excite mais pas colérique. Ferme dans ses attachements, c’est un ami fidèle et un ennemi implacable. Le natif réussira dans la vie à force de prudence et de persévérance.
Degré de circonspection.

Janduz :
« Au bord d’un étang, un chat guette une proie. »

Symbole Sabian :
« Un homme en tenue de cérémonie se tient près des trophées qu’il a ramené d’une expédition de chasse. »
Développement personnel à travers la culture des activités masculines. Soumission de l’individu au modèle social de comportement. Le masculin veut conquérir sa nature animale et impressionner ses pairs avec sa
compétence dans l’exécution des anciens rituels de pouvoir traditionnel.

Kozminsky :
« Un ambassadeur quittant la présence d’un prince qui sourit significativement à son chancelier. »
Celui qui peut être trompé par des sourires et des promesses. Il devrait être particulièrement attentif à ceux qui ont du pouvoir, et doit se méfier dans les négociations de livrer ses plans et ses aspirations à des adversaires rusés. La sagesse est dans le silence.
Degré de trahison.

Degré 5 du Lion (4 à 5)

Calendrier Thébaïque :
« Un serpent qui rampe à terre. »
Esprit envieux.

Volasfera :
« Un serpent enroulé autour d’un arbre, sa tête levée, prête à frapper. »
Personne dotée de pouvoirs scientifiques et douée pour l’apprentissage des arts subtils, capable de mener les recherches les plus élaborées avec patience et une intelligence de premier ordre. Néanmoins, il y a dans l’esprit du natif un certain degré de cupidité et de ruse, qui, sagement dirigé, sera d’un grand service au quotidien. Il y a aussi un sens aigu de la rivalité et de la compétition, un amour de l’aventure personnelle, qu’il utilisera de manière très fine. D’une façon générale, le natif est fin, rusé, prudent et très intelligent, mais jaloux et envieux. Succès modéré dans la vie.
Degré de subtilité.

Janduz :
« Un serpent enroulé autour du bas d’un arbre est prêt à attaquer, tandis qu’un autre serpent rampe dans l’herbe. »

Symbole Sabian :
« Des formations rocheuses dominent un profond canyon. »
Permanence des éléments de base dans la nature sous des changements et des accents temporaires. Endurance. Stabilité de la connaissance de soi. Le pouvoir structurant des forces élémentaires au cours du cycle long de l’évolution des planètes.

Kozminsky :
« Un avocat remettant un document devant un client, qui le signe. Ses yeux sont bandés. »
Celui qui devrait faire très attention à attacher son nom aux papiers et à la confiance qu’il accorde à des conseillers intéressés. Dans tous les écrits, il faut veiller à ce que le natif se sauve du chagrin, de la souffrance, et des résultats de l’action impulsive. Il devrait regarder plusieurs fois un stylo avant de le tremper dans l’encre.
Degré de complication.

Degré 6 du Lion (5 à 6)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme tenant de la main droite un glaive nu. »
Caractère agressif.

Volasfera :
« Deux épées croisées au-dessus d’un gantelet, formant un écusson. »
Personne d’une nature fière et martiale, avec un goût prononcé pour l’athlétisme, les audaces et les prouesses, les concours, les faits d’armes, etc. Un peu portée à l’argumentation et à la contestation, toujours prête à se précipiter dans les disputes quel que soit le danger. Le natif réussira comme soldat, ou dans une activité exigeant du courage et de la force, mais, à trop vouloir s’affirmer, sera passible de quelques revers de fortune. Degré de prouesse.

Janduz :
« Un escrimeur sans masque teste la souplesse d’une épée. A proximité, il y a deux sabres et un gantelet dans lequel est caché un poignard. »

Symbole Sabian :
« Une femme « conservatrice » à l’ancienne est confrontée à une fille dans l’air du temps. »
Réalisation d’une valeur subjective immuable au-delà des apparences changeantes. La nécessité de transcender notre asservissement à la mode, dans les mœurs comme dans les vêtements. Relativité sociale.

Kozminsky :
« Un lion accroupi dans une jungle avec un grand oiseau de type aigle dans sa gueule. »
Celui qui sera obligé de se battre et de lutter pendant une grande partie de sa vie et qui devra souvent faire preuve d’ingéniosité pour se libérer des enchevêtrements et des troubles. Il peut avoir des difficultés financières ou concernant la propriété ou les successions. En fin de compte, même au milieu des dangers, sa bonne étoile le protège, et il triomphe des ennemis et des mauvaises conditions.
Degré de stratégie.

Degré 7 du Lion (6 à 7)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme à cheval sur un lion. »
Sagesse, puissance de volonté qui conduira à la fortune.

Volasfera :
« Un sceptre, au sommet duquel brille un diamant comme une magnifique étoile. »
Le natif est né pour le pouvoir, l’éminence, la renommée. Il saura, par l’usage de ses nombreux talents, complété d’une volonté puissante, s’élever à une position de premier plan. Il y a dans le personnage une grande quantité de courage, de noblesse, d’énergie et d’endurance et le bon usage de ces qualités l’amèneront à occuper une position centrale.
Degré de supériorité.

Janduz :
« Un homme chevauchant un lion tient un sceptre surmonté d’un diamant étincelant. »

Symbole Sabian :
« Les constellations d’étoiles dans le ciel. »
Sens de l’émerveillement primordial et de la crainte devant la vie. Une foi inextinguible en un être spirituel complémentaire du nôtre. La permanence.

Kozminsky :
« Un livre, sur lequel est une couronne, reposant sur un trône d’or. »
Celui qui, par ses propres compétences et capacités, recevra des honneurs et atteindra une haute position et la reconnaissance. La persévérance et la foi sont essentielles, et s’il concerne le sens de ces deux mots en dehors des mots eux-mêmes il couronnera ses travaux de succès.
Degré de renommée.

Degré 8 du Lion (7 à 8)

Calendrier Thébaïque :
« Un foyer d’où s’élève une grande flamme. »
Acquisition de bien par les professions qui emploient le feu.

Volasfera :
« Une auréole de nuages, au milieu de laquelle apparaît un triangle de flamme, et un œil dans le triangle. »
Personne de nature exaltée, doués de facultés spirituelles, aux moyens desquelles il parviendra à un certain degré d’éminence dans les arts du feu et les activités spirituelles. L’esprit est juste, aspirant et noble, plein d’espoir, doté du feu divin d’une noble ambition ; intuitif, mais pas logique, bien qu’intense et sincère.
Degré d’ardeur.

Janduz :
« Au milieu d’un halo de nuages, un œil dans un triangle de flammes s’élève au-dessus d’un grand feu. »

Symbole Sabian :
« Un militant communiste diffusant ses idéaux révolutionnaires. »
Le pouvoir formateur de l’âme dans les moments d’intensité émotionnelle. La tentative émotionnelle et idéologique de revenir à un état de non-différenciation et le chaos comme prélude à un nouveau type d’ordre. Action catabolique.

Kozminsky :
« Deux amants marchant dans une clairière. Devant eux se trouvent deux colombes et un papillon aux couleurs éclatantes. »
Dénote d’un tempérament idéaliste et affectueux dont la nature poétique le mettra parfois hors de contact avec le monde des hommes, ses fausses idées de justice, et ses océans de douleur. Alors doit-il « chercher les terres forestières pour la paix et le ciel. » Il est de nature heureuse et généralement favorisé. Si l’horoscope montre le mariage, ce sera une union d’âmes.
Degré d’affection.

Degré 9 du Lion (8 à 9)

Calendrier Thébaïque :
Un homme richement vêtu. »
Orgueil et vanité, amour du luxe.

Volasfera :
« Un beau château, avec jardins et terrasses. Au premier plan un paon tranquille fait la roue. »

Janduz :
« Un paon déploie sa queue en suivant un noble en habit d’apparat. En arrière-plan, il y a un château avec ses jardins et ses terrasses. »

Symbole Sabian :
« Les souffleurs de verre façonnent de beaux vases avec leur respiration contrôlée. »
La nécessité d’impliquer ses énergies les plus spirituelles et vitales dans l’acte créatif, s’il est pour produire de nouvelles formes belles et significatives .. Révolution.

Kozminsky :
« Une dame, élégamment vêtue et parée de nombreux bijoux, debout devant un miroir. »
Dénote quelqu’un d’heureux, un peu superficiel, dont le désir est de faire bonne apparence et qui dépense beaucoup d’argent à cette fin. Mais les gloires qui brillent d’une grande âme brillent plus que les meilleurs diamants dans l’écrin le plus délicat, donnant une beauté durable qui vieillit et ne peut pas changer ni effacer le temps. Il y a deux faces à ce degré, et les deux se reflètent.
Degré de miroir.

Degré 10 du Lion (9 à 10)

Calendrier Thébaïque :
« Un squelette armé d’une faux. »
Caractère violent, enclin à des colères dangereuses.

Volasfera :
« Un chêne brisé par le vent, et en dessous se trouve le squelette d’une créature morte. »
Celui dont les principales ambitions n’arriveront pas à leur terme, par catastrophe ou mort prématurée. Ce degré lance un avertissement : ne construisez pas pour l’avenir, mais pour l’éternité, car il est très proche ; et si tu sèmes quelque chose, ne compte pas récolter, car les saisons ne sont pas entre tes mains; sème et construit pour le plus grand bien, et travaille dans l’espoir ! De caractère polyvalent, le natif est un peu morose et découragé, mais fort dans l’épreuve; et offrant un abri même à ceux qui ne le méritent pas.
Degré de péril.

Janduz :
« Un squelette est suspendu à la branche d’un chêne frappé par la tempête. »

Symbole Sabian :
 » Rosée matinale. »
Fraîcheur de la réponse spontanée à la vie et aux émotions. Légèreté édifiante dans l’expérience, ou bien glamour superficiel. Le sentiment exalté qui monte dans l’âme de l’individu qui a réussi à traverser la longue nuit qui a mis à l’épreuve sa force et sa foi. Transfiguration.

Kozminsky :
« Un soldat sauvant un camarade blessé sur un champ de bataille, une silhouette sombre et sinistre se dressant derrière lui. »
Personne courageuse, intrépide et noble dont la grandeur naturelle de l’âme est mus par les nécessités des autres, et qui place toujours le bien-être d’autrui avant son propre confort. L’envie et la méchanceté sont pourtant tournés contre lui . Il sera exposé à de nombreux et graves dangers, car le devoir est toujours sa première pensée.
Degré d’audace.

Degré 11 du Lion (10 à 11)

Calendrier Thébaïque :
« Une femme debout et découvrant sa gorge. »
Inclination à la débauche.

Volasfera :
« Un homme et une femme sont assis à une table, sur laquelle les mets et le vin sont généreusement abondants. »
Personne de nature très sensuelle, accro aux habitudes extravagantes, et apte à être facilement entraînée dans des voies dissolues par des compagnons mal choisis. Il y a très peu de fermeté ou de force dans ce natif, bien que la disposition soit intelligente, gentille et sociable. Le sens instinctif, cependant, est plus fort que le sens moral, et c’est là que réside le danger d’avilissement et de perte de vertu.
Degré d’auto indulgence.

Janduz :
« Deux femmes en tenue légère sont assises en compagnie d’un homme à une table où un dîner somptueux est servi. »

Symbole Sabian :
« Enfants sur une balançoire dans un immense chêne. »
Le pouvoir de soutien et de protection des origines ancestrales contre les émotions. Le pouvoir de la tradition qui abrite les prémices de l’expression individuelle. Activité spontanée de l’esprit innocent.

Kozminsky :
« Une troupe de vieux soldats barbares emportant des femmes en difficulté. »
Celui chez qui les sens luttent avec la maîtrise, dont la philosophie de la force s’effondre devant ce qui est vraiment réel. Le temps viendra peut-être où il sera forcé de s’arrêter, quand on lui fera voir certaines inutilités, et comment les choses se reflètent étrangement dans le monde de l’illusion. Il doit s’efforcer de ne pas devenir l’esclave de son moi inférieur et l’inducteur de ses propres dangers.
Degré d’indulgence.

Degré 12 du Lion (11 à 12)

Calendrier Thébaïque :
Une belle femme richement vêtue. »
Caractère réservé, mœurs chastes.

Volasfera :
« Un beau taureau, de couleur blanche, broutant à l’ombre d’un grand arbre qui se dresse dans un parc. »
La personne désignée par ce degré mènera une vie tranquille et réussie, et soit naîtra dans de grands domaines, ou se joindra à ceux-ci par le mariage. Le natif sera inébranlable, ferme de caractère, indépendant, très réservé, bienveillant, mais extérieurement rébarbatif, patient et prudent.
Degré d’avantage.

Janduz :
« Un beau taureau blanc broute à l’ombre d’un grand arbre près d’une femme qui lit tranquillement. »

Symbole Sabian :
« Une soirée entre adultes sur la pelouse éclairée par des lanternes colorées. »
Coïncidence des âmes humaines dans les moments de détente de l’effort. Examen ou perte de soi dans les valeurs sociales. Détente en groupe dans un environnement à la mode pour échapper à la routine du travail.

Kozminsky :
« Homme d’allure martiale et distinguée faisant l’aumône aux pauvres. »
Dénote quelqu’un de tempérament courageux et généreux qui est sérieux et sincère, défenseur des opprimés et qui fait partie de ce grand groupe qui ne peut pas être sourd aux gémissements des nombreux souffrants. C’est un militant, fort et généreux, et dans sa philosophie « la charité couvre une multitude de péchés ».
Degré d’humanité.

Degré 13 du Lion (12 à 13)

Calendrier Thébaïque :
« Un taureau debout dans un pâturage. »
Esprit réfléchi, fermeté, constance dans les desseins.

Volasfera :
« Un rocher saillant, sur lequel certaines touffes d’herbe tiennent une fine, mais certaine existence. »
Personne au caractère ferme et inébranlable, qui tient résolument à ses croyances et principes, même à son désavantage. À certains égards, l’esprit sera précoce et le natif montrera un certain degré d’affirmation de soi, mais, quel que soit sa volonté, les choses se feront telles qu’elles sont écrites.
Degré de constance.

Janduz :
« Un taureau triomphant se dresse au sommet d’un rocher, dans les crevasses duquel poussent quelques brins d’herbe. »

Symbole Sabian :
 » Un vieux capitaine de marine se berçant sur le porche de sa chaumière. »
Récompense de la croissance des royaumes extérieurs aux royaumes intérieurs. La sérénité à travers le dépassement des tempêtes. Douceur auto-acquise. Retraite.

Kozminsky :
« Un vieux chêne sur lequel brille le soleil de midi dans un ciel clair. »
Dénote une nature robuste, conservatrice et patriotique qui sera couvert de bénédictions et qui en fera bon usage. Sa position sera distinguée et sa sincérité forcera le respect même de ses ennemis. Il porte en lui une aura fine et pure qui profite à tous ceux qui entrent dans ses radiations.
Degré d’exaltation.

Degré 14 du Lion (13 à 14)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme debout, immobile. »
Indolence, paresse.

Volasfera :
« Une roue cassée repose sur le sol, tandis qu’un cheval broute près d’elle. »
Personne ayant des petites ressources, peu de puissance d’invention, et pas beaucoup de capacité exécutive. La natif est dans le laisser-aller, et dérive trop facilement au travers de la vie. Ce manque de direction le conduira dans de mauvaises conditions. Il peut être heureux, mais il est certain qu’il ne conservera pas sa fortune, par sa propre faute.
Degré sans but.

Janduz :
« Un homme regarde, impuissant, une roue cassée à moitié couverte d’herbes pendant que son cheval broute tranquillement. »

Symbole Sabian :
« Comme un chérubin, une âme humaine chuchote, cherchant à se manifester. »
Le désir d’être, de souffrir et de grandir qui amène l’Esprit sur Terre. Don de soi de toute son âme. Envie d’expérience et de réalisation de soi.

Kozminsky :
« Deux hommes lancent des pièces sous le regard d’un autre. »
Dénote quelqu’un de nature sportive dont l’instinct est très attaché à ces choses que le monde se contente de considérer comme des événements fortuits. Le natif ne s’intéressera pas beaucoup au hasard comme facteur susceptible de traitement scientifique. Il préfère toujours le considérer comme l’absolu inconnue et laisser le risque être la solution.
Degré de jeu.

Degré 15 du Lion (14 à 15)

Calendrier Thébaïque :
« Un lion couché sur l’herbe. »
Caractère ferme et calme qui se sent fort dans ses entreprises.

Volasfera :
« Une figure comme l’ange du soleil (Michael), debout, et frappant la terre avec la pointe d’une épée éblouissante. »
Personne de capacité très supérieure dans son domaine de prédilection, susceptible de gouverner. Un esprit un peu ambitieux, mais conscient de ses propres pouvoirs peu communs, qu’il utilise justement. Dans certaines sphères de la vie, le natif peut être une figure imposante, ou peut faire quelque chose qui peut appeler une large reconnaissance. La renommée et le pouvoir sont propices à ce degré.
Degré de supériorité.

Janduz :
« Deux mains tremblent au-dessus d’un homme et d’une femme qui marchent main dans la main. »

Symbole Sabian :
« Un spectacle se déplaçant le long d’une rue bondée de monde. »
Libération spectaculaire et dramatique des énergies subconscientes. Auto-exaltation pour l’approbation sociale.

Kozminsky :
« Une masse de roche noire au centre de laquelle se trouve un gros diamant. »
Celui qui est forcé de travailler dur pendant la plus grande partie de sa vie, mais qui possède en lui des dons brillants, dont l’un peut le faire progresser et le rendre célèbre.
Degré d’ascension.

Degré 16 du Lion (15 à 16)

Calendrier Thébaïque :
« Un âne bridé et qui rue. »
Caractère indisciplinable et qui recevra les rudes leçons de la fortune.

Volasfera :
« Un bélier debout sur un rocher aride, piaffe le sol. »
Personne de forte tête et téméraire, extrêmement impulsive, difficile à restreindre, un adversaire redoutable, un coeur chaleureux et un généreux ami. Le natif est effusif, enthousiaste et agité, mais capable de subsister avec peu de choses, et selon toute probabilité, il sera pauvre quoique dans un certain sens éminent.
Degré d’impulsion.

Janduz :
« Un beau bélier piaffe le sol aride d’un promontoire. Plus bas, un âne attaché à un arbre s’efforce de se libérer. »

Symbole Sabian :
« Grand soleil juste après un orage. »
Un retour aux valeurs après une crise de vie majeure. Pouvoir purificateur de la souffrance vaincu. Maîtrise de la tension ou de l’indifférence.

Kozminsky :
« Une pyramide au milieu d’un désert de sable, entouré de nuages noirs qui s’abaissent. »
Celui qui, au milieu des menaces, des difficultés et des oppositions, s’élève à une position de dignité et de responsabilité, et que les piqûres de l’envie commanderont. Il restera longtemps dans la matérialité avant de recevoir l’appel, et ressentira et déplorera ses erreurs. Il peut découvrir que la route du pouvoir n’est pas la route du bonheur.
Degré de vexation.

Degré 17 du Lion (16 à 17)

Calendrier Thébaïque :
« Un chameau debout. »
Caractère facilement irritable, mais incapable de nuire.

Volasfera :
« Un homme monté sur un chameau avec des accompagnateurs qui suivent. »
Désigne celui qui sera marqué par de longs et grands voyages. Celui dont la vie sera assaillie par des dangers de nature physique, qui quittera une maison modeste pour devenir une éminence dans un pays étranger. Le personnage est têtu, persévérant, très vindicatif, pas ingrat mais qui n’oublie pas les blessures. Le natif aimera quelque peu parader et se complimenter, et aura beaucoup de succès à la fin de sa vie.
Degré de voyage.

Janduz :
« Près d’une oasis, un homme riche voyage à dos de chameau accompagné de ses serviteurs. »

Symbole Sabian :
« La chorale bénévole de l’église fait une répétition pour un événement social. »
Le sentiment d’unité qui unit les hommes et les femmes dans leur dévouement à un idéal collectif.

Kozminsky :
« Un architecte debout près d’un bureau avec les plans d’un bâtiment devant lui. »
Personne douée de compréhension et de volonté, de perception et de vive imagination. En tant que théoricien, il est généralement juste dans ses déductions et il peut facilement matérialiser ses pensées.
Degré de connaissance.

Degré 18 du Lion (17 à 18)

Calendrier Thébaïque :
« Une clef dont la tête se divise en quatre branches »
Intelligence puissante, qui obtiendra des succès remarquables.

Volasfera :
« Un miroir lumineux dans lequel les rayons du soleil se réfléchissent. »
Personne extrêmement brillante et d’intelligence puissante, qui laissera sa marque dans le monde grâce à l’apprentissage et l’assimilation
des idées d’autres, ainsi que par ses inventions personnelles. La nature est sympathique, gentille et généreuse, il sera admiré pour ses bonnes actions.
Degré de brillance.

Janduz :
« Les rayons du soleil sont réfléchis par un miroir posé sur une table près d’une clé. »

Symbole Sabian :
« Un chimiste mène une expérience pour ses élèves. »
Application pratique des principes à la vie ordinaire. Illumination active ou éveil forcé aux potentialités intérieures. En s’interrogeant sur le processus caché de la nature, l’esprit humain expérimente le frisson de la découverte.Alchimie.

Kozminsky :
« Deux chercheurs d’or assis près de machines minières examinant un métal étrange inconnu de la science moderne, qu’ils ont trouvé parmi le quartz. »
Personne d’un esprit particulier et original avec un fort penchant à percer les nombreux mystères de la science. Peu orthodoxe dans ses méthodes de recherche, il n’est pas susceptible d’obtenir la reconnaissance de l’étudiant conventionnel, mais les autodidactes seront toujours attiré par lui. La personnalité est double, et il est capable de poursuivre deux pistes d’investigation à la fois.
Degré d’introspection.

Degré 19 du Lion (18 à 19)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme tirant un cheval par la bride. »
Caractère dépourvu d’initiative.

Volasfera :
« Un homme qui court face à un vent fort, mais faisant peu
progrès. Ses vêtements volent en lambeaux derrière lui. »
Indique un petit esprit, un manque de pouvoir exécutif et d’originalité de pensée. Une personne qui s’opposera néanmoins à l’opininion publique et encourra ainsi de sévères pertes et critiques. La nature est orgueilleuse et obstinée, sans originalité ni mérite distinctif.
Degré de folie.

Janduz :
« Un homme s’efforce de marcher contre un vent violent au lieu de monter sur son cheval qu’un serviteur tire par la bride. »

Symbole Sabian :
« Une fête sur une péniche. »
Le pouvoir transformateur de la joie pure sur l’existence routinière. Fraternité humaine dans l’effort de rendre la vie plus heureuse, plus libre. La jouissance d’une liberté temporaire vis-à-vis d’un comportement social rigide.

Kozminsky :
« Un géant tenant un certain nombre de cœurs saignants transpercés sur son épée. »
Dénote un homme d’une volonté irrésistible et d’une force magnétique qui ne recule devant rien pour réaliser ses ambitions. Il s’élève au pouvoir par le sang ou les larmes, ou les deux. Il manipule et contraint, et ceux qu’il contraint saigneront, car son travail est celui de l’orgueil matérialiste qui se dissout dans les feux de la haine.
Degré de compulsion.

Degré 20 du Lion (19 à 20)

Calendrier Thébaïque :
« Une main tenant un rouleau de papyrus déployé. »
Emploi auprès de personnages éminents.

Volasfera :
« Un croissant de lune joint à un brillante étoile. »
Le natif aura de nombreux changements dans la vie et finira par réussir grâce à son association avec une personne de haut rang et mérite. Il est doté d’une imagination puissante, très polyvalent et vif d’intuition. Il voyagera dans des pays lointains, et deviendra éminent par ses propres actes, en dehors de l’association sus-citée, qui cependant sera à la base de son succès.
Degré de distinction.

Janduz :
« Une lune croissante et une étoile brillent dans la nuit, et un bras émergeant d’un arbre en fleurs déroule un rouleau de parchemin. »

Symbole Sabian :
« Les Indiens d’Amérique effectuent un rituel au soleil. »
L’appel instinctif ou traditionnel de l’homme aux énergies vitales de base pour son bien-être. Un retour à la glorification des énergies naturelles. Culte.

Kozminsky :
« Un violon et un archet posés sur des feuilles de musique. »
Nature raffinée et harmonieuse, habile dans un art divertissant, et médium d’une certaine capacité. Il est doué comme compositeur de musique ou un art connexe.
Degré de raffinement.

Degré 21 du Lion (20 à 21)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme tenant une clef. »
Esprit concentré et maître de ses secrets.

Volasfera :
« Un visage humain surmonté d’un serpent enroulé, une main levée apparaît aussi.
Indique non seulement une nature puissante et autoritaire, mais aussi une compréhension aiguë des lois de la vie. Quelqu’un avec beaucoup d’introspection et de connaissance de la nature humaine, aux fortes sympathies, très discrète, doté d’un équilibre prudent entre puissance et effort, intuition et prévoyance, et diplomatie de premier ordre. Le natif aura de forts pouvoirs de concentration, une bonne mémoire, et sera amener à commander les autres grâce à son caractère pénétrant.
Degré de pénétration.

Janduz :
« Un homme émergeant de la brume tient une clé dans une main et lève l’autre main vers un visage en forme de lune, au-dessus duquel dort un serpent. »

Symbole Sabian :
« Les poulets intoxiqués battent des ailes vertigineusement en essayant de voler. »
Première réalisation instable de l’être spirituel. La première expérience souvent négative et parfois ridicule avec les enseignements spirituels. Expansion prématurée de conscience.

Kozminsky :
« Un homme en robe de magicien traçant des signes mystiques sur le sable du bord de mer dans le silence de la nuit.. »
Dénote quelqu’un d’esprit mystique qui est attiré par les rituels et le cérémonial. L’esprit est capable de penser sérieusement, de voir des miracles dans des actions qui, pour d’autres, paraissent tout à fait banales. Avec lui se dégage l’amour, la poésie et de merveilleux voyage.
Degré de mysticisme.

Degré 22 du Lion (21 à 22)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme couché sur un lit, la tête renversée. »
Faiblesse d’esprit, péril de maladie cérébrale.

Volasfera :
« Un nid de jeunes oiseaux, sur lequel on voit un faucon en vol stationnaire. »
Ce degré indique que le natif est son propre ennemi, et qu’il souffrira faute de soigner ses actions. En dehors de cela, qui découle d’une certaine innocence native, il sera en danger de blessures dans sa propre maison et par sa propre parenté. La vie est pleine de dangers de nature incendiaire, et il doit éviter les risques de blessures corporelles autant que possible. Il sera supplanté dans sa profession ou ce qu’il entreprend.
Degré de blessure.

Janduz :
« Un épervier plane au-dessus d’un nid d’oisillons. Dans la chaumière voisine, un homme est couché dans son lit. »

Symbole Sabian :
« Un pigeon voyageur remplissant sa mission. »
Le retour des énergies de l’âme au Soi central après une expérience significative. Aventure. Eclairage pratique. La spiritualité, en termes de formation au service de l’humanité.

Kozminsky :
« Un homme portant un oiseau dans une cage dorée. »
Celui qui risque d’être retenu d’une manière ou d’une autre et d’être déplacé à différents endroits au gré des autres. Il n’y a pas d’indication de mauvais traitement, mais le natif n’est pas libre. Il ne devrait jamais permettre aux autres d’avoir une influence sur lui de quelque manière que ce soit. Très médiumnique, mais peut être contrôlé par le visible comme par l’invisible.
Degré de restriction.

Degré 23 du Lion (22 à 23)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme à deux têtes, et regardant à la fois devant et derrière lui. »
Intelligence puissante, qui embrassera d’une même intuition le passé et l’avenir.

Volasfera :
« Une étoile brillante et bleu pâle, brillant au-dessus d’un lac limpide. »
Personne à l’esprit rapide, raffinée et à l’intelligence entraînée, qui se distinguera par ses pouvoirs mentaux. La nature sera paisible, harmonieuse et bienfaisante. L’esprit est très intuitif, et capable de hautes et soutenues envolées. Avec une bonne connaissance des caractères et une bonne dose de diplomatie. Le natif brillera comme une étoile dans sa sphère, et sera suivi par de nombreuses personnes.
Degré d’intelligence.

Janduz :
« Une étoile s’élève au-dessus d’un homme à deux têtes debout au bord d’un lac. »

Symbole Sabian :
« Une cavalière à cru dans un cirque fait preuve d’un talent dangereux. »
La suprématie donnée à l’homme qui a maîtrisé ses sens et ses émotions. Pleine utilisation des pouvoirs intérieurs. Audace et virtuosité.

Kozminsky :
 » Une trompette faite d’une corne de bélier baignée par les rayons du soleil. »
Dénote un agitateur d’hommes, destiné à l’action, qui apportera la lumière et le profit à l’humanité. Son chemin ne sera pas sans rudesse, et il sera fatigué de nombreuses fois. Alors le son du cor le réveillera à la compréhension de son travail et il verra la lumière.
Degré d’incitation.

Degré 24 du Lion (23 à 24)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme tenant de la main droite une scie. »
Caractère qui réfléchira avant d’agir.

Volasfera :
« Un homme abattant un arbre. »
Personne capable d’endurance et de travail difficile. Un esprit humble et sans ambition, de grandes sympathies et sentiments chaleureux, très attaché aux choses rustiques et à la vie forestière. Celui qui trouve son contentement dans le travail le plus dur, pourvu qu’il soit viril et produise des nécessités courantes. Ce degré désigne une personne d’une nature ingénieuse et robuste d’esprit, aux manières dures, mais au cœur doux, un bon ami.
Degré de simplicité.

Janduz :
« Un homme coupe un arbre avec une hache tandis qu’un autre homme scie une bûche. »

Symbole Sabian :
« Totalement concentré sur la réalisation spirituelle intérieure, un homme est assis dans un état de complète négligence de son corps. »
Développement spirituel au détriment du raffinement extérieur. Focalisation intérieure des énergies. Abnégation de soi. Concentration totale.

Kozminsky :
« Une vieille épée rouillée, sur laquelle pousse de l’herbe, à l’extérieur d’un chalet rustique. »
Celui qui après avoir lutté pour s’élever dans un monde d’illusion, se rend compte plus tard dans sa vie de la futilité de tout cela, et jetant son épée agressive, il se retire dans une vie de paix et de simplicité, tandis que l’épée se décompose et que l’herbe tendre la recouvre comme les fleurs sur une tombe.
Degré de renoncement.

Degré 25 du Lion (24 à 25)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme qui nage dans des flots agités. »
Caractère qui résistera aux difficultés, fortune laborieusement acquise dans la navigation. »

Volasfera :
« Un triangle renversé sur un terrain rouge. »
Personne très passionnée et de nature émotionnelle, qui souffrira à travers les séductions de l’autre sexe, et à un certain moment dans sa vie sera passible de suffocation ou de noyade. Le natif sera certainement en danger à travers l’élément aqueux. Les fortunes seront menacés de retournement, en raison de sa nature passionnée. On est incapable de toute stabilité d’effort, et en bref, aussi mou et instable que l’eau.
Degré d’instabilité.

Janduz :
« A l’orée d’une épaisse forêt, un homme laboure son champ avec deux bœufs forts et dociles. »

Symbole Sabian :
 » Un gros chameau traversant un désert vaste et inhospitalier. »
Supériorité du savoir et de la volonté sur la nature hostile. Maîtrise de soi mentale. L’autonomie face à une aventure longue et épuisante.

Kozminsky :
« Un poète lisant ses vers à un groupe de dames dans un vieux jardin de château. »
Celui dont la nature sera idéaliste et cultivée, et qui, malgré sa simplicité de caractère, n’est pas sans un degré d’orgueil. Cet alliage lui sert à exploiter des talents d’excellence artistique, et ne lui portera pas préjudice s’il est maintenu dans les limites.
Degré de proportion.

Degré 26 du Lion (25 à 26)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme qui fend du bois. »
Vie laborieuse.

Volasfera :
« Un bois épais au fond d’un champ, dans lequel un homme laboure avec un bœuf. »
Personne aux habitudes laborieuses, très attachée à la vie campagnarde, et un observateur de la nature. L’esprit est discret et modeste, très intelligent et doué de patience et de fermeté, capable de soutenir un travail de recherche ou de gros travaux d’ordre purement physique. Le natif aura de la chance, mais ne sera jamais très riche ou très en vue.
Degré de constitution.

Janduz :
« Un homme nage courageusement dans une mer agitée vers le rivage, sur lequel un triangle est planté avec une pointe vers le bas. »

Symbole Sabian :
« Après un gros orage, un arc-en-ciel. »
Promesse d’immortalité consciente après la mort des choses inutiles. Lien spirituel à travers le stress émotionnel. Bénédiction.

Kozminsky :
« Deux mains jointes sous une couronne florale. »
Dénote un être talentueux, poétique et scientifique qui gagne la confiance d’amis serviables grâce à son calme. Il est vrai et paisible et n’aime pas les querelles et les conditions perturbées. Il est prévenant dans ses relations avec les autres, et on peut compter sur lui pour garder un secret.
Degré de camaraderie.

Degré 27 du Lion (26 à 27)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme tenant de la main droite une faux. »
Amour du travail, et récolte de ses fruits.

Volasfera :
« Un poignard. »
C’est un signe de mauvais augure ! Cela peut signifier un danger pour le natif aux mains d’un ennemi, ou, plus encore malheureusement, l’inverse de cela. Il sera certainement de nature querelleuse et argumentative, livré à d’impulsives actions. Un esprit agité et destructeur, toujours en état d’alerte pour attaquer, s’opposer, discuter. Très exécutif, mais en aucun cas constructif, et donc susceptible de traverser la vie comme une tornade, remarqué mais non estimé.
Degré de destruction.

Janduz :
« Un poignard à double tranchant et une faux sont plantés dans le sol. »

Symbole Sabian :
« La luminescence de l’aube dans le ciel oriental. »
Pouvoir transformateur des impulsions créatrices qui amènent les idées à se manifester concrètement. Le défi exaltant des nouvelles opportunités au seuil d’un nouveau cycle.

Kozminsky :
« Une main saignante tenant une branche épineuse d’oranger sur laquelle pousse le fruit. »
Celui qui sera obligé d’acquérir de l’expérience à travers la souffrance, les pertes, et tromperie. Il est sincère et affectueux, et prêt à tout sacrifier pour aider les autres. Il sera à son tour patronné, et de ses anciennes souffrances sa renommée jaillira.
Degré d’approbation.

Degré 28 du Lion (27 à 28)

Calendrier Thébaïque :
« Trois hommes qui se promènent. »
Caractère sociable, mais indolent et indécis.

Volasfera :
« Deux mains liées dans une poignée amicale. »
Personne d’un caractère très aimable et de nature sociable, remplie de concorde et de bienveillance envers ses camarades. Une nature riche et désintéressée, capable de petites grandeurs au quotidien qui font de lui un homme bien-aimé, sinon remarquable. Il est vraisemblable que le natif jouera un rôle déterminant dans la formation de certaines grandes associations de coopération sociale, ou de perfectionnement intellectuel. Le natif est essentiellement constructif, conciliant et humain.
Degré de soutien.

Janduz :
« Deux cercles dorés liés par un ruban bleu flottent au-dessus de deux hommes et d’une femme marchant dans la campagne. »

Symbole Sabian :
« Beaucoup de petits oiseaux sur la branche d’un grand arbre. »
La nature sociale de l’expérience en tant qu’homme trouve son soutien dans un ensemble plus vaste d’être. Expression de soi normale et collective. Une ouverture large, et peut-être déroutante, à une multiplicité de potentialités inspirantes.

Kozminsky :
« Un flot d’huile tombant du haut des airs sur les eaux troubles en dessous. »
Celui qui exercera une discrimination dans les affaires de la vie quotidienne, qui possédera du tact, de la compréhension et de la diplomatie, ainsi qu’un aura magnétique qui lui permettra d’unifier les querelles dans une paix commune.
Degré de conciliation.

Degré 29 du Lion (28 à 29)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme et une femme se tenant par la main. »
Caractère aimable, échange de sympathie.

Volasfera :
« Deux cercles dorés reliés par un ruban bleu noué dans un double nœud. »
Nature unique, bienveillante, qui aura de la chance dans le mariage, et peut se marier deux fois. Le natif est un amoureux de la paix et de la concorde, un idéaliste qui incarne deux vies en une, un chercheur dans les choses célestes. Il se fera de nombreux amis sincères. Sa vie sera utile, aimable et sincère. Il atteindra ses ambitions et terminera ses jours en paix.
Degré d’union.

Janduz :
« Devant un lion richement harnaché, l’ange du soleil frappe le sol du bout de son épée, qui fait jaillir une pluie d’étincelles. »

Symbole Sabian :
« Une sirène émerge de l’océan prête à renaître sous forme humaine. »
Pur désir d’un nouvel ordre d’individualité. Point critique dans « l’évolution émergente ». Perspective, ou sentiment d’incompétence.

Kozminsky :
« Un homme grimpe sur une échelle et aider les autres qui forcent derrière lui. Au sommet, une figure voilée lui tend une couronne d’étoiles. »
Désigne quelqu’un qui a assez de pouvoir pour s’élever dans le monde et assez de cœur pour aider d’autres à s’élever. Son destin est de s’élever. C’est une âme sympathique et juste qui mérite la couronne du vainqueur, et chacune de ses actions de bonté envers ceux qui luttent et ceux qui souffrent lui apporte des bénédictions de puissance, ajoutant une gloire céleste aux récompenses qui l’attendent.
Degré de récompense.

Degré 30 du Lion (29 à 30)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme assis de côté sur un cheval. »
Dépendance, asservissement à autrui

Volasfera :
« Un chien en mauvais état se dresse en pleurnichant et grinçant des dents. »
Personne étroite et servile, ayant tendance à se plaindre et à se lamenter, au lieu d’agir et d’accomplir. Une nature auto- centré et morose, sans grande aide pour lui-même ou autrui.
Degré d’indigence.

Janduz :
« Un chien maigre crie et tremble de peur devant un homme à cheval. »

Symbole Sabian :
« Une lettre descellée. »
Foi fondamentale en la bonté de toute vie. Confiance irréfléchie ou désir de voir au fond de toutes choses. La prise de conscience par l’individu que toutes les pensées et tous les messages doivent inévitablement être partagés avec tous les hommes.

Kozminsky :
« Un steward de navire portant un bol de lys blancs enchanteurs. »
Dénote une personne changeante, aimant voyager. On gagne beaucoup d’avantages des navires, de la navigation, des moyens de transit et du public. Il rencontre son plus grand bonheur au cours d’un voyage. Il a généralement de la chance avec ses amis et dans toutes les affaires de la vie.
Degré de voyage.


Liste des degrés symboliques