Degrés symboliques du Taureau

degrés du taureau

Interprétation des 30 degrés symboliques du signe du Taureau.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30

Degré 1 du Taureau (0 à 1)

Calendrier Thébaïque :
« Un athlète terrassant un taureau par les cornes. »
Grande lutte et triomphe par l’adresse unie à la force.

Volasfera :
« Une femme au visage agréable, bien vêtue, se tient debout tenant une épée dont la pointe est vers la terre. Sa tête est illuminée par le soleil de midi, son visage est tournée vers le nord. »
Eprit contestataire, qui aura beaucoup d’ennemis et devra apprendre à se défendre.Quelqu’un que la vie placera sur un champ de lutte, mais qui, par sa force native et sa diplomatie, finira par l’emporter.
Degré d’auto-conservation.

Janduz :
« Tandis qu’une femme ailée tient à deux mains une épée pointée vers le bas, un athlète saisit un taureau par les cornes et l’abat. »

Symbole Sabian :
« Un ruisseau de montagne limpide. »
Pureté, excellence et disponibilité immédiate de la force et de la puissance de l’être. Rafraîchissement. Autosuffisance.

Kozminsky :
 » Une vapeur grise entourant un buisson de roses rouges sur lequel se trouve un papillon brillamment coloré. »
Personne dont la vie est menacée dans la petite enfance. Les idéaux sont élevés et il se délecte de tout ce qui est beau et doux. Le natif est un peu erratique et inconstant, trouvant l’herbe toujours plus verte ailleurs. Il incline vers le poétique et l’artistique, et peut exceller dans de telles voies.
Degré de culture.

Degré 2 du Taureau (1 à 2)

Calendrier Thébaïque :
« Une femme se suspendant à la queue d’un cheval. »
Indolence, paresse qui rendra inutile à soi-même et aux autres.

Volasfera :
« Un homme allongé sur le sol dans le derniers instants de la vie. Le soleil est couché au milieu des nuages. »
Personne pour qui la vie sera une dure leçon, dont l’ambition est susceptible de dépasser ses capacités. Verra trop grand et essuiera des déconvenues.
Degré d’auto-préservation.

Janduz :
« Un homme mourant est allongé sur le sol sous les rayons du coucher du soleil. Une femme à moitié nue passe, mollement allongée sur un petit char tiré par un cheval. »

Symbole Sabian :
« Un orage électrique. »
Le pouvoir cosmique capable de transformer toutes les implications de l’existence naturelle. Puissance et émerveillement des forces de la nature.

Kozminsky :
« Un cœur couronné sur le sommet d’un rocher aride qui s’avance hors de l’océan – une multitude d’oiseaux de mer blancs venant de l’est accélèrent vers lui en formant un croissant. »
Personne capable d’immenses sacrifices, qui s’abandonne sans attendre aucune récompense. La vie sera souvent solitaire et menacée par des tempêtes. Vers la fin, la sagesse et les valeurs triompheront, et la seconde moitié de la vie apportera d’heureuses promesses.
Degré de dévotion.

Degré 3 du Taureau (2 à 3)

Calendrier Thébaïque :
« Une vieille femme à demi voilée. »
Pour les femmes, une vieillesse avilie par des passions ridicules.

Volasfera :
« Une femme récolte des raisins, avec lesquels elle remplit de nombreux paniers. »
Accomplissement tardif. Personne qui récoltera des bénéfices et des plaisirs à la vieillesse. Dont la principale caractéristique est l’acquisition, et dont les conceptions rencontreront beaucoup de succès.
Degré d’acquisition et de récolte.

Janduz :
« Une femme mûre remplit plusieurs paniers avec les raisins qu’elle cueille. Une autre femme, dissimulant son visage sous une grande robe, la surveille. »

Symbole Sabian :
« Un bel escalier naturel mène à une pelouse de trèfles en pleine floraison. »
Invitation lancée par la nature à l’homme pour l’expression de soi. Expansion progressive de la conscience individuelle.

Kozminsky :
« Homme jetant à terre des poignées de graines qui, dès qu’elles se touchent, fructifient et s’inclinent vers lui. »
Personne chanceuse qui possédera un bon jugement, et fera les bonnes choses au bon moment. Son enfance sera remplie de lutte et de promesses, évoluant favorablement à mesure qu’il avancera dans les années. Avec une bonne connaissance de la nature humaine, le natif peut efficacement s’entourer des autres pour l’aider dans son travail. Et tout en tenant le travail pour la vraie nécessité de la vie, il connaît la valeur de la détente et du plaisir pour les autres comme pour lui-même.
Degré de fortune.

Degré 4 du Taureau (3 à 4)

Calendrier Thébaïque :
« Une femme tenant de la main droite un fouet. »
Caractère irascible.

Volasfera :
« Un brandon sous la patte d’un lion, il enrage contre lui. »
Personne révoltée, dont les affaires seront gâchées par sa propre violence, et dont la maison sera démembrée par les conflits. Nature colérique, dont la force sera tournée contre lui-même.
Degré de désintégration.

Janduz :
« Un lion irrité par un morceau de bois qui brûle essaie de l’attraper avec sa patte, tandis qu’une sorte de furie fait claquer un fouet sans but. »

Symbole Sabian :
« Le pot d’or au bout de l’arc-en-ciel. »
Ressources illimitées. Sentiment de puissance débordant. La prodigalité de l’union du céleste et du terrestre.

Kozminsky :
 » L’arène d’un cirque lors d’un spectacle nocturne. Le maître de piste au centre encourageant un grand cheval blanc galopant autour de l’anneau, une gymnaste debout sur le dos de l’animal tenant un cerceau de feu.
Personne dont le destin est de s’exposer au public. Le natif sera impulsif, audacieux et courageux, et sera doué d’une force de contrôle et magnétique. Il voyagera et se déplacera beaucoup, et sera exposé à des dangers avec ou sans conséquence.
Degré d’intrépidité.

Degré 5 du Taureau (4 à 5)

Calendrier Thébaïque :
« Un bœuf accroupi près de sa crèche. »
Caractère pacifique.

Volasfera :
« Un homme au visage bienveillant se tient près d’un chalet en train de couper du bois. Autour de lui se trouvent des vergers remplis de fruits. Près de lui, un moutons paisse. »
Personne aimant la nature et se contentant de ce qui l’entoure. Bonne volonté naturelle, dont l’ambition est de profiter du moment présent, et le travail sa récompense.
Degré de richesse de cœur.

Janduz :
« Un homme à l’air bienveillant coupe du bois. Il est entouré d’un verger avec des arbres chargés de fruits, un pré où paissent des brebis, et un hangar dans lequel un bœuf se repose. »

Symbole Sabian :
« Une veuve devant une tombe ouverte. »
Impermanence des liens matériels et sociaux. Rejet du passé.

Kozminsky :
 » Deux jeunes hommes portant d’énormes grappes de raisins sur une perche, donnant librement les fruits à des groupes d’enfants. »
Personne qui gagnera beaucoup par ses efforts et sa persévérance, et qui sera béni. Il apportera le bonheur et soulagera le fardeau de beaucoup, s’attirant à lui les bonnes pensées des autres.
Degré de bienfaisance.

Degré 6 du Taureau (5 à 6)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme à trois têtes, étendant la main droite. »
Célébrité acquise par la science.

Volasfera :
« Un homme dans la fleur de l’âge se tient sur une estrade, dans sa main droite un rouleau de papiers, et sur sa tête une couronne de laurier. »
Réussite par l’intellect. Personne qui possède un grand esprit de pénétration et de compréhension qui le rendra aimé, admiré et respecté de tous.
Degré de richesse d’esprit.

Janduz :
« Dans une salle de conférence, un homme au faîte de sa gloire se tient debout sur un podium avec un parchemin de papier à la main et une couronne de lauriers sur la tête. Parmi les participants, il y a un homme tricéphale qui regarde dans des directions différentes.

Symbole Sabian :
« Un pont en cours de construction à travers une gorge. »
Conquête des difficultés et des limites par l’intelligence. Effort dirigé vers la résolution d’un problème. Dépasser les obstacles.

Kozminsky :
« Un juge en tenue officielle tendant un livre à un étudiant, qui tend les mains pour le recevoir. »
Personne qui s’élèvera à une position d’importance, et dont les missions et l’ambition seront d’instruire, d’inspirer et d’encourager les talents. Ses actes refléteront sa propre réussite.
Degré d’illumination.

Degré 7 du Taureau (6 à 7)

Calendrier Thébaïque :
« Une belle femme debout. »
Orgueil et vanité.

Volasfera :
« Une belle vache, broutant dans un parc, à l’ombre de deux arbres. »
dont la richesse résidera dans le
Personne dont la richesse réside dans ses qualités naturelles. Son esprit est complaisant, content, incapable de grande détresse. Elle séduit par son physique, pas par son esprit. Indique le confort et le bonheur dissocié du travail, un certain luxe. Succès et contentement dans les attachements.
Degré de richesse corporelle.

Janduz :
« Une belle vache paît dans un parc tandis qu’une belle femme admire son visage dans un miroir à main. »

Symbole Sabian :
« Une femme samaritaine vient puiser de l’eau au puits.
Retour aux sources anciennes de l’être. Rencontre de la tradition et du créatif pour une nouvelle évolution.

Kozminsky :
 » Un beau cygne blanc nageant sur un lac lisse bordé de lys, d’herbes et de jolies petites fleurs sauvages.
Vie tranquille et romantique. Le natif est doué pour la poésie et peut l’exprimer au travers de la nature avec une charmante simplicité. Sensible aux conditions extérieures, il devra se tenir loin du monde extérieur.
Degré de tranquillité.

Degré 8 du Taureau (7 à 8)

Calendrier Thébaïque :
« Une femme triste, assise sur un tas de pierres. »
Chute dans l’abjection.

Volasfera :
« Un vieil homme, mal vêtu, se tient au bord d’une rivière, d’où il
ramasse des bouts de bois et de la paille avec un râteau. »
Esprit un peu rétrograde, qui par sa fermeture fait des erreurs qui conduisent à sa spoliation. Pensera gagner en confort en choisissant des voies faciles mais se retrouvera sans rien.
Degré de lassitude.

Janduz :
« Un vieil homme s’efforce de pêcher quelques branches d’une rivière en crue, tandis que sa femme, assise sur un rocher et enveloppée dans son propre chagrin, semble indifférente à ce qui l’entoure. »

Symbole Sabian :
« Un traîneau sans neige. »
Indépendance de la volonté du moi vis-à-vis des circonstances extérieures. Nécessité d’anticiper ce qui est prévisible.

Kozminsky :
 » Un arbre sans feuille, dans une plaine, courbé par un violent coup de vent qui siffle sauvagement à travers les branches. »
Personne qui rencontre de l’opposition, des obstacles et des ennuis, qui sera obligé de lutter contre l’adversité. Il est conseillé d’éviter les risques, aussi prometteurs soient-ils.
Degré d’empêchement.

Degré 9 du Taureau (8 à 9)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme chassant devant lui des brebis et des chèvres. »
Acquisition de biens dans une profession agricole, surtout dans le commerce des petits bestiaux.

Volasfera :
« Un homme corpulent, marchant parmi les pigeons, qui affluent sur le sol à ses pieds. »
Personne dont l’intérêt principal est sa maison et ses enfants. Attire la jeunesse par son esprit pacifique et bienveillant, et inspire la confiance. On suit ses traces en toute sécurité, sa vie passe par un chemin facile jusqu’à une fin paisible.
Degré de ministère.

Janduz :
« Un homme heureux et prospère nourrit son bétail et ses volailles. »

Symbole Sabian :
 » Un sapin de Noël décoré. »
Capacité à créer son propre bonheur. Foi en un renouvellement cyclique.

Kozminsky :
« Fermier conduisant une charrette remplie de fruits, que picorent des oiseaux. »
Acquisition par le travail et l’application, mais manque de vigilance face à la cupidité des autres. Tendance à une vie facile, les gains proviennent du travail, de l’artisanat, et de la gestion de ses propres affaires. Mais on peut être victime de tromperie ou traîtrise, et on ne devrait jamais se mettre entre les mains des autres lorsque son son propre bien-être est concerné.
Degré de tromperie.

Degré 10 du Taureau (9 à 10)

Calendrier Thébaïque :
« Un chien jouant entre deux femmes. »
Paresse, perte de temps, amour des plaisirs sensuels.

Volasfera :
« Un bœuf endormi, allongé sur le sol, dans les rayon du soleil. Sur son dos deux oiseaux sont perchés. »
Nature oisive et complaisante, dont le plaisir est dans les appétits physiques et leur satisfaction. Ce qui lui apportera des ennuis et des personnes parasites qui profiteront de lui.
Degré de grossièreté.

Janduz :
« Tandis qu’un bœuf dort sous le soleil, deux oiseaux se perchent sur son dos. Deux femmes gaies jouent avec un chien, près d’un serpent. »

Symbole Sabian :
« Une infirmière de la croix rouge. »
Don sans retenue de soi au service de ses semblables. L’expression de soi par la compassion.

Kozminsky :
 » Une femme élégamment vêtue assise au bord d’un lac placide, regardant attentivement le visage d’un homme reflété dans l’eau. »
Personne aux goûts et aux sentiments raffinés, dotée d’un pouvoir de clairvoyance et savoir-faire artistique. Une union avec une âme-sœur peut apporter harmonie ou complications.
Degré de description.

Degré 11 du Taureau (10 à 11)

Calendrier Thébaïque :
« Un corbeau perché. »
Cupidité, avarice.

Volasfera :
« Un homme assis sur un trône, tenant un sceptre, couronné, et avec des signes de richesse autour de lui. »
Personne qui, quelle que soit sa condition de naissance, obtiendra la richesse et la célébrité grâce à sa perspicacité plus que par son intégrité. Son maître-mot est la vigilance.
Degré d’auto-suffisance.

Janduz :
Un homme couronné est assis sur un trône, un sceptre à la main. Les signes de sa richesse sont dispersés autour de lui. Perché sur un candélabre, un corbeau regarde l’homme avec envie.

Symbole Sabian :
 » Une femme arrosant des fleurs. »
Partenariat créatif de service et de beauté entre l’homme et la nature. La riche réponse de la nature aux soins ou au manque de soins de l’homme. Cultiver ses facultés.

Kozminsky :
« Un moine sur un chemin rocailleux donnant à boire et à manger à un pauvre voyageur tombé en chemin. Une ancre rayée au-dessus de sa tête. »
Nature religieuse et caritative qui possède une haute compréhension de la fraternité des hommes et de l’unité humaine, lorsqu’elle n’est pas détournée par des puissances maléfiques. Toujours prêt à partager ce qu’il a avec ceux qui sont moins fortunés et porteur d’espoir. Sa confiance en l’humanité n’est jamais ébranlée.
Degré de délivrance.

Degré 12 du Taureau (11 à 12)

Calendrier Thébaïque :
« Deux femmes, les mains entrelacées. »
Bienveillance, échange de mutuelles sympathies.

Volasfera :
« Une fleur d’une teinte orange vif, sur laquelle deux papillons vont se reposer et déployer leurs ailes. »
Nature sympathique et gracieuse, toujours prêt à plaire aux autres, et soucieux de la reconnaissance et l’affection de ceux à qui il est dévoué. Désire la paix et la concorde, et trouve plaisir à s’associer avec des caractères semblables. Personne pleine d’espoir et heureuse, à laquelle les cieux souriront.
Degré de réciprocité.

Janduz :
« Deux papillons battent des ailes en se reposant sur une fleur orange clair à côté de deux femmes se tenant par la main. »

Symbole Sabian :
« Un jeune couple se promène dans la rue en faisant du lèche-vitrines. »
Intérêt pour la vie extérieure et socialisation des désirs. Fascination pour les produits de consommation. Projection.

Kozminsky :
 » Deux mineurs travaillant à flanc de montagne déterrent une grande masse d’or scintillante. »
Nature chercheuse qui connaît la vraie valeur du travail. Il ne s’épargnera jamais jusqu’à ce que son but soit atteint. Avec lui la persévérance l’emporte en vertu de son destin.
Degré d’endurance.

Degré 13 du Taureau (12à 13)

Calendrier Thébaïque :
« Deux femmes qui se battent. »
Caractère violent et hargneux.

Volasfera :
« Deux chiens qui courent, l’un portant un os, l’autre à sa poursuite. »
Nature sujette à des actes illégaux, envieuse et querelleuse. Susceptible de tricher, et de poursuivre des chimères sans savoir profiter de ce qu’il a. Peu de satisfaction et d’envies assouvies.
Degré d’égoïsme.

Janduz :
« Un chien court après un autre chien qui a un os dans la gueule tandis que deux commères se crient des insultes. »

Symbole Sabian :
« Un porteur transportant de lourds bagages. »
Joie de l’effort fourni. Foi dans les résultats éventuels de son action. Degré d’autonomie.

Kozminsky :
« Un juge dans une cour de justice fronçant les sourcils à un homme tenant un document. »
Celui qui est énergique et actif, mais qui est menacé de disgrâce, aux préjugés et aux jugements défavorables. Il a des épreuves dans la vie, et souffre beaucoup, et il est susceptible de s’opposer ou de se voir opposer l’autorité. Si Mercure est faible ou affligé dans l’horoscope, le natif souffre dans les affaires légales, mais si cette planète est forte c’est un pionnier qui lutte pour la liberté.
Degré de préhension.

Degré 14 du Taureau (13 à 14)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme tenant un bâton par le travers. »
Présage de caractère conciliateur.

Volasfera :
« Une table sur laquelle un angle droit et un avion sont couchés. »
Nature humble et industrieuse, qui trouve du plaisir dans le travail. Homme de justice, de droiture et de force, dont la vie sera consacrée à apporter la paix aux autres, et dont les fins seront honorées par les fruits du bien faire. Sens de la justice et de la fraternité.
Degré de libéralité.

Janduz :
« Les appareils de mesure sont soigneusement rangés dans un petit atelier de menuiserie. La porte est grande ouverte, mais un homme fort bloque le passage avec une longue tige qu’il tient en travers de l’entrée. »

Symbole Sabian :
« Sur la plage, les enfants jouent pendant que les coquillages jouent au bord de l’eau. »
Réalisation de l’unité de la vie dans la multiplicité de ses formes. Contact inconscient avec des stades supérieurs de l’être. Vivre et laisser vivre.

Kozminsky :
« Une vierge vêtue de blanc, avec une étoile brillante au-dessus de sa tête, joignant les mains de deux hommes sur le point de se quereller. »
Celui dont l’amour de l’harmonie s’ajoute à la beauté d’une nature spirituelle. Pour lui, il n’y a pas de vertu supérieure à la paix. Doué d’une personnalité aimable et de force magnétique, sa puissance se fait sentir et respecter.
Degré d’amour harmonieux.

Degré 15 du Taureau (14 à 15)

Calendrier Thébaïque :
« Sept ibis volant à tire d’ailes. »
Caractère aventureux, inconstant et volage.

Volasfera :
« Un homme vénérable assis dans une lumière incertaine; devant lui plusieurs livres, et diverses publications scientifiques et instruments l’entourent. »
Nature studieuse et intuitive, sait voit à travers les autres. Un être consacré au sens profond du fonctionnement de la nature, et agissant pour d’obscures motifs. Personne d’une grande autonomie, encline à la solitude, et pourtant toujours entourée d’amis; celui qui sera recherché alors que lui-même ne cherche personne.
Degré de mystère.

Janduz :
« Un homme d’âge moyen assis à une table avec un gros livre et des outils scientifiques regarde sept ibis volant à sa fenêtre. »

Symbole Sabian :
« Un homme élancé au chapeau de soie, emmitouflé contre le froid, brave une tempête. »
Suprématie de l’esprit conscient sur les forces brutes de la nature. Pleine appréciation des difficultés extérieures. Le courage nécessaire pour faire face aux crises.

Kozminsky :
« Un étudiant avec une lampe à la main, debout à l’entrée d’une caverne d’où sortent des nuages de vapeur douce, légère et rosée. »
Personne dont les goûts et les désirs sont dirigés vers la compréhension des secrets qui reposent sous le voile. A ramené sur terre de sources divines, les connaissances qui lui permettent de trouver l’entrée de la caverne des joyaux cachés. Mais il est douteux qu’il puisse y pénétrer, car l’entrée est gardée par des couleurs sublimes et intenses causées par des vibrations excessives pour le corps humain. La lumière et la vapeur sont plus puissantes et efficaces que des dragons de feu.
Degré d’Initiation.

Degré 16 du Taureau (15 à 16)

Calendrier Thébaïque :
« Une femme tenant une rose d’or et une rose d’argent, qu’elle incline l’une vers l’autre. »
Caractère observateur et réfléchi, esprit fin, pénétrant, qui saura choisir la meilleure voie de l’avenir.

Volasfera :
« Deux vaches blanches sont debout ensemble dans une jungle; derrière elles se trouve un tigre prêt à bondir. »
Nombreux avantages au début de la vie, mariage prospère, mais par un faux sentiment de sécurité basculera dans la ruine et le chagrin.
Degré de relâchement.

Janduz :
« Deux vaches blanches dans la jungle ne voient pas le tigre qui est prêt à bondir sur elles. A proximité, une femme assemble les deux roses qu’elle vient de cueillir dans un rosier, une blanche et une noire. »

Symbole Sabian :
« Un vieux professeur aux savoirs traditionnels n’intéresse pas ses élèves. » Insuffisance de l’expérience face à certaines crises. Frustration créatrice et solitude spirituelle.

Kozminsky :
« Une colombe blanche, ornée d’un ruban rose auquel est attaché un petite cloche, debout sur l’épaule droite d’un homme buvant du vin. »
Celui à l’esprit joyeux et convivial qui sera favorisé par les femmes et Vénus. Tendance à trop d’indulgence, mais sa capacité à développer de la retenue maintient le natif dans une voie droite et heureuse.
Degré de bien-vivre.

Degré 17 du Taureau (16 à 17)

Calendrier Thébaïque :
« Un taureau attaché à un arbre par le milieu du corps. »
Caractère impuissant et menace d’un avenir chargé d’embarras.

Volasfera :
« Un homme nageant dans la rivière à contre-courant et ne faisant pas de progrès. »
Vie de labeur sans beaucoup de fruits ; mauvaise utilisation de l’effort par ignorance des lois naturelles, échec conséquent dans la vie.
Le natif sera impopulaire, évoluant à contre-courant, et à force d’efforts, se blessera lui-même.
Degré de futilité.


Janduz :
« Au milieu d’un paysage aride, un homme nage à contre-courant d’une rivière, tandis que sur la rive, un taureau attaché à un arbre s’efforce de se libérer. »

Symbole Sabian :
« Une bataille symbolique entre épées et torches. »
Lutte entre la puissance et l’illumination, les désirs physiques et les inspirations supérieures. Refus de dépendre du passé et Auto-orientation.

Kozminsky :
« Une mouette volant au-dessus des eaux de l’océan. »
Personne libre comme l’air, courageuse, spirituelle, agitée et inapte à la routine de la vie quotidienne. Les attentions de la petite enfance lui sont essentiels. Il est d’un tempérament vagabond et de fréquents changements l’attendent.
Degré d’errance.

Degré 18 du Taureau (17 à 18)

Calendrier Thébaïque :
« Deux taureaux qui se battent à coups de tête. »
Caractère irascible, emportements dangereux.

Volasfera :
« Deux taureaux sont vus se battre ensemble. »
Caractère pétulant et guerrier, toujours prêt à prendre les armes pour la moindre cause. Danger par sa propre main, autant que par celle de ses opposants. Nombreux ennemis.
Degré de confrontation.

Janduz :
« Dans la cour d’une ferme, deux taureaux et deux boucs à tête plate. »

Symbole Sabian :
« Une femme aérant un vieux sac à travers une fenêtre ensoleillée. »
Révolte contre les aspects sombres de l’être. Psychanalyse. Insatisfaction de soi et volonté de purification.

Kozminsky :
« Un héraut vêtu de façon criarde, soufflant de la trompette, au son de laquelle deux chevaliers, l’un sur un porteur blanc, l’autre sur un noir, se précipitent l’un vers l’autre avec des lances serties. »
Nature d’une disposition fortement martiale qui aime la lutte, le spectacle et les paillettes, et désire se faire entendre. Dans sa tête s’agite une guerre continuelle entre le bien et le mal, et la victoire ne dépend que de lui-même.
Degré de combativité.

Degré 19 du Taureau (18 à 19)

Calendrier Thébaïque :
« Une femme transvasant de l’eau d’une urne dans l’autre. »
Douceur.

Volasfera :
« Une femme, légèrement vêtue, est allongée dans un champ, entourée de fleurs violettes. »
Nature douce, inoffensive mais faible, encline à l’indolence ou au désespoir. Tandis que la Nature est luxuriante et fertile, et que tout autour parle de la richesse acquise par le travail, le natif reste en retrait faute de détermination.
Degré d’incompétence.

Janduz :
« Une femme vêtue de vêtements légers est allongée dans un champ fleuri pas très loin de son amie qui joue au bord d’un fleuve et verse de l’eau d’une amphore à l’autre. »

Symbole Sabian :
« Un nouveau continent émergeant de l’océan. »
Potentialités nouvelles après les crises. Originalité, créativité et spontanéité.

Kozminsky :
 » Un archer, vêtu de rouge, tirant des flèches vers la Lune. »
Personne incapable d’estimer ses capacités et qui tente des choses téméraire et inutile. Il y a une tendance à l’irritabilité, à l’agressivité, et un manque de maîtrise de soi. Il côtoiera l’impopularité et souffrira de ses propres actions.
Degré de futilité.

Degré 20 du Taureau (19 à 20)

Calendrier Thébaïque :
« Deux chiens qui se mordent. »
Caractère envieux et colère.

Volasfera :
« Une corbeille, ou un corbeau, sur un pot à eau. »
Nature ingénieuse et astucieuse, qui planifie des méfaits même envers les innoffensifs. Celui qui se trouvera reflété dans ses propres desseins, et finira par se blesser lui-même.
Degré d’envie.

Janduz :
« Dans une grande cuisine, un corbeau perché sur une cruche regarde deux chiens se mordre. »

Symbole Sabian :
« Des traînées de nuages, comme des ailes, ruissellent dans le ciel. »
État de conscience exalté, légèreté et grandeur d’être et de compréhension. Expansion spirituelle.

Kozminsky :
 » Un vol d’aigles blancs. »
Personne dont les pensées sont hautes et dont les ambitions sont sereinement régulées. Il s’élève dans la vie, gagnant le commandement et le respect. Il est clairvoyant et ses vertus lui permettent d’accomplir des bonnes œuvres.
Degré de célébrité.

Degré 21 du Taureau (20 à 21)

Calendrier Thébaïque :
« Un ours regardant derrière lui et montrant les dents. »
Caractère irascible et enclin à mal faire.

Volasfera :
« Un hibou, perché sur un arbre, dans les branches duquel un serpent est enroulé. »
Disposition silencieuse et vigilante, encline à la prudence, à la méthode et à l’épargne, mais susceptible d’agressions provenant de sources inattendues, qui renverseront de nombreux plans soigneusement conçus.
Degré d’anticipation.

Janduz :
« Un hibou perché dans un arbre observe un serpent qui s’enroule autour d’une branche. En dessous, un ours s’abrite sous les buissons et montre ses dent. »

Symbole Sabian :
« Le doigt pointe vers les passages significatifs d’un livre. »
Symbole de discrimination spirituelle, de capacité à aller au cœur de n’importe quel sujet. Apprendre à discerner ce qui a de l’importance pour soi, que ce soit dans la culture ou dans la religion.

Kozminsky :
 » Un cheval de course avec le numéro 3 sur son tapis de selle entre dans un parcours. »
Personne de tendance sportive qui se complaît dans les épreuves d’adresse et qui est généralement chanceuse. Sa nature est généreuse, sympathique et intéressante. Ce qui lui vaut de nombreux amis et une grande popularité.
Degré de sportivité.

Degré 22 du Taureau (21 à 22)

Calendrier Thébaïque :
« Trois hommes qui se tiennent par la main. »
Impuissance par inertie.

Volasfera :
« Un champ d’herbe riche dans lequel se dresse un arbre. Un essaim d’abeilles encercle l’arbre. »
Personne dont les efforts seront couronnés de succès et dont la diligence conduira à l’acquisition d’argent et d’amis. Le travail et l’épargne seront les caractéristiques du natif, et le succès viendra par ses qualités plutôt que par des faveurs de fortune.
Degré d’utilité.

Janduz :
« Au milieu d’un champ herbeux, un bel arbre est l’abri d’un essaim d’abeilles. Sous l’arbre, deux hommes échangent une chaleureuse poignée de main. »

Symbole Sabian :
« Une colombe blanche survolant les eaux troubles. »
Liberté de compréhension, force basée sur la compréhension de sa mission. L’inspiration spirituelle qui vient à l’individu dans le dépassement de la crise.

Kozminsky :
« Une main tenant une torche dans l’obscurité. »
Porteur de lumière dont la mission est de guider les autres et de les élever. Quelle que soit l’obscurité du chemin, sa présence inspire la luminosité. Il n’y a pas de faiblesse dans ce natif, qui sait exactement ce qu’il a à accomplir dans ce monde et qui le fait.
Degré de direction.

Degré 23 du Taureau (22 à 23)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme tombant sur le dos. »
Insuccès ou ruine de toutes les entreprises.

Volasfera :
« Un roi est assis sur un trône ; derrière lui se tient une silhouette voilée de noir. »
Celui qui subira le malheur au sommet de sa carrière et dont la sévérité de la chute sera proportionnelle à la hauteur qu’il a atteint. Nature trop encline à dépendre de ses propres pouvoirs et s’essaiera à des choses au-delà de ses capacités naturelles. Cette ambition le conduira dans des positions dangereuses qui le feront chuter dans un moment de faiblesse.
Degré de faiblesse.

Janduz :
« Un roi est assis sur un trône en compagnie de ses partisans. Une silhouette enveloppée d’un voile noir se tient derrière lui. Devant lui, un homme tombe à plat ventre. »

Symbole Sabian :
« Une bijouterie remplie des plus beaux bijoux. »
Consécration sociale des réalisations traditionnelles. Reconnaissance des valeurs personnelles.

Kozminsky :
 » Saint Michel terrassant le Dragon sous une averse de pluie noire. »
Personne tenace dans ses objectifs et capable de surmonter les épreuves. Le dragon c’est la luxure, la corruption. Saint Michel est la vie, l’énergie solaire, conquérante de la décadence ; la pluie noire le mal que la corruption attire. Ainsi, lorsque le natif réalise sa force d’âme, il devient un véritable vainqueur du monstre dans la gueule duquel tant de personnes chutent.
Degré de victoire.

Degré 24 du Taureau (23 à 24)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme courbé, s’appuyant sur un roseau qui plie. »
Caractère faible, timide, intelligence vacillante, menace d’insuccès.

Volasfera :
« Lit d’une rivière asséchée, dans lequel les corbeaux se nourrissent. »
Personne qui suit le cours de la vie à travers des chemins inutiles, et par trop de confiance dans les autres subira la pauvreté. Peut subvenir aux besoins des autres, mais en avançant en âge, sera abandonné et sujet à la tromperie. Symbolise la vertu mal appliquée.
Degré de déclin.

Janduz :
« Les corbeaux picorent leur nourriture dans un lit de rivière asséché, et un pauvre hère, appuyé sur un roseau inutile, semble essayer de trouver quelques restes aussi. »

Symbole Sabian :
« Un guerrier indien chevauchant férocement, des scalps humains accrochés à sa ceinture. »
Agressivité des instincts humains dans la lutte pour son individualité. Retour aux valeurs primaires et user de violence pour sa survie.

Kozminsky :
« Un prisonnier évadé de sa prison s’efforce de briser ses fers à l’aide de grosses pierres de silex. »
Dénote celui dont la vie est menacée par d’autres personnes, maintenu dans une position désavantageuse dont il se libérera. Il partira vers de meilleures conditions, où il aura la possibilité d’employer ses compétences pour son propre bien.
Degré de retenue.

Degré 25 du Taureau (24 à 25)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme debout, appuyé sur un bâton. »
Fermeté, sentiment de la force, impassibilité.

Volasfera :
« Un lion rampant, debout sur un terrain surélevé. »
Nature puissante et hautaine, disposée à se justifier par la force des armes plutôt que par un mérite intrinsèque. Une telle personne aura beaucoup de serviteurs mais peu d’amis, et à la fin son état sera aussi pitoyable que celui d’un lion mourant.
Degré de fierté.

Janduz :
« Un lion grognant rampe aux pieds d’un homme autoritaire qui se tient debout avec les deux mains sur un grand club. »

Symbole Sabian :
 » Un grand parc public bien entretenu. »
Force sociale des collectivités. Pouvoir de la culture traditionnelle. Fidélité aux réalisations établies. Joie collective.

Kozminsky :
« Colonne de fumée dense d’où sortent des éclairs. »
Dénote quelqu’un au talent naturel qui aura des difficultés à acquérir la reconnaissance, mais dont la force mentale sera d’autant plus grande. Quand son heure viendra, sa puissance se fera sentir. Il sera forcer la reconnaissance par ses capacités et son énergie naturelle.
Degré de préméditation.

Degré 26 du Taureau (25 à 26)

Calendrier Thébaïque :
« Un homme debout, la main tendue. »
Esprit pacifique.

Volasfera :
« Une femme blonde, conduisant un enfant par la main, et cueillant des fleurs en même temps. »
Personne aimante et agréable, disposée à trouver le bonheur dans l’exécution des devoirs communs. Amoureuse de la paix intérieure et de la tolérance en toutes choses.
Degré de concorde.

Janduz :
« Une femme blonde tient un enfant par la main et cueille des fleurs dans la campagne. Un homme bienveillant prête main forte pour les aider à franchir un gué. »

Symbole Sabian :
« Un Espagnol faisant la sérénade à sa senorita. »
Manifestation et théatralisation des désirs individuels.

Kozminsky :
« Un géant à l’aspect bienveillant, le pied sur une épée brisée, déchirant les lois du monde par lesquelles les hommes sont gouvernés depuis des siècles. Derrière lui se trouvent des sacs percés de pièces d’or, qui tombent en pluie dans un précipice. »
Désigne un enfant du nouvel âge dont les pensées s’opposent contre l’orthodoxie, les systèmes, la guerre et la justice acceptée de l’époque. Il est doué d’une individualité puissante et convaincante, fort en sagesse, plein de valeurs et d’excellence. Son esprit est dominant, et il est moralement et mentalement courageux.
Degré d’iconoclasme.

Degré 27 du Taureau (26 à 27)

Calendrier Thébaïque :
« Un champ couvert de gerbes de blé. »
Acquisition de bien.

Volasfera :
« Un alchimiste au travail dans son laboratoire ; sur sa table, beaucoup d’or. »
Nature patiente et économe. Celui qui par le travail et la faculté inventive acquerrera la richesse, mais vivra simplement. Désigne une vocation hors du commun et le succès dans celle-ci. Une telle personne est susceptible d’avoir plus de moyens à sa disposition que sa nature l’exige.
Degré de succès.

Janduz :
« Un alchimiste travaille dans son laboratoire. Un tas de pièces d’or est sur sa table. La fenêtre domine un champ couvert de blé. »

Symbole Sabian :
« Une vieille indienne vendant des perles. »
Offrande digne des fruits de la sagesse à une jeunesse exubérante. Compréhension patiente, adaptation aux besoins collectifs.

Kozminsky :
« Un inventeur s’étant levé de son établi regarde avec admiration un moteur remarquable qu’il vient d’achever. »
Dénote celui qui produira un travail de valeur pour le collectif. Il est doué de capacités et d’esprit inventif, et concrétise ses idées là où d’autres ne font que les rêver.
Degré d’ingéniosité.

Degré 28 du Taureau (27 à 28)

Calendrier Thébaïque :
« Une femme tirant un cheval par la bride. »
Caractère ambitieux, efforts pour arriver au but, mais ignorance des vrais moyens.

Volasfera :
« On voit un homme grimper à un poteau qui est placé sur une élévation. »
Celui qui aspirera à des choses vaines et s’efforcera sans but, dont l’ambition
est dans les nuages et qui ne sait pas comment l’atteindre.
Degré de caprice.

Janduz :
« Un homme s’efforce en vain de grimper à un poteau pendant que les enfants rient de sa maladresse. Une femme épuisée tenant un cheval par la bride s’avance vers eux. »

Symbole Sabian :
« Une femme mûre réveillée par la romance. »
Nouvelle perspective sur la vie, véritable rajeunissement. Le charme irrésistible de l’expérience mature. Faculté de s’élever au-dessus de sa condition biologique.

Kozminsky :
 » Une femme regardant dans une boule de cristal dans laquelle se reflètent des images confuses. »
Personne médiumnique qui, par manque d’étude et de culture, a du mal à comprendre la vraie valeur et le sens des messages qu’elle reçoit. Un long travail lui amènera des récompenses. Mais l’abnégation est exigée.
Degré de désordre.

Degré 29 du Taureau (28 à 29)

Calendrier Thébaïque :
« Une femme traînant un bouc par les cornes. »
Caractère despotique, surtout pour une femme.

Volasfera :
« Un homme puissant, tenant un fléau dans sa main droite, et conduisant deux esclaves enchaînés. »
Tyran qui prend plaisir à abuser du pouvoir, et dont les avis sont fanatiques et égoïstes. Gouverner, sans tenir compte des qualifications, est l’ambition première d’une personne née sous ce degré. La mort, qui libère l’esclave, liera les mains d’un tyran dans des fers forgés de son propre cœur.
Degré de despotisme.

Janduz :
« Un homme puissant tenant un fouet pousse devant lui deux esclaves enchaînés. Il est suivi par une femme sauvage qui tire un bouc par les cornes. »

Symbole Sabian :
« Deux cordonniers travaillant à une table. »
Symbole de la raison, du combat du pour et du contre à l’intérieur de l’être. Jugement analytique, récapitulatif et compréhension globale de l’homme mature.

Kozminsky :
 » Un homme à la croisée des chemins. Au-dessus de lui se trouvent deux esprits, un noir et l’autre blanc. Chacun s’efforce de l’impressionner, mais son esprit est trop perplexe pour comprendre plus. »
Désigne celui qui est continuellement assailli par des difficultés et qui a du mal à tout moment à décider de son parcours. Il est toujours entre des forces de natures opposées, et est tout aussi susceptible de prendre la bonne voie que la mauvaise. Ces conditions doivent être canalisées par la volonté.
Degré d’embarras.

Degré 30 du Taureau (29 à 30)

Calendrier Thébaïque :
« Une maison d’une riche architecture. »
Intelligence bien douée, conceptions brillantes, heureuse réalisation d’entreprises.

Volasfera :
« Un homme sombre, richement vêtu, et entouré de serviteurs et courtisans, s’allonge sur un divan. »
Celui dont les goûts sont luxueux mais artistiques, celui qui aura beaucoup de richesses et d’influence, mais dont l’amour de la facilité sera sa grande faute et la cause de ses pires malheurs.
Degré de luxe.

Janduz :
« Dans le patio d’un magnifique manoir, un homme portant des vêtements somptueux est allongé sur un canapé entouré de serviteurs et de sycophantes. »

Symbole Sabian :
« Un paon paradant sur la terrasse d’un vieux château. »
Magnificence personnelle ou splendeur inconsciente. Retraite de l’âme solitaire qui peut révéler sa gloire la plus intime. Affichage des dons hérités.

Kozminsky :
« Une énorme pierre de fer roulant sur le flanc d’une montagne heurte un bloc de silex dur, provoquant un éclair de feu brillant. »
Dénote un esprit aventureux et déterminé qui osera et fera beaucoup pour atteindre ses ambitions. La jeunesse sera remplie de luttes et de difficultés qui, à mesure qu’il avancera en âge, lui permettront d’acquérir l’expérience nécessaire pour se faire connaitre et respecter.
Degré de force.


Liste des degrés symboliques